J'ai aimé·Livre graphique/BD

Moi vivant vous n’aurez jamais de pause – Leslie Plée

Ou comment j’ai cru devenir libraire.

Comment vendre des livres comme si c’était de la bière

Nouveau format de bd paru chez Pocket (à 5.90).
Et première BD pour cette jeune auteur.
Un titre qui forcément m’accroche.

Leslie Plée, qui a fait des études à l’école Estienne et un DUT métier du livre, nous y raconte son expérience en tant que « libraire » dans « une grande surface de produits culturels » (c’est-à-dire sans le nommer le Cultura de Rennes) où on vend des livres comme on vend de la bière.

Il y a ici beaucoup l’humour – il vaut mieux – pour dépeindre l’aliénation du travail.

La déception de Leslie est grande d’autant qu’elle pensait exercer un métier de passion et de transmission et qu’elle se retrouve à faire de la manutention (beaucoup), à renvoyer des livres quand cela fait plus de 3 mois qu’ils sont en rayon (même si c’est Freud au rayon psycho…).

J’ai beaucoup aimé la description des clients et leur « réflexions pourries » si réalistes, mais également celle des chefs incompétents, au management complètement inhumain.

Pour en savoir plus sur l’auteur, c’est par là sur son blog

Pour voir les autres blogs qui en parlent : Deedee, Ally, Les livres de George Sand
Et bien d’autres encore


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

4 réflexions au sujet de « Moi vivant vous n’aurez jamais de pause – Leslie Plée »

  1. Oh, c’est intéressant tout ça !! J’avais déjà eu un aperçu du côté management et commercial de la vente des livres dans mes études, mais lire un livre dessus m’intéresse. Merci pour cette référence !!
    Je t’ai noté dans notre challenge, bienvenue parmi nous !!!! N’hésite pas à nous demander si tu hésites pour ton choix !

  2. J’ai regretté qu’il n’y ait pas plus de situations absurdes ou ironiques, car l’idée de départ était vraiment très chouette… J’ai bien aimé en revanche la fluidité du dessin. Je pense également que c’est une jeune auteur à suivre !
    Un gros coup de coeur pour une BD, Motel Art Improvement Service : c’est la rencontre de deux personnages étranges et attachants (lui, remplace dans les hotels les tableaux par de vraies oeuvres pour élever le niveau culturel des clients!!), leur histoire est racontée à un rythme effréné, c’est drôle et étonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *