2816661981_89e532df63_o

Alice chez les Incas – Caroline Quine

Un petit parfum de nostalgie avec cette lecture lue dans le cadre du challenge Club des 5 de George.

J’ai eu une grande période Alice ! Mais je ne me souviens pas avoir lu celui-ci pour être honnête.

J’ai choisi celui-ci pour compléter l’aspect nostalgique et me rappeler mon dernier voyage en Amérique du Sud qui me semble déjà si loin… C’est un plaisir de replonger dans les vieilles éditions de la bibliothèque verte comme ça.

L’histoire

Alice détective se met en quête de découvrir les secrets d’un mystérieux disque gravé qui vient du Pérou et qui comprend des inscriptions illisibles. On va la suivre des Etats Unis, en Argentine jusqu’à Lima et au fameux Machu Picchu. Elle n’a peur de rien cette Alice et ses copines et pourtant elles sont des méchants gangsters à leur trousse.

Ce que j’en ai pensé

Les illustrations sont chouettes et puis on apprend quelques petites choses pas complètement fausses sur le Pérou et les Incas. Ca se lit vite, c’est gentillet et plutôt simpliste, mais ça a bien vieilli quand même, bon en même temps, ça date de 1967.

Ou alors c’est moi qui suis trop vieille pour ça, ça doit être ça !

Le titre original a tout de même bien plus de panache et j’ai lu que l’héroïne s’appelle en fait Nancy : The clue in the crossword cypher. Et le nom de l’auteur est Keene et non Quine comme sur l’édition française…

Edit : comme le fait remarquer incoldblog, c’est un collectif qui écrivait cette série et d’autres (merci wikipédia) >>

Caroline Quine (en anglais Carolyn Keene) est le pseudonyme collectif sous lequel ont été publiées en France par Hachette, dans la collection Bibliothèque verte, les séries Alice Roy (Nancy Drew en anglais) et Les Sœurs Parker (The Dana Girls en anglais), à l’origine éditées aux États-Unis par Stratemeyer Syndicate.

Stratemeyer a embauché divers écrivains, dont Mildred Benson, pour écrire ces romans. Ils n’étaient au départ payés que 125$ par livre, aux termes d’un contrat les obligeant à renoncer à tous droits sur leur travail et garder leur collaboration confidentielle. La fille d’Edward Stratemeyer, Harriet Adams, a elle-même écrit certains livres de la série Alice sous ce pseudonyme.

Petit souvenir du Machu Picchu

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

15 réflexions sur “Alice chez les Incas – Caroline Quine

  1. In Cold Blog dit :

    En même temps, que ce soit Quine ou Keene, le nom de l’auteur on s’en fout un peu… vu qu’il n’existe pas ! Comme pour d’autres séries de l’époque, il s’agissait d’un pool d’auteurs.
    J’ai passé tant de belles heures de lecture avec les héros de la bibliothèque rose et verte que je n’ai pas osé me lancer dans ce challenge. Trop peur qu’avec le recul (et l’âge !) ils perdent tout leur charme. :)

    • Delphinesbooks dit :

      Et bien, je ne savais pas que ce n’était pas des vrais auteurs, je pensais qu’ils avaient francisé le nom, je trouvais ça étrange… C’était marrant d’en relire un pour voir, pour le reste je vais garder le charme des souvenirs

  2. jainaxf dit :

    J’en ai lu quelques-uns vers 10 ans, mais moi j’étais plutôt « Club des Cinq », « Fant$omette » et « Six Compagnons » et, bien sûr, « Les Conquérants de lmpossible » (premier contact avec la SF et le voyage dans le temps, des thèmes qui me plaisent toujours énormément) ! J’étais sans doute trop garçon manqué et « Alice/Nancy Drew » trop girly pour moi !
    !
    Mais c’est vrai que c’est le genre de livres sur lesquels mieux vaut garder ses souvenirs…j’ai relu un « Club des Cinq » et un « Fantômette » récemment et les incohérences, répétitions, facilités…sont très visibles en tant qu’adulte !

  3. les Livres de George dit :

    C’est un des rares Alice que j’ai lu, ma cousine avait toute la collec et elle m’en avait prêté quelques uns ! voilà une challenge rondement mené !

  4. les Livres de George dit :

    je crois que c’est un des rares ALice que j’ai lu, gracieusement prêté par ma cousine, qui elle adorait ! voilà donc un challenge rondement mené !!

  5. Touloulou dit :

    J’avais trouvé pas mal d’infos sur Alice une fois sur internet et avais appris qu’il s’agissait d’un collectif d’auteurs (c’est vrai que quand on pense que les livres ont été publiés sur la périodes des années 30 aux années 90 au moins, il aurait fallu quelqu’un de très productif !).
    J’adorais Alice petite et je continue d’en relire de temps en temps. Comme tu dis, c’est gentillet et ça a vieilli, mais ça fait partie du charme de ces livres !
    Très jolie photo du Macchu Pichu, j’aimerais bien découvrir cette région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *