Littérature française

Gaspard ne répond plus d’Anne-Marie Revol

J’ai reçu ce roman de la part de son auteure, j’avoue que je suis généralement peu encline à accepter ce genre de proposition, mais j’ai aimé le mail que l’auteure m’a envoyée, j’avais déjà entendu parler d’elle pour son précédent livre où elle évoquait le décès de ses 2 petites filles « Nos étoiles ont filé ». J’ai accepté, ce qui met toujours un peu la pression et alors que je suis dans une période où je lis très peu.

Pour faire court, Gaspard Ronsard dernier descendant du poète, participe au jeu de téléréalité « Un jour j’irai à Shanghai avec toi », copie vous l’aurez compris de Pékin Express. Il se retrouve au fin fond du Vietnam les 2 jambes cassées, « pris en otage » par une étrange vietnamienne parlant très bien le français. Pendant ce temps-là en France la chaine de télé s’affole et la mère adoptive de Gaspard aussi.

9782709656054-001-X_0Je n’ai pas envie de vous raconter plus de l’histoire (ou plutôt devrais-je dire des histoire) de ce pavé de plus de 400 pages mais plutôt vous dire que c’est un livre que j’ai lu avec beaucoup de plaisir, que je me suis attachée aux personnages tous plus rocambolesques et improbables les uns que les autres. Et même si j’ai un peu décroché dans la dernière partie du livre, j’étais comme « accrochée  » à ce livre ce qui ne m’était pas arrivée depuis longtemps.

Parce que c’est un livre bien écrit, avec un livre dans un livre  : on y lit les carnets d’un certain Hubert, un personnage haut en couleur, complètement délirant et passablement attachant et de ces carnets- là, j’en aurais bien pris encore davantage.

Le monde de la télé réalité y est parfaitement décrit et en prend bien pour son grade (l’auteure a l’air de très bien le connaitre, en effet, elle est journaliste télé).

Si rien n’est vraiment crédible dans ce livre (à part le monde de la télé qui ne donne pas du tout envie), on s’en fiche, on se laisse porter, parce que c’est souvent drôle, haut en couleur et plein de tendresse et de chaleur. Léger sans être creux. On sent que l’auteure s’est fait plaisir avec ce livre (surtout avec les carnets du fameux Hubert) et le lecteur en profite aussi !

Un grand merci à Anne-Marie Revol !

 

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

3 réflexions au sujet de « Gaspard ne répond plus d’Anne-Marie Revol »

  1. Ah ah…j’ai dû recevoir le même mail d’invite , peu ou prou …je me suis dit « pas d’exception! » Et j’ai laissé passer . Un je-ne-sais-quoi dans ton billet me laisse penser qu’ il n’était pas pour moi ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *