Littérature française

Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Un premier roman font j’ai entendu le plus grand bien, par une autrice qui était déjà connue pour son blog apparemment et donc attendue (je ne la connaissais pas pour ma part). Ce fut une lecture en demie teinte, j’ai aimé la première partie dédiée à la rencontre, à la passion amoureuse entre ces deux… Lire la suite Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Littérature française

Le nord du monde de Nathalie Yot #68premièresfois

Premier roman lu dans le cadre des 68 premières fois proposé par la maison d’édition deLa contre allée Roman à l’écriture très littéraire voire même poétique. L’auteure est d’ailleurs poète (« artiste pluridisciplinaire : chanteuse, performeuse et auteure. Très active dans le champ de la poésie, c’est sous le pseudonyme NATYOT qu’elle collabore à diverses revues… Lire la suite Le nord du monde de Nathalie Yot #68premièresfois

Littérature française

La vraie vie d’Adeline Dieudonné

Le moins que l’on puisse dire de ce premier roman, c’est qu’il se lit avec avidité, une certaine urgence même. Urgence du dénouement face à une histoire (somme toute assez réaliste) d’une violence inouïe et en même temps ordinaire. La violence au sein d’une famille ordinaire, une père, une mère, une fille, un garçon. Une… Lire la suite La vraie vie d’Adeline Dieudonné

Littérature française

Et soudain, la liberté – Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Œuvre protéiforme, Ovni littéraire…. bijou d’humanité ! Ce livre est tout à la fois un roman, l’histoire d’une rencontre amicale, une biographie romancée, tout cela écrit à quatre mains. C’est, et c’est surtout ça que je retiens, l’histoire d’une femme exceptionnelle, Evelyne Pisier. Je ne le connaissais pas du tout avant d’entamer le livre, je… Lire la suite Et soudain, la liberté – Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Littérature française

68 premières fois – sélection de l’automne

Après les 68 premières fois du début d’année, j’ai enchainé avec la sélection de l’automne. J’ai lu : Ma reine de Jean-Baptiste Andrea, Neverland de Timothée de Fombelle, La fille du van de Ludovic Ninet, Il n’y a pas internet au Paradis de Gaëlle Pingault. Coup de coeur pour Neverland et lecture marquante de Il n’y a pas internet… Lire la suite 68 premières fois – sélection de l’automne

non classé

Outre-mère de Dominique Costermans #68premièresfois

Ce livre fait partie de la sélection des 68 premières fois. « Je sais que les secrets de famille se nourrissent dans l’ombre de nos inconscients, restreignant la part de liberté de ceux qui les subissent » Ce roman est le parfait pendant de Nous, les passeurs. Il se base sur une véritable enquête transgénérationnelle menée par… Lire la suite Outre-mère de Dominique Costermans #68premièresfois

Littérature française

Maestro de Cécile Balavoine [68 premières fois]

Un premier roman lu dans le cadre des 68 premières fois Il m’est difficile de trouver les mots pour évoquer ce livre qui m’a fait une très forte impression lors de sa lecture et qui paradoxalement ne me laisse pas beaucoup de traces. C’est l’histoire de passions, une passion pour Mozart depuis la tendre enfance… Lire la suite Maestro de Cécile Balavoine [68 premières fois]

Littérature française

Mon ciel et ma terre / Aure Atika [68 premières fois]

Une nouvelle participation aux 68 premières fois avec ce premier roman d’Aure Atika, dans lequel l’auteure nous raconte son enfance auprès d’une mère bohème. « Aujourd’hui, tout de suite, j’en ai besoin. J’ai besoin de savoir que je viens de là et que ce chaos, ces imprévus, ces éclats sont toujours possibles. J’ai besoin de la… Lire la suite Mon ciel et ma terre / Aure Atika [68 premières fois]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...