Quelques lectures qui m’ont accompagnées & celles qui m’accompagnent aujourd’hui

Voici quelques nouvelles.

3 semaines qu’un petit homme est entré dans ma vie pour la changer à jamais, pour mon plus grand bonheur.

Avant d’arriver dans ma vie, j’ai eu quelques mois de lectures intenses (romanesques ou non) que j’ai partagées ici. Voici également une sélection des lectures autour de la maternité qui m’ont accompagnée pendant cette attente. J’ai eu besoin de beaucoup me documenter sur ce sujet si mystérieux et magique.

Des livres offerts, conseillés et dévorés. Je les conseille vivement. Le premier est une plongée en image au coeur de ce mystère. Le second lui permet d’envisager les aspects psy et le dernier est un livre désormais culte pour toutes celles qui s’interrogent sur l’accouchement. J’en ai lu pleins d’autres, plus pratiques mais je retiens ces 3 là.9782012368323

417S6JC7BRL41A1H8K6HVL

Aujourd’hui, après quelques jours sans lecture, quelques lectures m’accompagnent quand j’ai un peu d’énergie.

Des BDs tout d’abord, L’année du lièvre tome 2, la suite du tome 1 donc. Et le tome 2 des autres gens également (voir mon avis sur le tome 1) et puis un roman dans lequel je plonge dès que je peux et qui me ravit, La tristesse des anges, la suite de Entre ciel et terre.

images

images (1)

téléchargement

Tout va donc pour le mieux, je profite de chaque instant.

Et je lui ai déjà acheté son premier livre, le premier d’une looooooongue série !

BNws1DWCcAAoHxb

Le prix des lectrices

prixdeslectrices1

Un petit article qui était programmé

—————————

Un petit point sur le Prix des lectrices, organisé par le club des lectrices

J’ai pris de l’avance, puisqu’ il ne me reste qu’un livre à lire de la sélection. Le prix sera remis en novembre pour les 3 ans du club mais comme je ne suis pas sûre de pouvoir beaucoup lire à partir de juillet et que j’ai plein de temps pour le faire actuellement, j’en ai profité !

Les 10 livres à lire

9 en fait car il y a sa propre proposition dans les 10. Il y en avait 8 au début, mais comme Gwenaelle et Sophie nous ont rejoint, on a rajouté leurs coups de coeur également.

Je vous rappelle que vous pouvez vous aussi participer à ce prix en lisant les livres de la sélection.

La sélection aura été riche et variée et même si il y a certains livres que je n’ai pas aimés et même un peu subis, j’ai trouvé que cela m’avait vraiment permis de faire de belles découvertes !  Je sens en tout cas que les départager ne sera pas simple tant les avis peuvent diverger.

A suivre…

Nouilles froides à Pyongyang – Jean-Luc Coatelem

IMAG0664Encore un récit de voyage…. Mais pas n’importe quel voyage ! Jean-Luc Coatelem (dont j’ai déjà lu Le dernier roi d’Angkor) part ici à l’assaut d’un des pays les plus fermés au monde, la Corée du Nord. Plus que récit pur de voyage d’ailleurs, c’est un témoignage.

Un livre qui fait clairement froid dans le dos.

On n’y découvre rien qu’on ne sache vraiment déjà (les conditions de vie terrifiantes de la population, la famine, la propagande, la folie de ses dictateurs et leur menace nucléaire…) mais malgré tout de s’en retrouver témoin une fois de plus ne fait que renforcer le sentiment de terreur que ce pays inspire.

Ca m’a rappelée un épisode de Striptease où un groupe de parlementaires belges se rend là-bas et parvient à filmer son voyage. Ce qui s’y passe à ce moment-là est exactement ce que vont vivre l’auteur et celui qui l’accompagne. Ils sont pris en charge par 3 Kim (tous les coréens que l’auteur rencontre s’appelleront Kim dans son livre) qui les encadrent, voire les fliquent du bout en bout du voyage (leurs passeports ont été réquisitionnés).

Rien n’est laissé au hasard, tout le programme de découverte est défini à l’avance, jusqu’aux pauses pipi qui ne peuvent être improvisées. Aucune possibilité de rencontrer les coréens qui de toute façon se méfient de tous les étrangers.

L’auteur apparaît comme « turbulent » parce qu’il refuse de se plier à certaines visites obligées (qui coûtent en plus un bras, genre 100 euros). Dans chaque village ou monument traversé, les mêmes histoires sont racontées, la visite du président…

lusurmonkobo2

La peur et la paranoïa s’immiscent dans la tête de l’auteur qui se fait passer pour un professionnel du tourisme, cachant le véritable but de ce voyage.

Les 2 compagnons se raccrochent à leurs lectures pour tenter d’échapper à cette ambiance si lourde et à la sensation de vide que ce pays inspire. L’auteur lit Mardi de Herman Melville. Il a d’ailleurs de jolis mots sur la liberté que peut offrir la littérature qui ici prend toute sa force.

Il fait également référence à 1984 d’Orwell et c’est vrai qu’on s’y croirait tout à fait.

Si vous ne savez pas encore ce qui se passe dans ce pays-là mais que ça vous intéresse, ce livre est une bonne entrée en matière ! Sinon, cela ne fait que rajouter de l’inquiétude mais cela reste une lecture intéressante néanmoins.

 

She’s cake – Sephora Saada

images

Le livre dédié aux cheesecakes !

J’ai découvert les cheesecakes de Sephora Saada (paris 12) récemment et depuis j’y suis complètement accro.

Faut dire qu’ils sont divinement bons (en plus d’être beaux à regarder)… Légers, pas trop sucrés, originaux.. L’un de mes préférés, c’est le « Fujiyama », aux fraises…  mais il y a des recettes comme le « Matcha » (au thé vert matcha et sésame noir) ou encore   »l’Absolutely tagada » (je ne les ai pas tous goûtés encore..)

Quand j’ai vu qu’en plus, elle nous donnait ses recettes dans un  livre, je n’ai pas résisté d’autant qu’il y a dedans la recette DU cheesecake aux marrons, « Le Brown Sugar » qui en plus n’est plus dispo en ce moment (c’est une recette de saison, hivernale quoi…)

Bon, je vais tout vous avouer, je n’ai pas encore essayé les recettes mais j’ai compris ce qui rendait les cheesecake si légers au goût, c’est qu’elle met en plus du philadelphia cheese, de la crème fraîche et de la chantilly. Donc, bref, cela donne juste l’impression que c’est léger parce qu’en fait…

Je n’ai donc pas encore essayé mais cela n’a rien à voir au goût avec les recettes que j’avais tentées ces derniers temps et qui étaient beaucoup plus pâteuses..

IMAG0642

Bref, j’ai un peu peur de me rater quand même, en attendant, je préfère aller les manger chez elle (surtout qu’on la voit faire les cheesecake).

D’ailleurs, les cheesecakes salés, goûtés dernièrement, sont aussi très bons !

Bref, pas étonnant que ses cheesecakes aient été élus les meilleurs de Paris…

(Ceci n’est pas un billet sponsorisé hein, je partage juste cette belle découverte)

————————-

Voici quelques photos des derniers que j’ai dévorés : le fameux fujiyama dont je ne me lasse pas, un aux fruits de la passion, un myrtille et chocolat blanc et pour finir caramel et noix de pécan…. Sont beaux hein…cheesecake