Une naissance parmi tant d’autres

Plus de deux ans et demi après, peut-être parce que j’ai encore du mal à réaliser que je suis mère, je repense beaucoup à la naissance de mon fils. A ces heures  interminables entre sa naissance et le moment où je l’ai enfin revu et pris dans mes bras (il est né à 16h00 et je ne l’ai revu que le soir), avec ses câbles un peu partout et les sonneries stridentes alentours. Je repense à la première fois qu’il a ouvert les yeux le lendemain de sa naissance quand son père est venu le voir et lui a parlé dans sa petite couveuse.

A ces quelques jours passés en néonatalogie, aux côtés de si petits bébés qui se battaient pour vivre, j’avais le cœur qui battait à mille à l’heure, parce que je venais de donner la vie, parce que mon petit un peu trop petit avait eu une arrivée très mouvementée et aussi parce que je voyais ces minuscules petits êtres et leurs parents et les soignants si pleins de douceur lorsqu’ils faisaient les soins. J’ai été totalement en admiration devant le personnel qui s’occupaient de ces si petits.

Les alarmes sonnaient non stop et j’ai ressenti un profond soulagement quand on a quitté ce service (pour un service de néonatalogie « mère enfant » où les équipes ont été tellement formidables), j’ai envie de croire que ces tous petits bébés croisés vont bien….

On a eu la chance de rester très peu de temps et de vite quitter l’hôpital et de commencer notre vie à 3, avec beaucoup d’angoisses, certainement plus que lorsque la naissance s’est passée plus simplement ou facilement.

Je mesure la chance d’avoir accouché dans un endroit certes médicalisé mais où mon fils a pu être pris en charge très rapidement.

Cette arrivée violente pour lui est derrière nous mais elle reste imprimée en lui (il a gardé la marque des forceps très longtemps sur son petit crâne) et surtout en moi. On n’oublie jamais, on sait ce qu’on aurait pu perdre.

En attendant, je vais aller ranger des livres et des legos.

IMG_6060

Les mots qu’il dit (au moins #6)

(Ca devrait être les phrases qu’il dit désormais)

A deux ans et demi le langage a fait un bond en avant, on a un petit garçon qui parle parle crie parle, fait des vraies phrases longues (« le petit oiseau i dort pas il a les yeux pas fermés« ) et nous étonne de jour en jour.
En ce moment, il nous parle beaucoup du père Noël à qui il a demandé une fusée (sa nouvelle obsession avec les pirates « pilates »).

Ses petits mots et phrases préférés sont « attends », « je joue », « c’est à moi », « c’est à mothée » (c’est ainsi qu’il se nomme), « c’est pas facile » (surtout le soir « c’est pas facile dodo ») « il/elle est bizarre » « maman viens » « maman danse ». Il n’est pas un jour ou il ne dit pas un mot compliqué (genre thermomètre) que je ne pensais pas qu’il connaissait. Il a aussi découvert le temps, « hier », « demain », « il fait nuit, le soleil fait dodo ».

Il a noué une belle relation avec ses grands parents avec qui il a fait des concerts de guitare ou de la trompette et des shows de danse intensive (voir ma mère danser sur Mika dès le matin,  ça vaut son pesant d’or).

image

Gros chat et petit gros chat

Il est toujours aussi tyrannique et colérique mais il sait aussi se montrer plein d’empathie et se précipiter pour amener manteau, chaussures, chapeau…
Ses activités préférées sont la musique, la danse, les gommettes,  la pâte à modeler , se déguiser en pirate ou princesse et s’occuper de ses doudous et de « gros chat » et de « petit gros chat ».
Il a aussi découvert les dessins animés et ne jure que par Léo et Popi et Mouk (que j’adoooore aussi !)

J’adore ses erreurs de prononciation de « viens il y a de la piace ici » à « il est ya totoyo » en passant par « je mange une cayote », je ne m’en lasse pas. Maintenant le chocolat est passé de queschua à chocoya.
J’adore aussi quand il répète « quequondit » quand on attend qu’il dise merci et qu’on lui fait « qu’est ce qu’on dit ? »

C’est le roi des bêtises évidemment. C’est un âge magique et hyper fatigant tout à la fois.
Une épreuve de la patience mais aussi l’opportunité de vivre des moments précieux et tellement purs.

Un âge « merveilleux ».

Les plaisirs simples

Avoir un enfant, vivre auprès d’un enfant,  c’est retrouver des plaisirs tout simples.

Sentir sa petite main dans la mienne
Voir ses yeux pétiller de joie et de malice
L’entendre chanter dans son lit
Le voir se régaler en mangeant une gaufre comme chez mamie à la « confitus de mûres »

C’est aussi savourer une petite bière alors que lui boit un « petit jus » et faire « tchin ».

C’est le voir découvrir les nourritures d’ailleurs et adorer le voir aimer comme nous les goûts vietnamiens, indiens, japonais…

C’est le regarder jouer au parc et avoir le coeur qui se gonfle quand il tend son petit camion à un garçon qui pleure.

C’est avoir envie de le croquer 100 000 fois par jour

C’est caresser sa peau si douce et le couvrir de baisers.

C’est jouer encore et toujours avec lui, c’est dessiner des guitares et des pelleteuses,  c’est chanter des comptines à tue tête.

C’est rire tellement souvent.

C’est retrouver son âme d’enfant, se réconcilier avec joie avec l’enfant caché au fond de nous,  c’est apprécier d’autant plus ces petits plaisirs qui remplissent le coeur de joie et de bonheur.

C’est le regarder et vivre.

image

Petit lutin

Les mots de mon fils

Se souvenir des belles choses

Il dit « le bébé y pleure, y est pas content »
Il chante « happy birthday to you » quand il voit un gâteau d’anniversaire.

Il dit « tassoie là Maman, lis », « maman, bois café », « non pas chanter », bref il donne des ordres. Il veut faire « tout seul ».

Il chante un mélange de petit escargot et frère jacques « ding deng dong ». Il adore la « bizique » et surtout la guitare. Il faut dessiner des guitares encore et encore et « écouter guitare ». Il demande à écouter 100 fois par jour cette chanson de Mika que sa grand-mère lui a fait découvrir (et on subit). Dès le matin, il dit « écouter boum boum ». Il adore plus que tout danser sur Mika.

2015-10-09_214320

Une guitare & des escargots

Il aime toujours autant les livres, il joue assez peu et se tourne plus vers les livres. Il connait certains passages par cœur, il devenu fan de Popi (moi qui avait dit que… j’ai cédé évidemment).

C’est un petit garçon charmeur, rieur, plein de malice. Il dit « gade » et met 2 tétines dans sa bouche pour nous faire rire. On rit beaucoup.

Il connait déjà les couleurs et se trompe rarement et je dois dire que ça me rend très fière. J’ai aussi été très fière quand on m’a dit à la crèche qu’il était adorable, très doux et que ce serait bien si tous les enfants pouvaient être comme lui (j’ai été moins fière quand il a tapé sa petite copine de nounou la même semaine). Il a donc commencé à aller en halte garderie et j’adore l’observer depuis la fenêtre extérieure dans la petite cuisine avec d’autres enfants.

Il aime toujours autant les motos, camions, pelleteuses et autre « ping car » (camping car).

2015-10-09_213756

Collectionner les marrons

Il fait des câlins et des bisous.
Le bébé s’éloigne définitivement et parfois quand je le regarde, j’imagine le garçon qu’il va devenir.
J’ai envie que ces moments durent longtemps car je dois dire que j’aime vraiment cette période de découverte du langage et d’enthousiasme permanent.

Il dit « bonjour monsieur, padon monsieur, au revoir monsieur, bisous » et ça fait souvent sourire les gens que l’on croise.
Il dit aussi « bonjour mbame » !

Il est capable de reconnaître bouddha partout (peut-être parce qu’on en a à la maison)

Il parle toujours de « body » pour les vêtements et je dois dire que je trouve ça tellement mignon que je ne le corrige pas.

J’aime par dessus tout noter ces petits mots, ces petites phrases. Garder une trace de ces moments si précieux…

 

Bribes…

Il y a eu le mois d’août loin de Paris, rempli de moments sombres et d’autres lumineux, entourée des miens.

Il y a eu le retour à Paris où il a fallu sortir de sa bulle et affronter des moments difficiles encore.

Et puis il y a aussi eu de jolies choses, le concert magnifique et magique de Sufjan Stevens, la vie qui reprend son cours, l’envie, que dis-je le besoin, de profiter de chaque moment heureux et de sourire aux belles choses encore et toujours.

Il y a les « gade » de mon fils qui me donnent envie de rire, ces moments où ses yeux immenses se plongent dans les miens. Il y a ses câlins innombrables et son rire. Il y a ses mots et ses petites phrases.

Et puis il y a ces photos qui rappellent la douceur de l’été et qui réchauffent le coeur pour l’automne à venir (la saison que je déteste le plus)

Il y a eu peu de lectures, et il y en aura encore peu dans les prochaines semaines, avec la préparation d’un concours…

Dans la vie de mon fils il y a des gounouilles #lesmotsquildit

Dans la vie de mon fils il y a des gounouilles (grenouille) et des gatares (guitare, sa passion du moment) et son père porte des « nenettes » (lunettes).

Son vocabulaire s’est profondément enrichi depuis quelques semaines, c’est devenu impossible de noter tous les nouveaux mots, ceux qui nous surprennent (on se dit le soir, tu savais qu’il disait « coquillage » ? ), ceux qu’il se met à répéter en boucle, ceux qu’il prononce mal.

Ce sont toujours les mêmes petites phrases qui reviennent

« Il est caché », « il est parti », « il est gros », « il est ou », « il est caché »

Et puis aussi « manger pâtes », « gouter pâtes ».

La nouveauté, après nous avoir dit pendant des semaines « i est gros » pour tout et n’importe quoi, il nous dit maintenant « i est petite » ou « toute petite ».

Il répète toujours ce qu’on dit, il dit donc souvent (pas en ce moment !!), « i fait pas chaud chaud » ou «  c’est bazarre » ( bizarre), un mot que je répète à longueur de journée. Il dit aussi « voilà ».

Il commente tout ce qu’il fait « i pose » (je pose), « i court », « i glisse ».

Il continue de s’émerveiller devant les camions poubelles et les motos (les potos).

Il associe des choses à des personnes, le train c’est pour allez chez Mamie, dès qu’il voit un train, c’est « train mamie », le cheval c’est celui de « Tatie », le t-shirt « tigre » c’est celui de tonton.

Il nous réclame une nouvelle chanson, ce n’est plus Blur mais Emilie Jolie avec « le petit caillou » qu’il faut écouter 50 fois par jour.

Il grandit.

Le joueur de guitare #enattendantlapediatre #bilandesdeuxans

 

Instantanés des dernières semaines {28}

Il y a eu des vacances en famille, au soleil. L’occasion de se réunir avec les grands parents, l’arrière grand-mère, les tatas, les cousins…

On a fêté les deux ans du petit, plus si petit.

On a profité du jardin, de la piscine, du calme, on s’est réveillé avec le chant des oiseaux, on s’est régalé de pleins de bonnes choses, on a mangé des grillades, on a dansé, on a chanté, on a profité des longues journées.

On voulait faire pleins de choses et finalement, on s’est laissé vivre, j’ai dormi tout ce que j’ai pu et ça m’a fait un bien fou.

J’ai commencé mon nouveau job, je suis heureuse de ce changement, je peux rentrer déjeuner le midi et je suis beaucoup plus sereine qu’avant.

On a été voir Blur en concert, de quoi se rappeler notre jeunesse et passer un très bon moment !

On a enfin été au zoo voir les rhinocéros et les girafes.

What’s next now?

 Blue

Miam

Famille de shoes

Je me baignerais bien dans cette mini piscine

La fête continue

Happy birthday !! #deuxans

2 ans demain, premier vélo !
 Blur au zénith c'est déjà fini

Retour à la maison adouci par ce joli livre qui m'attend

Aller déjeuner chez soi le midi à pied et sous le soleil #lepied #paris11

IMG_8112

Instantanés {27}

Manger 2 fois indien dans la semaine (ça ne pouvait qu’être une bonne semaine), se rendre compte que son fils est aussi accro au cheesenan.

Dernière semaine à la @bibhavel. Les collègues m’ont offert un cactus en crochet pour mon nouveau bureau (et un super soin au hammam).

Mon dernier atelier jeunesse à la bibliothèque : « tampons végétaux », on a sculpté des patates et avec de la gouache, on a fait faire de jolis dessins aux enfants.

Revenir à la bibliothèque pour assister à un petit spectacle pour mon fils, en « simple » usagère, ça fait tout bizarre.

Passer des moments très difficiles avec mon fils qui est très dur en ce moment, très agressif et violent mais avoir tout de même droit à un mini bouquet de fleurs.

Redécouvrir avec émerveillement la grande galerie de l’évolution du museum d’histoire naturelle…

IMG_20150530_121007

IMG_20150528_110135

IMG_20150527_110237

IMG_20150527_151911

IMG_20150528_152608

IMG_20150529_173452

IMG_20150531_173014

IMG_7084

 

Instantanés {26}

Une semaine passée à la vitesse grand v, mon avant dernière semaine à la bibliothèque Vaclav Havel, je range, je trie, je ramène à la maison..

Une semaine où j’ai pu profiter d’une soirée avec une amie qui m’a fait découvrir « les pâtes vivantes », un restaurant de nouilles chinoises délicieuses. Pour rentrer, j’ai marché seule dans Paris by night, le genre de truc qui ne m’était pas arrivé depuis très longtemps et qui m’a fait du bien.

Un super picnic dimanche à la villette (avec un gros gâteau au chocolat !!), avec beaucoup de monde car se tenait le festival villette sonique. Voir mon fils courir dans l’herbe, le faire tourner et l’entendre rire, le bonheur.

20150524_182847

20150524_173911

2015-05-25_0954042015-05-24_212538

On a aussi tenté de lui faire essayer une draisienne pour son anniversaire, un autre modèle conseillé sur twitter mais ils étaient en rupture sur tous les modèles. Par contre, le vendeur nous a tout de suite dit que notre fils était trop grand pour le petit modèle et après vérification sur la toise du magasin, il semblerait que notre fils fasse 85 cm, il a pris 6 cm en 6 mois ! Résultat, on ne sait toujours pas quelle sera sa draisienne des 2 ans.

J’ai mis en vente ses mini campers portées 1 mois. Il met toujours du 22 mais les campers taillent vraiment petit. On a été lui racheter des chaussures, il va bientôt avoir plus de paires que moi !

20150518_11540420150523_132548

Il adore mettre de la crème en ce moment, voilà ce que ça donne.

20150524_082426

J’aime tant me perdre dans ce regard.

2015-05-24_211622

On commence la semaine tranquillement en famille… ma dernière semaine à la bibliothèque, on peut le dire, une page se tourne !

Bonne semaine à tous.

Instantanés #25

Ces dernières semaines, on a vaincu la varicelle, on a profité du beau temps quand il était là, on a été voir les orangs outangs et les hiboux à la ménagerie, on a fait des bulles et de la moto, on a escaladé des murets, on a fait du yoga, on a ramené des kilos de sable. Le parc est devenu notre deuxième maison et en fait, on aime ça.

IMG_6394

EsJPOv

20150504_105553 IMG_6488       IMG_6359

On a été choisir et essayer le cadeau des 2 ans, ça approche, je vous laisse deviner ce que c’est.

20150504_160807 On a mangé pleins de bonnes choses aussi.

20150514_162417

IMG_7222

Hum, les cheesecakes d chez She’s cake, avec un qu’on ne voit pas ici, pistache griotte, un délice !

On a aussi été voir l’expo David Bowie, avec un enfant en poussette, c’est clairement compliqué d’apprécier sachant que l’expo est toute petite et blindée de monde. On y voit Bowie le performer (enfin c’est ce que j’ai retenu du peu que j’ai vu) mais comme ce que j’avais pu lire ici et là, l’image qui ressort est assez « lisse », dommage. La philarmonie, wouah par contre !! IMG_6616 J’ai lu un très chouette livre, Mon amour, de Julie Bonnie. J’avais déjà beaucoup aimé son précédent, Chambre 2 (je n’en ai pas parlé sur ce livre, aaaah tous ces livres lus que je ne parviens plus à chroniquer….). Ce livre confirme que j’aime son écriture. Ici c’est l’amour maternel (entre autre) qui est évoqué avec cette phrase qui sonne si juste à mon oreille. « Je l’aime d’une façon qui n’existe pas, avec la force de la mer déchaînée ». 20150514_155648 On a lu pleins de livres, sur les camions (entre autre) et des imagiers. Merci ma Bibliothèque, ça va me manquer dans 2 semaines (je commence mon nouveau job plus tôt que prévu le 2 juin !!) 20150507_211156 On a écouté Blur qu’on va revoir en concert le 15 juin. La chanson préférée de Timothée est « Go out », il la reconnait dès les premiers accords ou en voyant la glace de la pochette.

Et on a ri. Ce fut doux.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...