Littérature française

La sonate oubliée de Christiana Moreau [68 premières fois]

ob_d0bdd2_la-sonate-oublieeEncore une lecture en demie teinte pour les 68 premières fois.

Un roman autour de la musique mais qui ne m’attirait guère car c’était autour de Vivaldi qui ne me passionne guère.

Par contre, je suis plutôt friande des romans sur plusieurs époques où des personnages du passé entrent en résonance avec ceux de maintenant. Mais il y en au beaucoup d’écrit (je pense notamment à Nancy Huston) et cette fois-ci, ça n’a pas pris sur moi.

C’est l’histoire de Lionella, une jeune femme belge, qui retrouve une partition perdue qu’elle suppose être de Vivaldi et qu’elle décide de jouer, au violoncelle, lors d’un concours international. En parallèle et grâce au journal retrouvé en même temps que la partition, on découvre la vie d’Ada une jeune vénitienne, orpheline qui a connu Vivaldi.

J’ai trouvé l’écriture très plate, certains passages ressemblent à des extraits de livres documentaires insérés de façon artificielle dans le récit (ceux sur le quartier de Seraing  en Belgique par exemple), j’avoue avoir sauté des passages. Et puis les histoires d’amour qui y sont évoqués m’ont aussi laissée de marbre.

Je suis certainement un peu difficile, il faut dire que j’ai commencé ce livre sans passion, pour le laisser pendant longtemps et finalement le terminer d’une traite, sans passion non plus.

Il est néanmoins bien documenté et m’a permis d’en apprendre un peu sur Vivaldi et la vie à Venise à son époque.

68 premières fois

 

68-2017

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

2 réflexions au sujet de « La sonate oubliée de Christiana Moreau [68 premières fois] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *