Documentaires et essais

🍓2 livres sur l’alimentation 🍡

2 livres que je ne peux que vous conseiller. Un livre qui dénonce et un livre qui permet de mieux se repérer dans les rayons des supermarchés.

Vous êtes fous d’avaler ça // Christophe Brusset

51vwmnpbo9l-_sx305_bo1204203200_

Voici un livre que j’ai lu il y a déjà fort longtemps, mais qui m’a vraiment fait froid dans le dos. On y découvre (sans grande surprise quand on se renseigne depuis un moment déjà sur les dérives de l’industrie agro alimentaire) qu’on nous fait vraiment manger  n’importe quoi mais surtout des choses de très mauvaise qualité et mauvaise pour la santé qui plus est.

On y découvre que l’industrie agro alimentaire se fout vraiment de nous, que les pratiques frauduleuses y sont monnaie courantes.

Par exemple, quand une étiquette indique que c’est fait un produit français, cela peut-être juste parce que la France est son lieu de transformation. Dedans il peut y avoir pleins de blé chinois contaminé aux pesticides. L’auteur nous apprend aussi que le poivre qu’on peut consommer peut-être rempli de crottes de souris. Le miel ne contient pas de miel tout comme la confiture à la fraise. Tout se transforme pour être masqué.

Après la lecture d’un tel livre qui rend hyper méfiant et quand on déteste faire à manger comme moi, on cherche des moyens d’acheter du « tout prêt » pas trop dégueu, on se tourne alors vers de type de livres, même si on dévient de plus en plus méfiant.

Le bon choix pour vos enfants, les meilleurs aliments de 0 à 16 ans

95959111_o

Alors évidemment, c’est plein de bon sens et le « moto » du livre est « c’est meilleur quand c’est fait maison » avec des produits de bonne qualité mais ça donne aussi des pistes pour acheter des choses qui contiennent le moins d’additifs possibles.

Tout est passé au crible, les produits ont été analysés par « 10 journalistes scientifiques et diététiciens de LaNutrition.fr   » en toute indépendance (selon leur propres dires).

pour en savoir plus

Si la plupart n’est pas une grande découverte, on continue de fuir les kiri et autres knacki, on découvre qu’au sein d’une même marque (même bio) certains yaourts contiennent des fruits quand d’autres n’en contiennent pas et que certaines marques sont clairement à éviter totalement car elles ajoutent des additifs à la pelle (genre toute la gamme blédina pour touts petits..). Certaines analyses m’ont un peu surprise et parfois un produit est classé en « vert » alors qu’un autre qui semble presque similaire au niveau de la compo est en rouge (à éviter). De plus, des produits comme le nutella ou le coca ou encore mac do y figurent quand même….

Donc, méfiance sur leurs méthodes mais au final ce qu’il faut retenir, c’est « apprenez à lire la composition ».

14642989_10153925356536845_145149620_n

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

7 réflexions au sujet de « 🍓2 livres sur l’alimentation 🍡 »

  1. Merci pour ces 2 conseils. Je vais les lire. J’ai moi-même travaillé dans l’agro-alimentaire et j’ai vu des choses qui ne me convenaient pas, notamment concernant les édulcorants que je fuis absolument. Le manque d’intervention de l’Etat sur ces sujets alimentaires est déconcertant. Par exemple, il y a du BPA dans toutes les conserves et le gouvernement devait passer une loi pour obliger les industriels à utiliser d’autres matériaux mais c’est toujours pas passé !!! Alors, ok c’est bien, on achète du sans BPA (Biphénol) pour les bébés mais le consommateur ne sait pas qu’il s’empoisonne avec toutes les conserves… Et des exemples comme ça, y en a trop !

    1. Voilà…. On fuit les édulcorants mais j’ai l’impression que tous les jours on découvre de nouveaux scandales et empoisonnements, c’est terrifiant quand on se penche sur la question

  2. J’ai terminé hier le documentaire de Christophe Brusset et franchement, c’est juste déprimant. Absolument tout est touché, on nous fait manger de la me**** et c’est carrément galère pour contourner cet empire.
    Je crois que pour moi, le pire est tout de même de pouvoir appeler « transformer en France » le fait d’ouvrir les cartons, d’y jeter un coup d’œil et de les changer de cartons. C’est plus que du « foutage de gueu*** », il n’y a même plus de termes pour ça!

    En tout cas, plus jamais de premier prix, plus jamais de marque des super-marchés pour rien du tout (alimentaire et autre) et je vais essayer plus sérieusement de me mettre à la cuisine.
    En tout cas, merci pour cette découverte, même si elle n’est pas plaisante.

  3. Merci pour ces deux livres, je ne connaissais pas.
    A la maison on cuisine maison. Ca ne veut pas dire que ce sont toujours de grand plats. Et oui pas toujours possible/envie de s’y prendre deux heures avant alors, dans ces cas là on opte pour des légumes vapeurs avec des féculents ( pâtes ou riz). Et ça marche aussi bien.
    D’ailleurs, le riz, depuis un documentaire sur Arté je suis vigilante d’en prendre du bio de Camargue (par exemple). Je me dis que là normalement… Et oui, ce fameux reportage expliquait que le bio « d’ailleurs » n’est pas toujours possible dans les faits vu que (entre autre) les sols sont pollués !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *