Club de lecture·Littérature britannique

Christopher et Columbus – Elizabeth Von Arnim

Je ne connaissais cette auteur que de nom, sans vraiment savoir ce qu’elle avait écrit quand Blanche nous a proposé de lire l’un de ses livres pour le club de lecture. Ayant déjà lu Avril enchanté qui est son livre le plus connu et qu’elle avait beaucoup aimé, elle nous a alors conseillé Christopher et Columbus.

Britannique d’origine, Elizabeth Von Arnim est née en Australie en 1866, avant de rejoindre l’Europe, et d’épouser un conte prussien. Sa vie oisive lui permet d’écrire, sur sa vie, la plupart de ses écrits sont d’ailleurs autobiographiques. A la fin de sa vie, elle vivra une relation amoureuse avec HG Wells. Elle meurt en 1941.

Dans ce livre écrit en 1919, l’auteur s’inspire encore une fois de sa vie pour nous conter l’histoire de soeurs jumelles, anglaises par leur mère et allemandes par leur père et de fait rejetées de toute part alors que le monde est en guerre. Orphelines, elles se retrouvent obligées de s’exiler aux Etats-Unis. Le livre commence alors qu’elles entament leur traversée de l’Atlantique en bateau, jusqu’à leur installation en Californie. Anna-Rose et Anna-Felicitas, 17 ans, se renomment Christopher et Columbus.

Délicieusement désuet, ce livre m’a fait penser à Somerset Maugham qui a su si bien dépeindre la bonne société britannique de la même époque avec humour et une ironie tendre. De même, E. Von Arnim se moque gentiment de ses héroines (qui sont de vraies têtes à claques) et se moque surtout des conventions de la bonne société de l’époque. J’ai eu plus de plaisir à suivre les aventures de l’autre héros du livre Mr Twist, le génial inventeur de la « théière qui ne fuit pas » et qui prend sous ses ailes les jumelles. On découvre avec plaisir son émancipation (voire sa rébellion) et son ouverture au monde.

Si ce livre souffre de quelques longueurs, j’ai néanmoins passé un joli moment dans un autre temps aux côtés de ces jumelles insupportables car le style d’écriture est tout en subtilité et finesse, et tellement éloigné de ce qu’on peut lire aujourd’hui (et ça fait du bien). L’auteur sait aussi si bien décrire les problèmes d’identité de ces jumelles sachant qu’elle décrit des situations qu’elle a elle-même vécues. Son regard tendre et plein d’humour l’a rend donc très attachante.

Je vais donc me pencher sur Avril enchanté dont on ne cesse de me vanter les qualités !

 

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

3 réflexions au sujet de « Christopher et Columbus – Elizabeth Von Arnim »

  1. J’ai adoré Elisabeth et son jardin allemand de cette même auteur… Une aristo un peu farfelue qui passe son temps à échanger des rhizomes d’iris et des bulbes de tulipes aux quatre coins de l’Europe. Cet ouvrage, lu il y a maintenant plus de douze ans reste encore vif dans mon esprit et m’a donné, avec les bouquins d’Orsenna, le goût des jardins botaniques et extraordinaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *