9782070406043

Aux bords du Gange et autres nouvelles – RabîndranâthTagore (1925)

Des nouvelles traduites de l’anglais d’un auteur indien jamais lu encore. Un auteur qui représente beaucoup pour la culture indienne et dont j’avais surtout entendu dire qu’il était un poète. Il est en fait bien plus que ça – un artiste complet – et ce recueil de 6 nouvelles d’une centaine de page était un bon moyen de le découvrir.
Ce livre a été lu dans le cadre du challenge « Bienvenue en Inde » et dans le cadre d’une lecture commune avec Pickwick et Soukee.
L’auteur
Rabîndranâth Thâkur dit Tagore (রবীন্দ্রনাথ ঠাকুর en bengali) est un compositeur, écrivain, dramaturge, peintre et philosophe indien dont l’œuvre a eu une profonde influence sur la littérature et la musique du Bengale (région de Calcutta) à l’orée du XXe siècle et a été couronnée par le Prix Nobel de littérature en 1913. Né en 183, il est mort en 1941.
Ce que ça raconte
6 nouvelles très courtes, 6 morceaux de vies indiennes, dans la région de Calcutta au début du XXème siècle. Une veuve de 8 ans, un squelette fantôme, des mariages arrangés, des amours impossibles….
Ce que j’en ai pensé
Je m’attendais, je ne sais pourquoi, à une écriture compliquée, alambiquée, poétique. Et c’est la simplicité qui m’a surprise. Il y a un peu de magie, c’est normal on est en Inde, mais c’est surtout le quotidien de la vie de quelques indiens qui nous est conté ici – peut être qu’en Inde, même le quotidien est emprunt de magie.
Cette simplicité est à mon sens la force de ces nouvelles.

J’ai regretté par contre que seuls certains mots soient expliqués par une note de bas de page au dépend d’autres. Je me demande bien qui a décidé de la pertinence de ne pas expliquer tous les mots « non traduisibles ».

Pour conclure, un joli voyage, une entrée en matière toute douce.

Mon bord du Gange à moi, c’est celui-là (photo prise à Varanasi en octobre dernier au couché du soleil)
Merci au challenge « bienvenue en Inde » pour la découverte 
Il y a un billet aussi chez Lettres exprès
 
Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

8 réflexions sur “Aux bords du Gange et autres nouvelles – RabîndranâthTagore (1925)

  1. soukee dit :

    J’ai beaucoup aimé cette lecture moi aussi, trouvant la plume de Tagore poétique et incisive. Certaines nouvelles sont dures, mais comme tu le soulignes, la magie qui règne dans ces courtes histoires est vraiment agréable. Du coup je vais me pencher sur l’oeuvre de Tagore dès à présent !
    Bonne continuation et à bientôt !

  2. Pickwick dit :

    Très agréablement surprise par l’écriture également ! C’est aussi ce qu’il me restera de ces nouvelles. En revanche j’ai trouvé les mots traduits « adéquats » ou « opportuns »… mais j’ai peut-etre loupé un mot ou deux, emportée par ma lecture ! Très heureuse d’avoir fait cette LC !

  3. Delphine dit :

    @ La Nymphette : Merci ! Varanasi est en même temps mon plus beau souvenir et le pire de l’Inde, un vrai condensé de ce pays. J’aime beaucoup cette photo (c’est d’ailleurs mon fond d’écran), elle me ramène directement aux sensations de là bas. Bravo pour le nouveau boulot, j’ai lu sur ont blog !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *