wpid-wp-image-1479867351jpg.jpg

Nos activités créatives préférées

Quand on a un enfant lève (très) tôt, hyper énergique (pour qui tout doit aller très vite !) et  très demandeur en activités, on teste pleins d’activités !

Voici nos préférées du moment

La peinture magique, avec les couleurs qui se révèlent quand on passe de l’eau sur les différentes zones. Usborne en propose sur de nombreuses thématiques. On adore. Merci à Usborne !

IMG_20170318_102455Les coffrets djecco, hyper bien conçus, qui permettent de réaliser de jolies choses facilement et dont certains éléments peuvent être réutilisés. On a adoré ceux là.

Les playmais

A base de mais soufflé et coloré, ça se découpe très facilement et ça se colle avec un peu d’eau, c’est magique aussi !

wpid-wp-image-567216296jpg.jpg

Sans oublier  les  grands classiques : pâte à modeler (indémodable), peinture et autres gommettes. On fait des stocks chez Hema dont le rayon activités pour les enfants est hyper complet et accessible. Mais on est surtout adepte du recyclagr évidemment !

hb

recy

On a testé aussi les kits comme pandacraft, et autre toucan box. Mon fils est encore petit pour que ça vaille la peine de s’abonner, il se concentre très peu longtemps.

On a testé aussi les coffrets grund qui sont bien conçus mais là encore mon fils est trop petit et trop peu concentré.

Nos ratés

Les perles d’eau, là aussi, il faut se concentrer et user de motricité fine, ce qui n’est pas du tout le truc de mon fils pour le moment. J’ai retrouvé mon appart le sol jonché de ces petites billes, ce n’était pas terrible. A retenter…. ou pas. D’ailleurs j’ai des stocks de sachets à ecouler, avis aux amateurs et aventuriers de l’extreme.

Mon fils n’aime pas du tout les jeux, on en teste tout de même pas mal. Parfois il reprend ses puzzles et son colorino. Par contre, les mémo, les jeux de cartes, les jeux de société n’ont aucun succès. (bon, ça tombe bien pour moi j’ai toujours détesté les jeux de société).

Pour finir ce génial cahier qu’on peut emporter partout  et réutilisable à l’infini ! avec ses craies grasses, on adore !

IMG_20170318_102404

Revoilà le Liebster award 🏆

Coucou le revoilà ce tag, tiens ça faisait longtemps !

Merci à Sorryso pour ses questions, Cécile tient ce blog que j’ai découvert récemment et que j’aime vraiment beaucoup !

1. Quelle est l’heure du jour que tu préfères ?

Hum, je dirai midi, quand le soleil chauffe le plus

2. Où étais-tu cet été ?

En Provence et près de Lyon, vacances familiales au soleil.

IMG_20160818_145916

3. Un dessert favori ?

Un cheesecake pistache framboises (celui de She’s cake, miam), tout gâteau à base de pistache en fait, miam !

4. Un artiste que tu voudrais nous faire découvrir ?

Sufjan Stevens, le songwriter que j’ai découvert il y a quelques temps, mon plus gros coup de coeur musical des dernières années

La vidéo est de mauvaise qualité, mais oui il joue avec des ailes de papillon :)

Allez un autre titre…

5. Une ville, ailleurs, où tu pourrais poser tes bagages ?

Lyon

6. Combien de temps consacres-tu à ton blog chaque semaine ?

Je dirais au moins 1 heure par jour

7. En ce moment, que lis-tu ?

Romain Gary s’en va-t-en guerre de Laurent Seksik et j’écoute Méditer jour après jour de Christophe André, sur la méditation de pleine conscience, une révélation.

8. Quelqu’un qui t’inspire ?

Franchement, personne du monde d’aujourd’hui… Certaines femmes écrivains, Virginia Woolf, Nuala O Faolain

Nuala O'Faolain Are You Somebody?

9. Une qualité que tu aimerais développer chez toi ?

La patience

10. L’article dont tu es le plus fière jusqu’à maintenant ?

Je trouve que j’écrivais beaucoup mieux au début du blog, je faisais de « vrais » billets de lecture, alors même si celui-ci qui date du tout début et n’est pas terrible, il a été le premier que j’ai osé écrire en avril 2010, celui qui m’a donnée envie de faire ce blog. Il est en plus  dédié à l’auteur que j'(admire le plus, Romain Gary

La promesse de l’aube, Romain Gary

11. Quelque chose que tu voudrais accomplir cette année ?

Oser quitter Paris, la ville qui m’a vue grandir et devenir plus zen !

————————————————

Bon, par contre, je ne joue pas le jeu jusqu’au bout, je vous laisse y répondre si le cœur vous en dit !

Les jolies choses #7

Quand tu ne vois plus que le laid de Paris (l’agressivité des gens, la pauvreté et la misère humaine), faut-il partir pour partir ? (c’est une vraie question) Quand tu ne vois plus d’intérêt dans ton travail que tu as choisi de faire il y a à peine 5 ans , faut-il changer encore (tu as envie de crier oui parce que tu as envie de faire tant d’autres choses, ailleurs) ? Quand le froid ambiant dans ton bureau te donne envie de le fuir en courant et que la liste des postes vacants ailleurs n’est que peau de chagrin et que tu vois ton projet de quitter Paris se réduire à néant (un poste tout pourri à Lyon…). Quand ton fils te met la misère dès 6h du matin, faut-il le rapporter au magasin ? Quand ton dos te fait souffrir et te rappelle de sombres heures. Quand la fatigue te fait écrire n’importe quoi…

Tenter de se raccrocher aux jolies choses encore et rêver d’aller se rouler sous sa couette jusqu’au printemps.

Pause ici, avec quelques vacances à venir qui ne seront guère reposantes mais au moins loin de cette ville que je finis par haïr alors que je l’ai tant aimé.

bonhomme

lettre

Les premiers romans à découvrir bientôt

unnamed

Le petit garçon qui…

…aimait la musique depuis toujours et qui s’était pris d’amour pour the lemon twigs, qui réclamait de voir leur concert 10 fois par jour et chantait « I wanna prove to you… ». « Tu as vu maman il joue de la basse et il danse et il chante trop bien ».

…avait collé Mickey et Minnie sur sa lettre au père noël et qui avait regardé au fond du papier cadeau après en avoir sorti Mickey pour chercher Minnie (qui n’y était pas). Le petit garçon qui avait appelé sa poupée « boule de neige ».

…qui parlait parlait parlait dès le matin très tôt, parfois tellement vite que les mots étaient à moitié avalés.

… qui avait fait faire de la peinture à sa babysitter dès le premier jour. Le petit garçon qui était en demande d’activité nouvelle constante. Le petit garçon qui adorait aller au théâtre.

…le petit garçon qui ne voulait pas « devenir grand » et qui faisait tourner en bourrique (voire en hystérique) sa maman. Le petit garçon qui avait enfin un lit de grand.

…. le petit garçon qui aimait poser des questions mais qui avait toujours une réponse différente que celle apportée par ses parents. Par principe.

…. le petit garçon qui ne supportait pas la frustration, de ne pas comprendre quelque chose, qu’on lui refuse un énième dessin animé et qui se mettait en rage.

….le petit garçon qui négociait tout et qui avait un esprit de contradiction très développé. Le petit garçon qui était parfois très énervant.

…Le petit garçon qui disait 100 fois par jour « maman tu es méchante ». « Maman tu es vraiment méchante »

…le petit garçon qui était tout feu tout flamme.

…le petit garçon qui voyait « sa » lettre partout et qui aimait toujours autant les livres.

… le petit garçon qui disait « je suis content de te retrouver maman » et qui ne la laissait jamais respirer.

…. le petit garçon qui reprenait ses parents quand ils parlaient mal et qui était très à  cheval sur la précision des mots et des expressions.

…. le petit garçon qui ne cessait d’étonner ses parents. Le petit garçon qui était parfois beaucoup trop malicieux.

….le petit garçon qui avait 3 ans et demi et qui était incroyablement craquant. Totalement.

IMG_20160822_175709

Parce qu’il faut bien revenir…

4 semaines loin de Paris, 4 semaines au calme, 4 semaines de découvertes, de beaux liens créés, des lectures riches et variées, 4 semaines de glaces ingérées et d’apéros bus sur la terrasse, 4 semaines de plouf dans la piscine et ailleurs, 4 semaines pleines de joies, de rires, de cris et de larmes aussi, 4 semaines qui font devenir sacrément plus grands.

De là à dire qu’on est prêt pour la rentrée, euh… pas totalement

IMG_45131

IMG_20160820_175549

IMG_20160809_174819

IMG_20160813_195642

IMG_20160813_201126

IMG_20160815_000305

IMG_20160815_182622

IMG_20160816_140709

IMG_20160808_221917

IMG_20160818_161325

IMG_20160818_213623

IMG_20160820_144341

IMG_20160820_163605

 

IMG_20160822_175709

IMG_20160823_184056

FullSizeRender1ry

 

184190_10150244703431845_2002138_n

// Bribes d’été //

Le goût des dernières fois

Derniers jours de crèche, derniers jours de nounou, derniers trajets en tramway/bus/métro.  Pas beaucoup de nostalgie parce que j’avoue que j’ai subi ces 3 mois de va et vient dans mon ancien quartier (3 h de transport par jour…) et que je suis bien contente de ne plus avoir à y retourner de sitôt (ah si pour travailler…). Et puis je crois que je ne réalise pas trop que mon fils ne verra plus son assistante maternelle qui s’est occupé de lui depuis ses 5 mois.

En avant pour 4 semaines loin de Paris avec joie et bonheur

184190_10150244703431845_2002138_n

4 semaines au vert, 4 semaines sans le bruit des voisins chiants, 4 semaines dans l’herbe (plus trop verte), au soleil, au bord de la piscine …avec un spritz s’il vous plait !

Au contraire d’avant, je n’emmène pas des tonnes de livres, je sais d’avance que je ne les lirai pas mais j’ai ressorti ma liseuse et j’ai aussi chargé la tablette (avec des lectures en cours dedans). Et j’emmène ce gros livre passionnant.

4 semaines où je vais me faire encore plus discrète ici ou sur les réseaux. J’ai d’ailleurs fermé mon compte twitter où la bienveillance avait déserté. Ce qui me manque, ne plus pouvoir y râler et les quelques échanges pro avec les bibliothécaires qui était la raison de l’ouverture de mon compte d’ailleurs.

// Au plaisir de vous retrouver en septembre pour de nouvelles aventures//

Allez salut !

Pour voir d’autres gif de Totoro, c’est par là

grand train

De l’intérêt d’avoir un réveil matin automatiquement réglé sur 6h00

locoMon fils se lève à 6h00 pétantes, et à ce moment-là, son énergie est à son apogée, alors que toi, tu as juste envie de mourir.

Au début je pestais, je tentais de l’envoyer se recoucher (mission impossible), depuis que j’ai accepté cette dure réalité là et que je tombe de sommeil à 22h le soir, nous profitons des nos loooooooongues matinées !

En gros, on fait l’ouverture de tout

(c’est peut-être notre expérience à Versailles qui nous a traumatisé, va savoir…)

On a donc déjà testé l’ouverture de l’aquarium de la porte dorée, on est arrivé, la porte n’était pas encore ouverte, c’est dire,  et on avait les alligators albinos pour nous tous seuls (presque, d’autres parents de bambins doivent avoir le même réveil matin). J’aurais pu rester des heures à observer les tortues nager mais au bout d’un moment le lieu s’est rempli (et oui..).

 

grand train 2

On a aussi testé l’ouverture de Grand train (bon ça ouvre à 11h00, si ça tenait qu’à nous, on y aurait été dès 9h00..) et là, franchement c’était top, les hangars immenses quasi pour nous, l’apéro sans faire la queue, le piano aussi pour nous, on a d’autant plus apprécié quand on a vu la queue pour acheter une bière alors qu’on s’en allait et que le lieu était déjà beaucoup moins sympathique (bah oui je suis une sauvage, je déteste les gens). Seul regret de ce lieu, de ne pas pouvoir accéder à un vieux wagon, quelle frustration (j’adore voyager dans le temps).

13731586_10153710155326845_4507818678966429569_n

20160717_123316(1)

On a aussi testé l’ouverture du zoo de Vincennes un lundi matin et là encore, on a eu le bonheur d’avoir le zoo vraiment que pour nous (parce que j’avoue qu’on a déjà testé l’ouverture le weekend et là on n’était pas les seuls à avoir eu l’idée). Il ne faisait pas trop chaud qui plus est, je conseille ! (bon en même temps quand on paye l’entrée plein pot, ce qui n’est pas notre cas, on reste surement plus longtemps, nous on est parti en fin de matinée pour éviter d’avoir à manger sur place)

serre

Bon, on fait quoi maintenant ?
Chateau-de-Versailles

Quand une visite au Château de Versailles se révèle cauchemardesque

Versailles, un lieu mythique qui fait rêver. Et dans la réalité ça donne quoi ? Ca donne l’impression d’être traité comme du bétail !

Nous avons eu la « bonne » idée d’aller nous promener à Versailles en famille un dimanche matin de juin (mon compagnon n’y avait jamais mis les pieds), on se doutait qu’il y aurait du monde mais pas que nos conditions de visite se révèleraient catastrophiques et couteuses qui plus est.

Dotés de nos billets à 15 euros, nous sommes arrivés vers 11h00 devant l’entrée, nous voyons alors de longues files qui serpentent de façon totalement anarchique devant le panneau « entrée sans tickets », nous nous avançons tant bien que mal dans les pavés (avec la poussette) vers le panneau « entrée avec ticket » qui a l’air vide et là nous réalisons que la queue pour l’entrée avec tickets est finalement l’autre, bon, soit…

On se dit qu’on va aller faire un tour dans le parc parce qu’il y a vraiment trop de monde et que ça a l’air vraiment bordélique (aucune signalisation de la queue, rien pour gérer le flux, pas un seul membre du personnel pour organiser quoi que ce soit..)

On se dirige difficilement vers le parc (rien n’est indiqué du tout je le rappelle) et là, on découvre encore de grandes files, on trouve une caisse prioritaire (poussette), on apprend que l’entrée est payante (elle est normalement gratuite mais payante  – 9 euros – pendant les grandes eaux), bon, pas grave, on y va.

Afficher l'image d'origine

Balade dans le parc et là, on se met à la recherche de toilettes, bah on a mis au moins 20 minutes à en trouver car il n’y a encore une fois aucune signalisation (2 pauvres malheureux toilettes avec une queue monumentale, j’ai carrément été chez les hommes). Ca commence à faire beaucoup.

Mais le meilleur arrive. Les grandes eaux bah ça ne fonctionne pas de 13h00 à 15h00, donc on a juste le temps de voir une fontaine en fonctionnement et tout s’arrête… même le grand jet d’eau s’arrête.

20160626_141541

Les grandes eaux… sans eau

On va pique-niquer dans la zone gratuite (donc il faut savoir que si vous voulez vous balader dans le parc sans payer, il faut faire un méga détour pour y accéder). Là on voit que l’entrée pour le petit trianon est de 10 euros. (on commence à faire le calcul si on souhaite tout visiter et ça commence à faire très cher..)

On se dirige de nouveau vers le château, il faut ressortir totalement pour refaire la queue de l’extérieur (on met au moins 45 minutes pour y accéder) et là on voit une queue plus petite et on tente la visite. On rentre effectivement très vite (en 10 minutes alors qu’on pensait faire la queue au moins 30 minutes) et là, il faut refaire  encore la queue après avoir traversé une cours, il n’y a encore une fois personne pour nous indiquer l’entrée sans audioguides  qui est celle qu’on doit prendre, donc on fait la queue 10 minutes encore pour rien.

Agoraphobes, s’abstenir !

Là, on se retrouve littéralement entassés dans les salles, à tel point qu’on ne peut pas circuler du tout entre les différentes salles et qu’en même temps, on se fait engueuler par les gardiens quand on reste trop longtemps dans un espace (cherchez l’erreur), les salles qu’on peut visiter sont très peu nombreuses, on ne voit littéralement que le plafond, rien n’est mis en place pour gérer les flux et on finit par s’enfuir au plus vite de la galerie des glaces quand on parvient à sortir parce que je dois dire que je trouve ça très angoissant tout ce monde entassé comme du bétail (on a dû rester 15 minutes maxi dans le château..). Et là on se retrouve en bas dans d’autres salles qui sont quasi vides. Je m’interroge vraiment sur les conditions de sécurité.

On est sorti très en colère, avec le sentiment d’un gros gâchis et d’avoir été traité comme de véritables machines à fric.

Et là, je découvre tous ces articles de Le louvre pour tous qui mettaient déjà en avant les énormes problèmes de gestion du site qui date de 2011 et que rien n’a été amélioré, bien au contraire…

Suite au visionnage d’un documentaire, on apprendra que le château cherche toujours plus de visiteurs pour se rentabiliser (alors qu’il est déjà méga blindé de visiteurs.. en 10 ans la fréquentation est passée de 2,9 millions à 4 millions de visiteurs par an), qu’ils louent la galerie des glaces à des privés (= des opérations commerciales) à 70 000 euros.. et là, on se dit que ce site semble simplement « sacrifié » comme tant d’autres.

A celui qui m’a fait mère

A celui qui m’a fait grandir, celui qui me permet de regarder le monde avec un nouveau regard rempli d’émerveillement et de joie, celui qui m’apprend tous les jours sur moi-même, celui qui me donne des ailes.

Celui qui fait gonfler mon cœur de fierté et d’émotion puissance 1000, celui qui me fait rire et danser tous les jours, et chanter et lire tous les jours.

Celui qui m’aide à panser mes peines et à remplir mes failles, celui qui me rend plus forte et j’espère un peu meilleure. Celui qui m’a rendu plus vivante.

Celui qui me guide et que j’aimerais guider le mieux possible.

Celui qui a les yeux qui pétillent et une si belle énergie, celui qui sait si bien observer le monde qui l’entoure, celui qui aime tant la musique, celui dont les fossettes et les bouclettes m’émeuvent tant.

A mon fils qui a 3 ans aujourd’hui.

happy3