Documentaires et essais·Littérature française

Ils ne sont pour rien dans mes larmes – Olivia Rosenthal

Olivia Rosenthal, auteur de Que font les rennes après Noel ? que je n’ai pas lu, a écrit ce livre dont le très beau titre m’a tout de suite interloquée.

J’ai acheté ce livre au musée d’art contemporain de Lyon car au delà du titre, le contenu m’intéressait. L’auteur comme cela est expliqué à la fin a fait une résidence dans une ville de banlieue parsienne et a interrogé des personnes sur les films qui ont marqué voire changé leur vie.

Elle nous offre ici 14 témoignages, très courts, autour de films tels que le Dernier tango à Paris, Thelma et Louise ou encore Rouge. Mais également le sien. Elle nous confie le suicide de sa soeur qui s’est jetée par la fenêtre, et son ressenti face au film Vertigo.

On est ici bien au delà d’une analyse cinématographique, en effet l’auteur met plutôt en scène le ressenti de ses personnages face à ces films, ce qu’ils ont pu déclencher en eux, ce qu’ils en retiennent aujourd’hui.

Elle interroge ainsi leur mémoire et met en scène leur intimité. Mais ces histoires intimes ont quelque chose d’universel, parce qu’on a tous des souvenirs liés à des moments de cinéma et parce que ces histoires là font écho aux nôtres, certaines plus que d’autres.

C’est fort et touchant.

L’avis de lecturissime et celui de Marianne.

 

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

7 réflexions au sujet de « Ils ne sont pour rien dans mes larmes – Olivia Rosenthal »

  1. D’après ce que tu en dis ce livre (est-ce vraiment un roman?) me paraît original et j’aime bien ce rapport au cinéma, car comme tu le dis nos moments de vie sont souvent intimement liés à certains films, comme des images qui illustreraient un texte.

    1. Il y a un malentendu, la soeur n’est pas poussée au suicide par un film, c’est juste l’auteur qui évoque Vertigo (et fait un lien avec sa soeur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *