Documentaires et essais

Lectures zébrées

Depuis maintenant 2 ans, je me pose beaucoup (trop ?) de questions sur la « zébritude« . Parce que mon fils agissant comme un miroir sur moi m’a révélé un ressenti, des évidences, des questionnements, sur lui, sur moi, sur nos modes de pensée et sur notre façon de ressentir le monde.

Parce que l’hypersensibilité s’est imposée pour lui, pour moi. Et que cette hypersensibilité peut être handicapante surtout quand on est tout petit et que le cerveau est en construction mais aussi quand on pense arriver à vivre avec et qu’on réalise qu’on « survit » surtout.

Je vous livre ici mes lectures sur l’hypersensibilité qui concerne tout de même 20 % de la population et sur l’hyperpotentialité qui elle ne concerne que 2 %, même si on en parle beaucoup (trop ?) en ce moment.

Face à l’hypersensibilité de notre enfant, à ses questionnements incessants et son refus manifeste de grandir nous avons été confrontés à des professionnels qui proposent des test de QI obsolètes (les psy ont vu là une vraie manne financière, lire à ce sujet cet article), à des propos culpabilisants souvent (c’est la faute des parents si l’enfant ne « se conduit pas bien, ne suit pas la norme ») alors que nous cherchons simplement à aider le mieux possible cet enfant qui « souffre » souvent. Nous cherchons toujours. Un autre article très intéressant sur le sujet

Aujourd’hui, toujours dans le doute sur mon mode de pensée, je ne ressens pas ce besoin de passer des tests de QI mais je m’interroge pour mon fils, parce que ces tests montrent surtout le fonctionnement du cerveau et que j’ai besoin de comprendre pour mieux l’aider. Mais ça coute très cher et mon fils résiste très mal à la pression, il serait bien capable de faire foirer les tests qui coûtent un bras…

Donc je continue mes lectures, mes cheminements, à chercher des pistes pour accompagner au mieux cet enfant qui décidément ne fait pas tout comme tout le monde (et à qui j’ai souvent envie de dire « tu as bien raison mon fils »)

Voici une petite sélection des livres lus, certains m’ont beaucoup apportée, éclairée, d’autres moins

Tomasio Savorello (rien de très « nouveau », n’a fait que confirmer des évidences pour moi)
Hypersensibles – Trop sensibles pour être heureux ?

Christel Petitcollin (certains passages très éclairants, mais des pistes vraiment trop « simplistes » pour moi et certains positionnements qui me laissent perplexe)
Je pense trop

Emmanuelle Rigon (n’a fait que confirmer des évidences, certaines pistes intéressantes mais c’est aussi un livre qui m’a plus fait peut qu’apporter des choses..)
Les enfants hypersensibles

 

Jeanne Siaud Facchin (grande découverte)
Trop intelligents pour être heureux
Jeanne Siaud Facchin
L’enfant surdoué

En cours

Vive les zatypiques !

Elaine Aron (livre essentiel, elle est celle qui a commencé à parler de l’hypersensibilité et à s’intéresser au sujet mais lecture difficile aussi pour moi)
Hypersensibles

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 réflexions au sujet de « Lectures zébrées »

  1. J’aime beaucoup le livre qui m’a ouvert les yeux : Monique de Kermadec, L’Adulte surdoué (je l’ai en ebook si tu le souhaites).

    Ce que l’article de la maman me parle fort, piour..

    1. Lu aussi, j’ai mis ici juste une sélection et j’ai vraiment aimé celui de Jeanne Siaud Facchin qui m’a plus marquée que celui de Monique de Kermadec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *