Littérature française

Le discours – Fabrice Caro

De Fab Caro, j’ai adoré ses bds (Zai zai zai, la bredoute, Moins qu’hier (plus que demain), Et si l’amour c’était aimer), son humour, son cynisme désopilant.

Ici, on découvre une facette toute autre de l’auteur, en effet, on retrouve une partie de son humour, mais le cynisme en moins et la mélancolie en plus avec l’histoire de son narrateur, Adrien, génial anti héros du quotidien.

Le discours, c’est celui que le futur beau frère du narrateur lui demande de faire pour sa sœur lors de leur mariage. Cette demande lui est faite pendant un repas chez ses parents alors qu’il a envoyé quelques heures avant un sms à son ex compagne (elle lui a demandé de faire une pause il y a 3 semaines et il est sans nouvelle d’elle depuis) et qu’il attend désespérément une réponse qui ne vient pas. Le livre nous fait suivre en parallèle le diner et ce qui se passe dans le cerveau d’Adrien. Son attente face à son ex compagne et toutes ses réflexions autour de ses histoires d’amour malheureuses et puis son sentiment face à la nécessité de ce discours qui le paralyse. Il imagine les discours qu’il pourrait faire qui sont toutes plus ou moins absurdes. Il y a également les réflexions sur sa famille et là encore on s’identifie totalement au personnage.

Adrien est tout à la fois ridicule et totalement attachant dans ses interrogations, c’est le loseur parfait. On s’identifie totalement à lui et on finit par attendre désespérément aussi une réponse à son sms.

Il y a des moments où j’ai ri dans ce livre comme dans ses bds tant l’auteur maitrise l’art de la chute et des situations absurdes mais j’ai aussi été touchée par ce personnage si réaliste.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *