Expos,  J'ai aimé

Le regard du photographe Steve Mc Curry

On connait tous ce visage et ces yeux. Cette photo d’une jeune fille Afghane a fait la couverture du National Geographic et le tour du monde.

Mais Steve Mc Curry, c’est bien plus que ça.
Un photographe qui se revendique photo reporter avant tout (il travaille pour Magnum) mais qui fait de l’art.
Ses photos sont tous simplement sublimes, les couleurs sont telles qu’on dirait parfois des peintures.

Il a beaucoup photographié l’Inde et les Indiens (il dit y avoir été pas moins de 75 fois mais n’a toujours qu’effleuré la surface de ce pays), ce qui bien évidemment me parle tout particulièrement.

Il fait aussi des portraits très forts.

Mais encore une fois, Steve Mc Curry, c’est bien plus que ça.
Il a fait des photos en Afghanistan avant l’invasion soviétique et est l’un des premiers à avoir photographié le conflit (il est sorti du pays avec les pellicules cousues dans ses vêtements).
Suite à cela, il a reçu beaucoup de prix et continue de photographier les pays en guerre. (Il était dans les rues de NY le 11 septembre et a photographié les pompiers pendant des heures)

Il aurait déjà à son actif 800 000 photos.
Certaines (si peu) sont visibles actuellement à la Galerie Frederic Got au 35/37 rue de Seine, Paris 6, jusqu’au 31 juillet.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site http://www.stevemccurry.com où de nombreuses photos sont disponibles (il y a même une section “people reading” !).
Et sur son blog http://stevemccurry.wordpress.com/
Et lisez cette interview de lui. 

Moi je suis incroyablement touchée par l’homme et son regard.

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

13 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *