Littérature américaine

Des fleurs pour Algernon – Daniel Keyes

Ce roman de science fiction a été publié en 1966. Je l’ai découvert après lecture et cela a donné un éclairage différent à ma lecture. J’aurais été bien incapable de « dater » ce livre qui se situe dans un temps indéfini. Attention, spoiler : difficile de parler de ce livre sans en dévoiler la fin. 

C’est l’histoire d’un homme seul. Et d’une souris.

Il s’agit du journal intime de Charlie Gordon, un simple d’esprit de 32 ans, qui subit une opération sur le cerveau qui le rend subitement plus intelligent que la moyenne, même surdoué. Cette expérience a tout d’abord été menée sur une souris du nom d’Algernon, Charlie sera ensuite le premier cobaye humain. Quand la souris commence à péripliquer et finit par mourir, Charlie qui est devenu un super génie (il a appris 8 langues, a dépassé les scientifiques qui menaient l’expérience), cherche à comprendre la « faille », car il a l’espoir de faire stopper sa chute. Malheureusement, c’est impossible et Charlie se voit de nouveau retourner dans l’ombre.

L’écriture des premières pages est difficile, l’auteur ayant tenté d’écrire comme s’il était simple d’esprit : erreurs de syntaxe, fautes d’orthographe, etc. On est dans la tête de Charlie.

Histoire cruelle et terriblement cynique. Parce que Charlie sait ce qui l’attend, il se voit replonger, complètement impuissant, et nous avec. Les derniers paragraphes, comme le début, sont de nouveau pleins de fautes.

C’est surtout l’histoire d’un homme seul, face au monde. Au début, parce qu’il est simple d’esprit (et que sa mère l’a rejeté) et ensuite parce qu’il est trop intelligent. Ses histoires d’amour sont des échecs. C’est l’histoire d’un homme prêt à tout pour retrouver l’amour de sa mère. C’est surtout l’histoire d’un homme qui se bat pour faire reconnaître son statut d’homme malgré son handicap.

Difficile de dire ce que j’ai pensé de ce livre, tant il est triste et sans espoir.

Merci à Missbouquin pour le prêt.

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

12 réflexions au sujet de « Des fleurs pour Algernon – Daniel Keyes »

  1. De rien pour le prêt ! c’est vrai qu’il est horrible ce roman mais tellement beau … Je me suis vraiment attachée à Charlie. Le pire c’est quand il se rend compte que les autres se sont toujours foutu de lui et qu’il n’a pas d’amis …
    Je crois que j’ai pleuré à ce moment-là !

    tu regrettes de l’avoir lu ?

  2. Un coup de coeur pour moi mais j’ai été déçue par l’adaptation télévisée.
    On perçoit plus l’évolution de Charlie à travers ses mots dans le livre. C’est ce qui fait aussi je pense l’originalité de ce roman.

  3. Je suis tout à fait d’accord avec ta critique! Moi aussi j’ai eu du mal à déterminer ce que j’ai pensé de ce livre. En tout cas, je n’ai pas pris plaisir à le lire, je n’avais qu’une seule envie, c’était de le terminer le plus vite possible et de lire quelque chose de plus joyeux après!

  4. Ce livre a vraiment marqué mon adolescence, j’ai dû le lire trois fois (ou plus) entre 16 et 20 ans ! Je pleurais à chaudes larmes à chaque fois, je ne sais pas si le relire aujourd’hui serait une bonne chose… Mais une chose est sûre, quand on l’a lu jeune, il reste profondément ancré dans la mémoire…. Bises♥

  5. J’ai adoré ce roman. Il est triste, oui, mais j’aime la façon dont il nous fait réfléchir. Charlie m’a énormément touchée. C’est vraiment une de mes lectures les plus marquantes de ces dernières années.

  6. Ce roman est un des plus bouleversants que j ai lu dans ma vie… et trente ans plus tard il ferait encore partie de ma liste d’ouvrages préférés tellement il nous confronte a nos émotions intimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *