Littérature française

La petite robe noire et autres textes – Françoise Sagan

Un recueil de textes parus dans différents magazines de Vogue à Elle en passant par le Nouvel observateur ou Le Monde.

Ce que ce livre nous dit

Françoise Sagan y parle vêtements, mode en faisant les portraits de certains grands de la mode, elle évoque également le cinéma avec des portraits d’Ava Gardner ou Federico Fellini.

Et pour finir, c’est la dernière partie qui m’a le plus intéressée car elle traite des livres. Avec des interviews autour de ses livres, des textes sur la lecture et sur des auteurs comme George Sand ou Francis Scott Fitzgerald et puis il une lettre écrite à Jean-Paul Sartre…

Ce que j’en ai pensé

De très courts textes où on retrouve toute la verve de l’écrivain, la précision dans les mots, la légèreté et surtout l’humour.

A déguster par petits morceaux, comme autant d’instantanés. Et puis il y a quelques perles, le texte sur Jean-Paul Sartre en est une. C’est en tout cas l’occasion de découvrir autrement Françoise Sagan, même si cela ne remplace pas ses romans.

Morceaux choisis

J’ai déjà repris une citation jeudi, en voici d’autres.

Sur la lecture : « Pourquoi les gens qui aiment lire, dont je suis, sont-ils si désarmés, si mal à l’aise quand on les  prive de leur drogue quotidienne ? Je sais bien : la lecture aux yeux de ceux qui n’en ont pas besoin est une sorte de manie tranquille, d’habitude au coin du feu. Mais voilà : elle est pour ses sujets une passion des plus violentes et des plus périlleuses. J’ouvre un livre et une être humain me parle, aussi précisément, aussi sensiblement qu’il le peut, de tout ce qui me touche à coeur »

Sur l’écriture : « Ce que j’aime chez un écrivain, c’est la « voix ». Certains écrivains ont une voix, qu’on entend dès la première ligne, comme la voix de quelqu’un »

Sur la solitude : « La solitude, c’est cette conscience d’un soi immuable, assez perdu et incommunicable. »

Sur Sartre : « Ce siècle  s’est avéré fou, inhumain, et pourri. Vous étiez, êtes resté, intelligent, tendre et incorruptible. »

Sur son image : « Tout compte fait, whisky, Ferrari, jeu, c’est une image plus distrayante que tricot, maison, économies… De toute manière, j’aurais eu du mal à imposer celle-là »

Ce livre faisait parti des livres à lire par le club des lectrices qui se réunit aujourd’hui et il rentre également dans le challenge Sagan.

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

14 réflexions au sujet de « La petite robe noire et autres textes – Françoise Sagan »

  1. je ne l’ai pas lu (déjà que je n’ai pas encore pu finir « aimez-vous Brahms… » p… de copies !!!), mais ce que tu en dis me donne envie !

  2. Celui-ci ne fait pas partie de ma PAL, peut-être que dans « Avec mon meilleur souvenir » (qui m’attend) je trouverais aussi ce genre de confessions… J’aime assez le mot « instantané » dont tu parles et qui résume bien certains aspects sans les développer outre-mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *