Bibliothèque

De la bibliothèque à la bibliosphère – Lorenzo Soccavo

« De la bibliothèque à la bibliosphère : les impacts des livres numériques sur les bibliothèques et leur évolution« .

J’ai lu ce livre de prospective sur l’avenir des bibliothèques à l’heure du numérique. Version numérique bien évidemment que j’ai lu sans difficulté sur mon ordinateur.

L’auteur

Lorenzo Soccavo est consultant indépendant en prospective du livre et de l’édition.

En savoir plus en visitant son blog

Le livre

L’auteur loue les initiatives actuelles des « bibliothécaires 2.0 » (mise en réseau des médiathèques, usage des réseaux sociaux, etc.), mais note un problème de cohérence globale et de vision à long terme.

Il nous propose un modèle de bibliothèque du futur : bibliothèques hub à 3 niveaux =

1 — bibliothèque physique (celle qu’on connait aujourd’hui) ⇔ 2 — interface bibliothèques numériques (celles qui se développent actuellement mais sans réelle coordination) ⇔ 3 — bibliothèque virtuelle (« organisée » par des « bots » ou robots)

Avec à venir : « Des lecteurs transhumains qui contiennent chacun un exemplaire du livre qui contient toutes les bibliothèques. »

Ce que j’en ai pensé

Mouais, un peu trop conceptuel pour moi. Et puis on y découvre une vision de l’avenir si déshumanisée, ça donne pas envie d’y aller.

J’ai par contre lu avec intérêt son avis sur Google et son quasi monopole de numérisation des fonds au niveau mondial, ainsi que les problèmes liés au « cloud computing ». Et toutes les questions qu’il pose sur ces sujets et qui restent ouvertes.

Ca donne envie d’en savoir plus…

J’en retiens cette citation

« Les bibliothèques pourraient-elles être le dernier rempart au « tout information », au tout actuel, au tout factuel ? »

J’aimerais dire : OUI !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

9 réflexions au sujet de « De la bibliothèque à la bibliosphère – Lorenzo Soccavo »

  1. Sans être une geek, j’aime bien suivre les nouvelles technologies et je trouve le concept de cloud computing plutôt intéressant, surtout pour la recherche. Maintenant, pour les bibliothèques, c’est une autre histoire (il faut déjà être adpete du livre numérique et franchement, je suis loin de sauter totalement le pas) mais en dehors des grandes villes, il est parfois difficile d’avoir accès à certains ouvrages en bibliothèque et dans ce cas-là… HS: Si le coeur t’en dit, tu es tagguée chez moi: http://unmomentpourlire.blogspot.com/2011/01/tag-en-retard-comme-dhab.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *