J'ai aimé·Livre graphique/BD

Mafalda – Quino

Petite interlude plus « léger » entre Gen d’Hisroshima et Maus (que j’ai commencé) pour la BD du mercredi, avec Mafalda.

Une héroïne de BD que j’ai toujours aimé et dont j’ai l’intégrale (un livre qui pèse lourd, très lourd!).

Une série commencée en 1964 et qui compte 12 volumes (à la base publiés dans divers journaux). Elle nous raconte le quotidien de Mafalda petite fille argentine en rébellion contre le monde injuste qui l’entoure.

J’ai mis léger entre guillemets, car bien évidemment le ton de cette BD est l’humour, mais Quino a très bien su dénoncer à travers  cette petite fille et les gens qui l’entourent les travers de son pays et du monde en général.

Une BD au final éminemment politique.

C’est tout l’art et le talent de Quino tout en subtilité et sous entendus, qu’on retrouve dans le reste de son oeuvre (à découvrir aussi !). Un très grand (qui était au salon du livre cette année d’ailleurs).

Le site officiel de Quino.

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

32 réflexions au sujet de « Mafalda – Quino »

  1. J’aime beaucoup. Elle est à la fois touchante et pertinente cette petite fille et son regard sur le monde, tout naïf qu’il soit, nous pousse à envisager autrement l’évidence… je m’en relirais bien un là, tout de suite….

  2. J’adorais Mafalda quand j’étais au collège. C’était une BD qui me faisait beaucoup rire… Mais je n’en percevais pas la coloration politique ! Il faudrait que je relise un tome ou deux maintenant.

  3. Cela fait longtemps que je me dis justement que je relirais bien Mafalda, une de mes lectures favorites dans mon enfance et que j’aimerais redécouvrir avec mon regard d’adulte. Tiens c’est décidé je vais aller récupérer les BD qui doivent traîner chez ma mère !! ^_^

  4. @ tous : à lire vos commentaires, je réalise à quel point cette bd nous a marqué et nous rend nostalgique, c’est marrant ! En tout cas, je suis contente de vous avoir rappelé de chouettes souvenirs. Cette BD se relit toujours avec beaucoup de plaisir !

  5. J’ai découvert Mafalda en cours d’espagnol au collège et depuis je ne l’ai pas relu. L’aspect politique m’est passé bien au dessus de la tête à l’époque !

  6. Oui, c’est vraiment une chouette oeuvre. Une intégrale, ça doit être énorme à tous les points de vue. Moi aussi, j’ai appris l’espagnol avec le personnage…
    J’ai pu rencontrer une fois Quino en dédicace, à Paris. Un très jolie Guile. J’étais tout impressionné par le « maître » en face de moi…

  7. Même moi je la connais cette petite !! J’en garde de bons souvenirs car je l’ai lue après l’adolescence et son message me touchait. Par contre les exemplaires que j’avais ont disparu au cours de mes déménagements :( ou des prêts non rendus, aussi ! ;)

  8. Quelle jolie surprise de découvrir que tu aimes Mafalda !! Je l’adore depuis toute petite !! J’ai aussi toutes les BD…:-)

    Et la seule chose que j’ai ramené d’Argentine, c’est une petite poupée Mafalda (et pourtant, je ne suis pas vraiment « poupée » mais là, j’avoue, j’ai craqué !!).

  9. Effectivement, comment passer à côté de Mafalda sans réaliser qu’il s’agit d’un classique!! Pas un classique pour enfant, comme le pense plusieurs adultes qui ne l’ont jamais lu et qui ne se fie qu’au caractère enfantin des dessins, mais une BD songée et réfléchie… qui nous amène à faire de même!!

  10. mon bac en espagnol !
    je passais ma seconde langue à l’oral, espagnol donc.
    et l’examinateur proposait souvent Mafalda!
    donc, vite fait, entre copains, on prend des infos (à l’époque pas de smartphone ni même de portable !), donc argentine, bd, comique, poésie, philosophie, etc.
    et mon tour vient….
    je tomnbe sur un article sur les mexicains qui vendaient leur sang !
    (j’ai reussi à faire un parallèle avec un article publié peu avant dans « géo » qui parlait des brésiliens vendant leurs reins !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *