Les jolies choses #9

Parfois les difficiles événements de la vie amènent aussi des moments heureux, comme passer des moments inattendus avec les grands parents. Et en profiter, profiter, profiter.

Alors que le printemps arrive justement sur Paris (je revis !)

spring

Retourner en famille sur les traces de son enfance et jouer au foot au parc de Sceaux avec son papi, lire des livres avec sa mamie. Des moments qui m’émeuvent beaucoup.

foot

IMG_20170311_152327

Depuis quelques temps, on ne cesse de nous dire que notre petit homme de presque 4 ans parle très bien. Pourtant on ne voit pas de réels changements de notre côté (il a toujours été un moulin à paroles), il semblerait juste qu’il se soit mis à  parler beaucoup plus à l’extérieur. Dans la rue, tout le monde a le droit à son « tu t’appelles comment ? ».

Toujours dingue de danse et de musique, il réclame les concerts de Neil Hannon aka Divine comedy aka son héros du moment, dès le matin.  Ce qui n’est pas pour me déplaire.

song

Dans cette vidéo, on le voit à Nantes avec l’éléphant, cela le rend hystérique !

Décidément, la vie auprès de cette petite personne est toujours aussi douce et pleine de merveilles (et de cris aussi…) !

Les jolies choses #6

Semaine riche et jolie jolie

(salade de fruits, jolie jolie… mon fils adore écouter « Borvil » comme il l’appelle)

Première semaine avec une babysitter pour récupérer mon fils à l’école. Plus de souplesse et de temps pour moi. Une autre personne et un autre repère pour mon fils qui lui a déjà fait faire de la peinture… on peut dire que tout va bien !

peinture

Une semaine aussi pendant laquelle les cartons s’entassent = un lit de grand à monter. On a déjà la couette !

ours

Une semaine avec un concert ! Le grand plaisir de revoir Divine comedy cette fois ci sur la scène des folies bergère, salle de théâtre magnifique. C’est surement l’artiste que j’ai vu le plus sur scène et même si je ne retrouve pas la fougue de ses premiers concerts (on a tous vieilli hein…), ce mec a la grande classe. Cette fois ci il était habillé tout simplement en Napoleon…

divine

Le concert est disponible en replay et on peut même nous apercevoir (on était tellement bien placé !!)

Une semaine où j’ai décidé de suivre un mooc sur la littérature jeunesse et de participer à l’opération 68 premières fois (oui oui soyons fous…)

Et pour finir en beauté, une petite fête //brunch s’organise dimanche à la maison, les retrouvailles entre « très » vieilles copines (d’école, collège et lycée..), j’ai hâte !

 

 

Les jolies choses #5

Bim bam boum,  début d’année en fanfare avec une invitée pas invitée, la grippe. Elle nous a laissé un petit bien malade et ça fait mal.

On remonte doucement la pente, on se tient  chaud. Je repense à notre ancien appartement hyper mal isolé et chauffé et même s’il y a pleins de choses que je déteste dans notre appart actuel, je savoure la chaleur qu’il y règne (avec la plupart des radiateurs éteints, vive le chauffage collectif..).

gateau

On mange des galettes et des gâteaux au chocolat, on joue avec les nouveaux jeux reçus à Noël, on écoute de la musique, on lit des beaux albums, je lis des livres (romans, essais, sur la tablette, audiolivres, tout est bon à prendre…)

baulieu

Je me réjouis des beaux albums que les éditeurs m’envoient de plus en plus, le bonheur d’ouvrir les enveloppes étant partagé par mon fils, c’est un peu la fête à chaque fois.

fei

livres

Je m’amuse avec l’appli Prisma

cpoeur

Et puis on écoute de la musique qui fait du bien..

❄️🎉 Les jolies choses #4 ⛄️🍸

Difficile de se réjouir dans ces temps troublés, pas du tout le sentiment de commencer une nouvelle année dans la sérénité. Dans ces temps difficiles et terriblement angoissants, il faut tenter de se réjouir encore plus des jolies choses et les savourer d’autant plus.

Durant cette fin d’année, nous avons eu de beaux moments partagés en famille, des bonnes choses dévorées, des moments simples et chaleureux, des rires, des nuits plus longues et moins hachées (yes !), des spectacles, des expos, de la neige et des arbres givrés. De quoi se remplir le cœur et le corps pour affronter la suite et l’hiver.

Je vous souhaite une très belle année et je vous dis à bientôt, je ne garantis pas la régularité des publications ici, certains jours, j’ai envie d’écrire 1000 articles et ensuite je ne fais rien pendant des semaines…

15800792_1211503595552712_6975181681662611920_o

Nouvelles lunettes ?

44

Dernier Jour de l’année sous la neige au Parc Montsouris

hhh

hjjj

Quelques jolis albums lus, une poupée reçue à Noel et qui a été baptisée Boule de neige.

kll

Profitez, savourez et …

http://38.media.tumblr.com/75598b07207c12c94c92f4d3b85ed516/tumblr_niuuwb51KN1rey868o1_500.gif

…faites des bêtises

buch

🍃Les jolies choses #3 🍂

Des lectures

Les délices de Tokyo, après avoir vu l’adaptation cinématographique si délicieuse. J’avoue avoir eu un peu de mal avec l’écriture au début (certainement un problème de traduction) mais ensuite avoir été conquise, comme avec le film, par la délicatesse et la subtilité de ce texte.

ppm_medias__image__2016__9782226322883-x

Une BD sur l’adoption et les relations entre un grand-père et sa petite fille. Emouvant, j’attends la suite car la chute est rude !

bd

de doux moments en famille

Avec la visite de mes parents, on a fait l’école buissonnière… et avec les tontons, on a gouté au gout de noel avant l’heure.

buissn

eco

buch

De jolies dédicaces

Un passage au salon du livre de Montreuil et la chance de voir Ilya Green et Ingela P Arrhenius en dédicace, trop heureuse !!! Je ne suis forcément pas rentrée les mains vides…

 

15327355_10154069192431845_5788745357950098713_n15326517_10154069204551845_4809705196110120169_n

& enfin Une belle rencontre

Avec @madamekak, après tant d’échanges depuis des années, la joie de s’entendre et de se voir en vrai.

Des moments simples mais vrais, les meilleurs, de loin, ceux que je préfère.

Les jolies choses #2

Lire //

 

lunezttes

Retrouver le plaisir de lire grâce aux nouvelles lunettes, des livres, sur la tablette. Je peux lire de nouveau sans m’arracher les yeux….

2 livres lus à distance l’un de l’autre et qui m’ont profondément bouleversée. Ils se font écho terriblement, 2 pères qui perdent la femme de leur vie et la mère de leur fils dans des circonstances ignobles (Marie Trintignant sous les coups d’un homme, la femme d’Antoine Leiris sous les tirs des terroristes)

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Créer //

Peindre encore et toujours, laisser les couleurs prendre forme, remplir des feuilles et des feuilles. J’adore voir mon fils aimer autant la peinture que j’ai pu aimer ça. Avoir envie de m’y remettre d’ailleurs.

peindre

Découvrir //

De nouveaux lieux comme les grands voisins. Un lieu chargé pour moi car c’est sur l’ancien site de l’hopital Saint Vincent de Paul où j’ai passé un temps infini en tant qu’enfant pour mes problèmes de dos que différents collectifs (Aurore, Yes we camp) ont installé des hébergements d’urgence, des associations, des lieux culturels, des ateliers d’artistes…

voisins

Continuer de découvrir mon quartier, profiter des belles journées d’automne à la cité universitaire

feuilles

Ecouter //

Les jolies choses #1

Une nouvelle rubrique pour garder une trace des jolies choses lues, vues, entendues.

De BEAUx films

Les délices de Tokyo, un film d’une rare beauté, tiré du livre éponyme. 3 personnages à un moment différent de leur vie, tous solitaires. Une ambiance toute japonaise. Je m’attendais à un film plus léger, j’ai été très touchée par ces 3 solitudes qui se rencontrent, une grande délicatesse se dégage de ce film.

007270

De beaux albums

Tout autour d’Ilya Green, c’est le dernier album d’Ilya Green, et il est somptueux, noir et lumineux tout à la fois, on le sent très personnel celui-ci (sur la perte de la mère).

Afficher l'image d'origine

On continue notre découverte des albums japonais et on a adoré celui-ci, La clinique des jouets de Yuichi Kasano, on y voit un petit garçon confier son robot cassé à la clinique des jouets hébergé par la bibliothèque de sa petite ville (pourquoi ça n’existe pas ça en France ?)

Afficher l'image d'origine

De belles balades automnales

20161111_131641Je n’aime pas trop cette saison et ses jours qui raccourcissent mais j’aime les couleurs des feuilles sur tout quand c’est des feuilles de ginkgo biloba mon arbre préféré.

Dès qu’il fait beau donc, on sort, sinon quand il pleut ou qu’on est malade, on en profite pour aller à la cité des enfants (on adore toujours autant), pour voir des spectacles, du théatre ou pour regarder lové sur le canapé Totoro (ça y’est mon fils est autant fan que moi !!)

Afficher l'image d'origine

Et puis quand les voisins font vraiment trop de bruit (tous les jours en somme), on met à fond les ballons des comptines … ou bien ça !

 

🌟Les beautés de l’enfance 🌈

Vivre auprès d’un enfant de 3 ans, c’est la joie (ou non) d’entendre des comptines toute la journée, des rires en cascade, mais aussi des colères extrêmes. C’est retrouver toute l’innocence et la spontanéité de l’enfance.

Je ne me lasse pas de ses petits mots écorchés, de ses expressions que j’essaye de noter pour ne pas les oublier :

  • « c’est pas vague » (c’est pas grave) qui disparait déjà
  • la guitare « bleuze »
  • « moi je fais du port » (sport)
  • « tu dis porte quoi » (tu dis n’importe quoi)
  • « je suis un super super héros »
  • « je vais voir si j’ai grand chose dans mon frigo »

Sa logique imparable : devant un platane tout ratiboisé « le jardinier il va venir avec sa colle et il va coller les feuilles »

J’aime sa joie de vivre, son goût pour la musique, sa gourmandise, les histoires qu’il se/nous raconte (il est souvent question de personnes qui s’appellent « canou » ou « couna » et de plats aux noms tout aussi bizarres)

20161009_174810

Je note aussi avec intérêt et parfois inquiétude ses ressemblances avec moi, son don inné et hyper plus développé que chez moi d’observation (il connait les noms de tous les enfants qu’on croise dans notre quartier et est capable de me dire qu’ils sont dans la classe de telle maitresse ou telle autre, les enfants eux ne le reconnaissent même pas), sa timidité, sa très grande sensibilité, ses colères explosives, son sens de l’humour.

Je regarde cette petite personne si pleine de gaieté et je suis envahie d’une émotion difficilement contrôlable, l’immense responsabilité qui m’incombe, la peur face à ce monde si sombre parfois (les questions qui commencent « pourquoi il dort dans la rue le monsieur ? », quand un militaire passe « c’est une trompette qu’il tient le monsieur ?..)

Je profite de le voir grandir au jour au jour,  apprendre tant de nouvelles choses chaque jour et je ne veux rien louper, je veux tout savourer, avec cette nostalgie des dernières fois.

22

wpid-img_84191.jpg

Bribes de rentrée

L’été qui joue les prolongations, la reprise à temps plein qui fait un peu mal, la rentrée à l’école maternelle non sans larmes et donc source de coeur serré et d’inquiétudes, les services de presse qui s’entassent,  les lectures mises de côté et qui n’avancent  pas,  les bonnes résolutions trop vite oubliées.

Savoir se laisser du temps, l’apprentissage de toute une vie.

///​I’ll be back///

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...