Littérature française

Claudine à Paris – Colette

A la redécouverte de Colette.
J’ai lu cette auteur il y a fort longtemps et j’ai soudainement eu envie de m’y replonger.
J’ai choisi Claudine à Paris (le 2e de la série des Claudine) qui a été publié au début des années 1900.
L’auteur et son œuvre
On ne présente plus Sidonie Gabrielle Colette (Saint-Sauveur-en-Puisaye, Yonne, 1873 — Paris, 1954). Il est néanmoins intéressant de rappeler le contexte de l’écriture et de la publication de la série des Claudine.
 
Colette se marie en 1893 avec Henry Gauthier-Villars, auteur de romans populaires et surnommé « Willy ». Il l’introduit dans les milieux littéraires et, conscient de son talent, la pousse à écrire ses souvenirs entre 1900 et 1903, ce sera la série des Claudine. Willy les publie en son nom propre.
A partir de 1904, elle rompt avec Willy, s’ensuivent de nombreux romans signés enfin sous son nom.

Aujourd’hui, la série des Claudine est publiée sous leur 2 noms.

Ce que ce livre raconte
Claudine à Paris est le deuxième de la série commencée en 1900 avec Claudine à l’école. Il ne m’a pas semblé nécessaire de lire le premier de la série, celui-ci se suffit à lui-même. Sous la forme d’un journal intime, Colette nous raconte l’histoire de Claudine, double d’elle-même.
Après avoir passé son enfance en Bourgogne avec son père, Claudine a 17 ans, elle découvre Paris et l’amour.


Ce que j’en ai pensé
Un livre plein de charme et d’humour, Claudine n’ayant pas sa langue dans sa poche. Une écriture sensuelle et féminine. Une ambiance tout à fait surannée avec un vocabulaire d’un autre temps. J’ai beaucoup aimé cette lecture. Je suis tentée de lire la suite Claudine en ménage.


Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

Une réflexion au sujet de « Claudine à Paris – Colette »

  1. Quelle bonne idée de mettre la photo de ton chat pour illustrer une lecture de Colette ! Je pense depuis quelques temps à lancer un challenge Colette dont ma PAL regorge, tu me motives plus que jamais !

  2. Colette est un écrivain incontournable pour moi ! Le charme et la sensualité transparaisse à chaque page en effet !!
    Tu as lu « l’ingénue libertine », ou « Gigi », ce sont mes favoris je crois !

  3. Pourquoi ne pas avoir lu « Claudine à l’école »? J’ai lu tous les Claudine, et l’évolution de son personnage est délicieux à suivre!
    Claudine à l’école.
    Claudine à Paris.
    Claudine en ménage.
    Claudine s’en va.
    La Retraite sentimentale.
    A vrai dire tout est bon chez Colette: L’Ingénue libertine, la Seconde, Sido (sa mère), Le Fanal bleu (à la fin de sa vie)…Son écriture est rapide et fait mouche.
    Charme, sensualité, intelligence du coeur et de l’esprit…A défaut d’avoir été une bonne mère (j’ai lu sa correspondance avec sa fille appelée…Colette!), c’est une femme et une écrivaine exceptionnelles.

  4. Ta critique sur « Claudine… »m’a donne envie de relire du Colette (mes dernières lectures remontant a ma lointaine adolescence). J’ai retrouve Le Blé en Herbe dans ma biblio et replonger dans son univers a été une bouffée d’air frais malgré le caractère sulfureux et provocateur du livre quand on sait qu’il a été écrit en 1920! Bridget Jones peut aller se rhabiller !
    La photo est mimi tout plein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *