★ Des livres pour Noel ★

Un article avec une sélection d’albums jeunesse, ça faisait longtemps.

Une petite nouveauté de chez Helium, « Encore plus de hiboux« . Un livre cartonné avec des tirettes, pour apprendre notamment les chiffres. Et au hasard, des hiboux !! J’aime beaucoup les illustrations.

20141222_095152

Un autre album cartonné, bien costaud  des éditions tourbillon cette fois-ci, « Petites voitures et gros camions« . Sur les moyens de transport donc. C’est loin d’être la passion de mon fils pour le moment (il préfère de loin les animaux), mais les dessins sont réussis et plutôt drôles.

20141222_095210

Un imagier sonore mais non pas de gallimard dont la qualité de cesse de me décevoir. Cette fois-ci, c’est chez Thomas jeunesse, « mes animaux à écouter ». Il y a aussi 6 pages mais ici à chaque animal/son présenté, une voix d’enfant dit une petite phrase (du genre « je suis un canard et je cancane pour appeler mes petits »), c’est tout à fait réussi, on est super fan !!

20141222_095230

Un album cartonné encore fort à propos ! « Coucou hibou c’est noël » des éditions Hatier, avec le petit hibou en plus ! Celui-ci on l’a depuis un moment (il est d’ailleurs bien croqué) ! On y croise un ours, des loups, des rennes, des hiboux, c’est tout chou !!

20141222_095552
★ Joyeux Noël à tous ★

▴▼ Instantanés #17 ▼▴

C’est noel avant l’heure !

Les tontons de mon fils lui ont offert ce téléphone méga moderne. Il leur a fait l’honneur de faire ses premiers pas chez eux pour fêter ça ! Et on a mangé un bon gâteau (merci picard !)

20141220_192301 (1)

20141220_164944

Le cadeau de Noel (de la mairie de Paris), tchou tchou !!

20141212_083314

Toujours noêl avant l’heure, j’ai gagné ce coffret Luc et Léa et Moulin Roty !

20141220_120320

Ca déborde de livres de partout….

20141221_112707

20141221_163409

Encore des chouettes, mais tellement choupies !!

20141221_164748

Très bonnes fêtes !

Les mots qu’il dit #2

Mon fils a 18 mois déjà. Il ne marche toujours pas tout seul mais nous tient un bout de doigt pour se balader.

Par contre, il développe beaucoup son vocabulaire, commence à répéter tout ce qu’on dit avec plus ou moins de succès.

Il dit « chaussure » et « chaud » en montrant le radiateur. Le mot qu’il emploie le plus en ce moment, c’est « doudou ».
Il dit miam ou plutôt « hmmmmm ».
Il dit « meuh », « coincoin », « wofwof » quand il voit une vache, un canard ou un chien mais la plupart des animaux sont toujours des chats (à part le lapin qui est un « pinpin »). Il dit « mam » pour miaou. Il fait aussi très bien le lion « roarrrr ».
Il dit « maman » quand il se voit un bébé en photo ou dans un livre. Il appelle aussi son père maman. Il ne dit jamais bébé mais il commence à dire « papa ». Il dit « kéké/kiki » quand il se voit en photo, là vraiment je ne comprends pas.
Depuis quelques jours, il dit « écou » quand je lui donne son biberon d’eau et je ne comprenais pas jusqu’à ce que j’entende son père lui dire « tu veux boire un coup ? ».

Il dit « aho » avec le téléphone sur l’oreille et là je craque totalement.

Plus tous les autres mots qu’il disait avant

Té veut toujours dit beaucoup de choses : tiens, biberon, gâteau, pain ou brioche (son met préféré du moment)…. Mais il dit maintenant, tétine.

Il dit aurwar et « non, non » !

Et je ne me lasse pas d’entendre sa petite voix.

2014-12-16_194301

La mère (poule) que je suis

J’ai parfois encore du mal à réaliser que je suis mère. Peut-être une façon inconsciente de me protéger des sentiments tellement forts que cela m’inspire.

Je ne saurais dire si c’est parce que c’est dans mes gênes, ou si c’est parce que j’ai eu mon fils tard ni si c’est parce qu’il y a eu L. avant, mais je suis une vraie maman poule. Une maman angoissée aussi. Quitter mon fils pour aller travailler m’est difficile, le quitter ne serait-ce qu’une seule nuit m’est totalement impossible. J’ai réussi à le laisser quelques soirées mais si peu…

J’ai envie de profiter à 200% des moments partagés avec lui, parce que je sais qu’ils passent trop vite et qu’ils sont tellement précieux.

Et puis je n’ai aucune frustration, parce que j’ai profité de la vie, j’ai voyagé, j’ai fait la fête (plus que de raison), je suis partie à l’autre bout du monde, je me suis sentie libre. (mais je sais qu’il y a d’autre chose à préserver…)

Est-ce que c’est mal d’être une maman poule ? Je ne sais pas mais je ne sais pas faire autrement. Et pourtant, je sais que je ne veux pas lui transmettre mes angoisses, parce que j’ai bien conscience qu’on me les a transmises, que je travaille là-dessus. J’ai peur de tout et je ne voudrai au rien au monde lui transmettre cela, parce que c’est bien lourd à porter.

J’ai encore tant de choses à apprendre…

2 billets qui font résonance : celui de croque madame et celui de petit bruit.

 2014-06-17_134037