Littérature française

Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Un premier roman font j’ai entendu le plus grand bien, par une autrice qui était déjà connue pour son blog apparemment et donc attendue (je ne la connaissais pas pour ma part).

Ce fut une lecture en demie teinte, j’ai aimé la première partie dédiée à la rencontre, à la passion amoureuse entre ces deux femmes que tout séparait, beaucoup moins la deuxième partie qui évoque la fuite, le deuil, la rupture et qui se passe en Italie et que j’ai trouvé beaucoup plus clichée.

Autant la première partie m’a tenue en haleine par son écriture belle et intense dédiée à la passion et surtout à la personnalité de Sarah, singulière, autant la deuxième partie m’a semblée plus faible et a fini par me lasser (par ses répétitions, ses encarts dans le texte vus de nombreuse fois ailleurs et que j’ai fini par ne plus lire).

Je me rends compte que je suis de plus difficile en littérature, de plus en plus exigeante aussi.

Ce livre fait partie de la première sélection Goncourt qui comporte aussi 3 autres premiers romans, la preuve qu’ils font de plus en plus parler d’eux. C’est aussi l’une des rares fois où j’ai déjà lu 3 textes de la 1ère sélection : un autre premier roman La vraie vie d’Adeline Dieudonné et un 2eme roman, Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu dont il faudra que vous parle également, mais c’est également une lecture en demie teinte et c’est toujours délicat de parler de ces livres qu’on n’a pas vraiment aimé.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard »

  1. Très mauvais livre que je m’étonne de voir figurer dans la sélection. Enfin, quoique, quand on voit la composition du jury…ce n’est peut-être pas si étonnant, après tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *