Littérature française

Les années – Annie Ernaux

Un sentiment un peu particulier m’anime concernant ce livre. Je suis partagée. J’ai beaucoup aimé certaines choses, d’autres moins.
L’auteur 
Annie Ernaux est née en 1940 en Normandie. Professeur agrégée de lettres modernes, elle est l’auteur d’une quinzaine de livres tous plus ou moins à consonance autobiographique et a obtenu le prix Renaudot pour La place. Seul livre lu  jusque là et que j’avais d’ailleurs beaucoup aimé.
Ce que ce livre raconte
Il parle d’une narratrice à la 3ème personne et utilise le « on » distancié mais c’est bien d’une autobiographie dont il s’agit en fait.
Au travers des photos personnelles et intimes, l’auteur nous livre ses souvenirs et nous raconte son histoire depuis 1940 jusqu’à aujourd’hui, en liant son histoire personnelle à la « grande » histoire.
Ce que j’en ai pensé
Les +
J’ai aimé la vision et le panorama qu’elle nous donne sur le siècle dernier.
J’ai aimé me replonger dans des évènements majeurs du passé que je n’ai pas connu (68, la libération féminine, etc..) et mesurer le temps parcouru.
J’ai vraiment beaucoup aimé quelle nous parle comme ça au creux de l’oreille et j’ai aimé la construction originale, sans ponctuation.
Les –
Tout cela est parfois un peu trop empreint de nostalgie,  avec une pointe de c’était « mieux » avant.
Et j’ai aussi moins aimé le côté énumération d’évènements et la distance prise délibérément par l’auteur, qui fait qu’on a du mal à vraiment se sentir concerné et touché par sa vie. Car au fond, elle dit peu d’elle même, à part à travers certains évènements de sa vie. Elle dit peu sur son ressenti face à ces évènements  parfois forcément très douloureux.
Ce côté énumération fait que je me suis ennuyée parfois, tant et si bien que j’ai laissé ce livre de côté pendant un bon moment, peinant à m’y remettre.
C’est peut être là une erreur, surement un livre qu’il faut lire d’une traite pour être dans l’atmosphère et suivre le temps et l’évolution.
Qu’en avez-vous pensé ?
Des avis là sur les livres de Malice, et sur images volées des temps enfuis, plutôt négatifs.
J’ai trouvé peu d’avis positifs….
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

12 réflexions au sujet de « Les années – Annie Ernaux »

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre je suis d’accord avec Valérie pour le terme nostalgie.J’ai eu les larmes aux yeux à certaines pages je ne peux pas être plus précise. car sa lecture remonte à sa sortie

  2. J’en attendais beaucoup après Les Armoires Vides que j’avais lu d’une traite. Le style enumeratif de toute cette époque qui me parle bien que je sois 20 ans plus jeune) m’a lasse sans me bercer. Mais je m’y remettrai. C’est ca aussi les livres, une question de « bon moment » qui nous permet d’y entrer et d’y rester…

  3. J’ai personnellement adoré !
    Certes, parfois les énumérations sont longues, mais au final ce n’est qu’un détail, car l’œuvre est si gigantesque… C’est un travail énorme qu’a fait Annie Ernaux.
    Sans les avoir vécues on arrive à se replonger dans l’esprit de chaque époque, et à mieux comprendre (j’ai compris grâce à ce livre pas mal de choses sur mes parents, j’ai pu me mettre à leur place)
    J’ai aussi beaucoup aimé cette nostalgie, cette notion du temps qui passe, cette angoisse des choses qui tomberont dans l’oubli… Ce thème me touche en général beaucoup. En refermant le livre j’étais véritablement bouleversée.
    Bref, un gros gros coup de coeur, pour un livre qui ne ressemble à aucun autre.

    PS : je l’ai d’autant plus aimé que ma mère est normande, et a déménagé dans le Val d’Oise, près de Cergy-Pontoise, comme l’auteur, et tout résonnait beaucoup pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *