Challenges et lectures communes·Club de lecture·Littérature française

Le premier été – Anne Percin

Je découvre ici la plume de Anne Percin, qui écrit beaucoup de romans pour la jeunesse  (aux éditions Thierry Magnier, à l’école des loisirs…) et qui dans celui-ci s’intéresse à la jeunesse et l’adolescence. Livre lu en lecture commune dans le cadre du club de lecture Petits livre entre amis qui s’est réuni lundi soir.

Dans Le premier été son dernier roman, l’auteur nous parle de 2 soeurs qui se retrouvent pour vider la maison des grands-parents décédés. Les souvenirs remontent à la surface, les souvenirs d’un été, l’été des seize ans de la narratrice. Elle raconte alors pour la première fois un secret bien gardé et lourd à porter.

Au début, on se retrouve dans du « connu », on se rappelle soi-même cette période où on avait presque la même age que ces 2 soeurs, les vacances à la campagne chez les grands-parents, les jeunes du village si différents de notre quotidien, les premiers boums, les premières amours, les premières peines aussi. Je me suis donc totalement reconnue dans ce récit au début, à part qu’au même âge, j’avais l’impression d’être déjà bien plus « libre » que ces 2 soeurs. (Dès 16 et encore plus à 18 ans, je partais en voyage linguistique et même avec mes copines, et non plus chez mes grands-parents). Et puis il y a ce que va vivre la narratrice et ce qu’elle va ressentir.

C’est un livre tout à la fois tendre et cruel et plein d’une profonde nostalgie. J’aurais aimé je crois plus d’échanges avec la soeur qui n’est que spectateur dans le présent et qu’on ne voit qu’à travers les yeux de sa soeur cadette. Je suis restée un peu sur ma faim à cause de ça, j’aurais aimé que cette révélation amène autre chose. Mais le livre est court (160 pages) et plutôt centré sur le passé que l’avenir.

Néanmoins, c’est un livre sensible qui sait mettre des mots sur une période toujours bien particulière voire capitale chez la femme, avec la découverte de la sexualité notamment, elle sait aussi bien décrire ces périodes où on sort de l’enfance et où on deux soeurs peuvent d’un coup s’éloigner l’une de l’autre pour toujours. L’auteur sait aussi nous raconter d’autres histoires, que je me dois de taire si je ne veux pas dévoiler tout le livre.

Un livre à conseiller à celles qui s’intéressent à cet âge charnière.

L’avis de Clara

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

9 réflexions au sujet de « Le premier été – Anne Percin »

  1. Comme j’ai aimé ce livre ! Il offre une belle plongée dans l’adolescence, sans pousser la nostalgie trop loin, avec cette touche de cruauté inouïe et inattendue. C’est vrai qu’à présent que je te lis, je me rappelle aussi avoir attendu qu’il se passe quelque chose entre les deux soeurs dans le présent. Mais peut-être cela aurait-il été trop convenu.
    Merci de ne pas dévoiler l’intrigue qui fait le sel de ce livre !
    http://www.jesuisvenuetelire.fr/premiers-baisers.html

    1. Je trouve que ce livre a des qualités et j’étais plus proche de ton sentiment que de celui de Julie et de Blanche même si je suis restée spectatrice et aussi sur ma faim, c’est un livre qui mérite d’être défendu et lu.

  2. Allez, je viens mettre mon nez là-dedans. J’ai juste envie de dire que je n’en retiendrais pas grand chose : il manque d’âme… Malgré, malgré que « certaines » scènes sont très jolies, et où on sent enfin le ressenti de la narratrice…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *