Littérature française

Juke box et (Re)play ! de Jean-Philippe Blondel

De cet auteur, j’ai lu Et rester vivant qui m’avait touchée au coeur et 06h41 qui m’avait plus laissée sur la touche.

Recherchant des livres sur le thème de la musique, je me suis rendue compte que c’était un thème assez récurrent dans les livres de cet auteur (pour mémoire dans Et rester vivant, le narrateur part en Californie à Morro Bay parce que cela lui évoque une chanson de Lloyd Cole qu’il adore), je suis donc tombée sur ces deux romans que j’ai eu envie de lire (au secours, travailler en bibliothèque est un piège….)

A propos de Juke Box

A travers des chansons qui ont marqué leur époque (de « j’ai encore rêvé d’elle » à « quand la ville dort » de Niagara en passant par « Macumba » de Jean-Pierre Mader pour les années 80/90), le narrateur raconte son histoire depuis son enfance dans les années 70 jusqu’à aujourd’hui. Son histoire est marquée par plusieurs drames, il perd ses parents et son frère brutalement alors qu’il a 20 ans.

Il vit alors une histoire d’amour troublée à trois, fuit cette histoire, part voyager, se cherche, se retrouve très seul avant de rencontrer enfin la femme avec laquelle il aura deux enfants. On le quitte à ce moment de stabilité alors qu’il a réussi à reconstruire sa propre famille.

Je sais par ma lecture de Et rester vivant, récit autobiographique dans lequel l’auteur raconte ces drames qu’ici aussi c’est sa propre histoire qu’il raconte. Avec ici beaucoup de suggéré, d’allusions plus que de faits vraiment racontés. J’ai été totalement touchée par cette façon de se raconter, à travers des chansons qui ont marqué leur époque et qui ont laissé une empreinte sur lui-même mais aussi sur chacun de nous. Certaines chansons sont liées à des souvenirs d’un moment précis, d’autres sont plus liées à une période. Les chansons de notre passé ont un pouvoir évocateur indéniable… J’ai particulièrement aimé quand l’auteur insère dans son texte des extraits des paroles en les détournant souvent, je me suis prise au jeu de les chercher ensuite.

Le fait que je connaissais déjà l’histoire de l’auteur m’a permis de mieux comprendre ce qu’il a pu vivre ou ressentir même si c’est impossible d’essayer de se mettre à sa place. J’ai en tout cas été très émue par son histoire, traversée par de nombreuses zones d’ombre et de grande solitude et de désespoir. J’ai adoré les passages de la fin où il raconte à travers l’accouchement de sa femme comment il devient père, comment il se reconstruit, mais aussi comment il a eu besoin de faire 2 enfants pour retrouver une famille de 4 personnes. Il écrit avec beaucoup de simplicité, de justesse et de tendresse.

Pour moi, ce fut un moment de lecture profond rempli d’émotion et de nostalgie. C’est pour moi un très beau livre sur la résilience.

—————————–

Dans un autre genre, (Re)play ! est un roman pour adolescents dans lequel l’auteur raconte l’histoire d’un jeune lycéen en rupture amoureuse et donc désespéré (forcément). Il jouait dans un groupe de rock que la rupture a fait exploser mais qu’il décide de relancer parce qu’une célébrité de la musique vient dans son lycée et doit assister à un mini concert.

Ici, l’auteur sait très bien capturer les désordres de l’adolescence, il montre à quel point à cette période charnière certaines choses qui peuvent sembler anecdotiques prennent une place essentielle. C’est un livre profondément positif (mais un peu trop « gentillet » pour moi).

C’est un livre qui plaira aux ados fans de rock et qui rêvent de devenir des stars !

——————————-

Jean-Philippe Blondel est un auteur à découvrir assurément et que je relirai sans aucun doute, particulièrement ses textes autobiographiques.

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

Une réflexion au sujet de « Juke box et (Re)play ! de Jean-Philippe Blondel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *