and More

(où je me révèle ayatollah de l’orthographe)

Et oui, je suis une ayatollah de l’orthographe et je l’assume !

Je peux comprendre les coquilles et autre fautes de frappe, j’en fais, il en reste d’ailleurs sûrement un paquet sur ces pages. Non ce qui m’énerve VRAIMENT c’est quand les blogs qui plus est « littéraires » se retrouvent truffés de fautes de grammaire, syntaxe et orthographe. Ca me fait mal aux yeux.

Ca m’énerve d’autant plus que les correcteurs ça existe et je crois même qu’il sont intégrés aux plateformes de blogs non ?

Car oui, on fait de plus en plus de fautes, même les plus rigoureux, mais quand on le sait, la moindre des choses, c’est d’utiliser un correcteur, non ?

Et donc la faute qui m’horripile le plus, c’est quand je lis le voire de « je pars une semaine, voire 15 jours » sans le « e » de la fin. Car ce voire là est un adverbe, et n’a rien à voir avec le verbe voir justement.

Je vous l’avais dit, je suis une ayatollah de la langue française…..

(Je devrais peut être me recycler en mauvaise prof de français)

Facebook Comments
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+Share on TumblrDigg thisPrint this page

50 réflexions au sujet de « (où je me révèle ayatollah de l’orthographe) »

  1. Aaah ! Qu’est-ce que ça fait du bien ce genre d’article ! Je me sens moins seule à avoir mal aux yeux !! Je l’avais aussi remarqué sur certains blogs affichant des « compétences littéraires » sans appel et cela me choque d’autant plus, une coquille, oui, un bataillon d’escargots nooon !

  2. Tu ne voulais pas plutôt écrire « truffés de fauteS de grammaire… » ? ;-)

    Plus sérieusement je suis entièrement d’accord avec toi, mais nul n’étant infaillible (et moi la première) j’essaie de pas trop y faire attention. Enfin dans la limite du possible…

  3. Voir/Voire ça va, je sais (si je la fais, c’est vraiment une faute de frappe, celle-là, comme pour quand/quant).
    Après, niveau orthographe… j’avoue : je fais des fautes et je me relis parfois tellement vite que mes yeux corrigent tout seuls (c’est la faute à mes yeux, pas la mienne !… OK je corrige, c’est la faute DE mes yeux… :P )

    Je ne sais pas comment ça se fait, mais parfois, j’écris les sons et non les mots. Quand je me relis mon cerveau « traduit » en mots corrects :/
    Du coup, je peux mettre trois jours à me rendre compte d’une faute énorme. Désolée… je vais essayer de faire gaffe.
    (j’ai relu trois fois ce message pour être sûre de ne pas y laisser de faute – et la question se pose faute ou fautes… parce qu’il y en avait plusieurs, mais s’il n’en reste pas ??? Question existentielle qui me prend bien la tête, là, à l’instant !)

    1. En fait, on en fait tous des fautes, hein ! Mais l’essentiel c’est d’en avoir conscience et d’essayer d’en faire moins. Mais quand je lis certains blogs, j’ai l’impression que leurs auteurs s’en moquent complètement et laissent des énormités… et ça me choque d’autant plus que ces blogs se réclament être des blogs de lecteurs…. Bref, c’était mon énervement du jour !!

  4. difficile de lire trop de fautes cumulées sur une même phrase…par moment je me surprend à en trouver dans mes articles qui me semblent tellement ENORMES que j’en ai honte! le langage texto en a abîmé plus d’un (en ce qui concerne le correcteur sur les plate-formes de blog, je suis sur overblog et il plante à chaque fois que je veux l’utiliser c’est frustrant!)

    1. Bah oui, ça arrive aux meilleurs les ENORMES fautes, plus elles sont grosses parfois, moins on les voit…. Ah un mauvais point pour oberblog alors ! (Quand je pense que j’ai été tentée par cette plateforme à un moment)

  5. @ toutes : bon, je ne suis pas la seule à « souffrir » de ça ! Ca me rassure quelque peu de voir que vous, vous êtes là à veiller à ce que vous écrivez ! Ouf…..
    Moi non plus, je ne lis plus les blogs truffés de fautes !

  6. Je suis tout à fait d’accord avec toi !! C’est normal de faire quelques fautes de temps en temps, le français n’est pas si simple. Mais sur certains blogs, les billets deviennent illisibles pour la prof de français (recyclée) que je suis :(

  7. J’adhère totalement ,je suis infirmière et je vois d’énormes faute d’orthographe dans les transmissions écrites,par respect pour mes collègues et non pour la Langue !je ne les corrige pas toutes;j’ai par contre des difficultés pour les accents et les consonnes doubles.

  8. Je fais parfois des fautes mais pas du genre à te faire peur. Je te rejoins sur les blogs qui se disent littéraires, où des blogs tenus par des rédactrices ou qui veulent sortir leur roman etc… La faute que je ne pardonne pas, c’est le « sa » et « ça ». Je prends même pas la peine de finir de lire et encore moins de commenter car même si nous faisons tous des fautes, il y a des limites…

  9. Je te rejoins… :-)
    J’avoue d’ailleurs ne pas prendre la peine de lire les blogs truffés d’erreurs – pas de temps à perdre.
    Je possède une excellente orthographe (et une modestie à toute épreuve :-p) même si, il est vrai, parfois une faute se niche dans l’un ou l’autre de mes textes, à mon grand désarroi. Exemple récent : j’ai rédigé un petit texte pour mon défi (Des mots une histoire), très rapidement, trop rapidement et je ne l’ai pas relu. Enfer et damnation, à la lecture après publication, voici ce qui s’affichait : « troin loin ». Et bien sûr, canalblog rencontrait des soucis techniques : pas moyen de corriger ! ^^

  10. Effectivement, je pense que certains ne se préoccupent pas du tout de leurs orthographe! Mais quand on veut systématiquement publier un article par jour et poser des « comm' » sur tous les blogs, cela laisse peu de temps pour parfaire ses propres parutions!

    L’esprit des blogs, même de lecture/littérature, n’est pas forcément le même pour tous!

  11. Je me plaque contre le mur telle une proie traquée et j’attends que toute cette violence retombe !!! :)))
    Je m’excuse publiquement parce que je suis une petite boulette en orthographe/grammaire/conjugaison …
    Pourtant j’ai les yeux qui saignent quand certaines écrivent « sa va ? » ou « sait moi »
    Mais parfois je me perds dans mon idée principale et j’oublie la forme !

    1. Hé hé hé, t’inquiète, je vais pas te taper ;-)
      Je sais, on va tous TROP vite…. Ca va, je viens de lire ton article sur le moelleux, c’était bien, ça ne m’a pas arraché les yeux
      Par contre, cabane, ça prend qu’un « n » ;-)

  12. Que dire, sinon que je suis totalement d’accord avec toi?! Merci pour ce billet, qui montre que nous sommes nombreuses à être des ayatollahs de l’orthographe ;o)
    PS: j’espère que je n’ai pas fait de faute dans ce commentaire, sinon je vais me faire taper sur les doigts!!!

  13. Je suis pareil et bien sûr, je suis prof. Vous ne pouvez vous imaginer les fautes que je vois dans les CV reçus de profs de français (enfin…soit disant). La semaine dernière: « l’espagnol » avec un ‘e’, horreur!

    @Valou: ‘s’ à la fin de ‘surprend’ et Delphine ‘je devrais’ avec un ‘s’ car conditionnel. Je lis surtout les blogs beauté et c’est une horreur, il y a plein de fautes. On en fait tous car on peut être fatigué..mais bon, il y a des limites. Le pire dans les blogs beauté est dans les commentaires. Beaucoup de personnes écrivent en mode « sms », ne pensent pas aux temps employés ou aux accords. Quid des cours de grammaire à l’école? Les programmes ont-ils changé?

    Remarquez, j’ai cru entendre qu’il n’y avait plus de dictées, snif…J’adorais les dictées!

    Un désastre aussi: le français des Français vivant à Londres, il est très facile de se laisser aller et ne plus employer que des anglicismes, très dangereux. J’ai eu une période paresseuse il y a 10 ans. Heureusement, je me suis reprise, avec un gros effort d’abord. Mais pour certain(e)s, c’est fini, et ils ne s’en rendent même pas compte. Oh well..

  14. Tu parles de moi heinhein???? c’est ça hein? NOn mais avoue que le pire, ce sont les fautes de frappe, d’ortho et autres dans les livres, non??????????????
    Moi ya des petites fautes qui me font sourire, qui m’attendrissent… Toi t’es méchante!!!

    1. C’est vrai Juliette, le pire, c’est dans les livres et surtout: les journaux!! Une catastrophe. Par exemple « La semaine dans le boulonnais », un local que je connais bien et bien sûr, dans « Le Figaro », dont je me sers souvent pour mes cours (car plus accessible que « Le Monde ») et certains autres.

  15. pour être désagréable on écrit :je comprends avec un S,sur cette remarque je crois qu’il faut être plus indulgente car nous faisons toutes des fautes.Bonne nuit…

  16. Je te comprends, depuis petite je repère les fautes dont certaines me hérissent ^^ C’est pour quoi d’ailleurs, il y a quelques années, je me suis lancée, en plus de mon travail d’artiste peintre, en tant que correctrice… ça fait du bien! ;) lol

  17. Ouh, je te trouve rosse pour la faute voire/voir parce que justement ce n’est pas une faute corrigée par les correcteurs informatiques… Moi aussi ça me fait mal aux yeux parfois et si j’étais comme toi il y a quelques années, je deviens de plus en plus indulgente. J’ai quelques amis qui font la faute sa/ca et j’ai beau les corriger, ça ne rentre pas. Mon compagnon lui, est dyslexique, il fait des fautes à TOUS les mots, pourtant ça fait 10 ans bientôt qu’on est ensemble. Ca ne m’empêche pas de le corriger quand je le peux.
    Oui, le langage SMS y est sûrement pour quelque chose mais je pense que le fond du problème c’est notre système d’éducation.
    Et puis certains ont plus de facilités que d’autres. Chez moi ce sont les maths qui bloquent. J’ai toujours été la mauvaise élève qu’on laisse de côté. Résultat, je ne connais même pas mes tables de multiplication tellement j’ai fait un rejet de cette matière.

    Et les fautes, j’en fais encore. Je tente de me corriger mais je sais que j’en laisse passer dans mes articles, pas par négligence mais par oubli des règles de grammaire. Et les correcteurs ne corrigent pas tout, loin de là !

    Il y a aussi les milieux socio-professionnels qui jouent… Un ouvrier aura moins de temps à consacrer à l’apprentissage des règles de français qu’un bac+5, un correcteur, une secrétaire… On n’est pas tous logés à la même enseigne….

    Enfin bref, voilà ce qui m’est passé par la tête à la lecture de ton article ;-)

    1. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Je trouve ça juste déplorable que lorsqu’on écrit sur un blog destiné à être lu et qui plus est un blog littéraire qu’on ne se sente pas un peu obligé de faire attention à ce qu’on écrit.

      Des fautes on en fait tous, moi la première. Et je ne voulais pas surtout juger les gens qui ont des problèmes, je sais à quel point la grammaire française est difficile.

  18. C’est vrai ce que tu dis ‘Melo’, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Cela m’a fait penser à mon papa, qui a dû arrêter l’école pendant la guerre, et qui fait pas mal de fautes. Cela dépend tellement de nos parents aussi, ma maman était très ‘lecture’ et écrivait très bien. Je pense que je serai très stricte avec mes enfants en anglais et français Ca promet!

  19. Moi, une faute qui m’énerve beaucoup, c’est quand on utilise l’expression « on n’a pas fait, dit écrit… » sans mettre le « n' » parce qu’oralement on fait la liason dans la phrase affirmative donc on oublie qu’à l’écrit il faut indiquer la négation par le ne qui devient n’ dans cette expression… beurk beurk beurk

  20. Un billet salvateur ! ces blogs où les billets comptent autant de fautes que de mots me hérissent le poil ! il est vrai que personne n’est parfait, mais les dictionnaires et autres outils de correction existent, non ?

  21. Ping : Le « best of  du mois de février « Delphine's books and more
  22. Pour ma part, l’ordinateur ne me « fait » pas. Quand j’écris à la main, je ne fais aucune faute ou presque. Mais à l’ordi, vu que je change mes phrases, que je rajoute des bouts et surtout, surtout, que je ne me relis pas, c’est parfois heu… spectaculaire, disons. Je ne compte même plus le nombre de fois où j’ai oublié de fermer des parenthèses. Sur les blogs, j’ai cessé de porter une attention particulière aux fautes, à moins qu’elles soient récurrentes ou alors tellement nombreuses que je ne comprenne plus rien à ce que la personne veut dire. Mais pour travailler avec des enfants ayant de graves difficultés de lecture et d’orthographe (et non, je ne suis pas prof), je suis disons… plus tolérante.

  23. J’aime cet article! Je suis aussi une intégriste de l’orthographe, de la syntaxe et de la grammaire. Je tolère les coquilles, les fautes d’inattention ci et là mais il y a des blogs que je ne prends pas la peine de lire parce que trop de fautes me font mal aux yeux! Comme la radio et la TV qui me font mal aux oreilles avec leur « milles enfants », « huits oeufs » et je frôle la crise cardiaque avec « le système pénitencier », « au jour d’aujourd’hui »… On va s’arrêter là! Du coup, je découvre ce blog et c’est avec beaucoup de plaisir que je l’ajoute à mes favoris!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *