Musique

Ces voix qui m’accompagnent #3 : Elliott Smith ♩♪

20141018_211630Elliot Smith, je l’ai découvert avec l’album XO, sorti en 1998. Il y a beaucoup de titres qu’on peut retenir de lui mais je ne sais pourquoi c’est cette chanson-là, Baby Britain, que j’écoute toujours. Peut-être parce qu’elle contient cette référence à l’Angleterre et aux Beatles. La mélodie légère est en totale contradiction avec les paroles sombres (et un peu mystérieuses comme souvent chez Elliott Smith).

J’écoute aujourd’hui ses chansons avec beaucoup de mélancolie, en effet Elliott Smith est décédé en 2003, dans des circonstances non encore élucidées (un suicide ou un homicide). Il a souffert toute sa vie de dépression et d’addiction.

Cette voix si douce, fragile aussi et ce sens incroyable de la mélodie, j’aime tout ça chez Elliott Smith. Quelle sensibilité… Un très grand artiste qui n’a pas eu la reconnaissance qu’il méritait de son vivant.

Baby Britain feels the best
Floating over a sea of vodka
Separated from the rest 
Fights problems with bigger problems
Sees the ocean fall and rise
Counts the waves that somehow didn’t hit her
Water pourning from her eyes
Alcohol again, very bitter

For someone half as smart, you’d be a work of art
You put yourself apart
And I can’t help until you start

We knocked another couple back
The dead soldiers lined up on the table
Still prepared for an attack
They didn’t know they’d been disabled
Felt a wave, a rush of blood,
You won’t be happy ’til the bottle’s broken
You’re out swimming in the flood
You kept back, you kept unspoken

For someone half as smart, you’d be a work of art
You put yourself apart
And I can’t help you until you start

You’ve got a look in your eye when you’re saying goodbye
Like you want to say hi

The light was on but it was dim
Revolver’s been turned over
And now it’s ready once again
The radio is playing Crimson and Clover
London Bridge is safe and sound
No matter what you keep repeating
Nothing’s gonna drag me down
To a death that’s not worth cheating

For someone half as smart, you’d be a work of art
You put yourself apart
And I can’t help until you start
For someone half as smart, you’d be a work of art
You put yourself apart

J’en mets une autre, extraite du même album, Walz #2

 

Ces voix qui m’accompagnent #1 & #2

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Ces voix qui m’accompagnent #3 : Elliott Smith ♩♪ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *