Littérature américaine

Les locataires de l’été – Charles Simmons

Ce livre fait parti de la sélection pour le prix des lectrices 2014, c’est le choix de Violette.

les locataires de l'été charles simmons

1968. L’histoire d’un passage, le temps d’un été, un premier amour et un drame, les deux étant liés et annoncés dès la première phrase « C’est pendant l’été de 1968 que je tombai amoureux et que mon père se noya. ».

Un été aux Etats-Unis sur un cap. Deux maisons. Un jeune homme, ses parents dans une maison et le bungalow d’à côté loué à une femme et sa fille Zina.

La mer y a aussi un rôle important, beaucoup de scènes s’y déroulent (à la nage, en bateau) et le drame s’y joue. L’illustration de couverture, une peinture de Hopper, représente très bien l’ambiance du livre, tout à fait mélancolique.

Ce livre a un charme désuet, à tel point que j’ai eu du mal à croire qu’il a été écrit en 1998. Je ne sais pas si la traduction y est pour quelque chose. L’ambiance de cette époque y est très bien rendue, mais aussi la description d’un monde bourgeois.

J’ai aimé dans cette lecture la tension qui s’ installe, mais sans être complètement déçue, j’ai trouvé que l’histoire manquait d’originalité (apparemment  c’est une réécriture de Premier amour de Tourgueniev).

Je n’ai pas vraiment été touchée par les personnages (des riches avec des problèmes de riches) et je suis restée en lisière.

Une lecture en demie teinte.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

2 réflexions au sujet de « Les locataires de l’été – Charles Simmons »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *