Littérature française,  Littérature russe

J’ai un aveu à faire, voire même plusieurs

Je n’ai jamais réussi à lire Marcel Proust !
Voilà c’est dit.

J’ai bien essayé, mais voilà, ça ne passe pas.
Dernière tentative, un essai sur la lecture…. il fait très peu de pages, mais je peine…. l’abandonne, y reviens, je vais le finir… bientôt !

(Et pourtant, la petite madeleine de Proust, ça me parle beaucoup.)

Et c’est pareil avec la littérature russe, je bloque complètement.

Dernier essai en date, Les âmes mortes de Gogol, jamais terminé. Avant j’avais tenté Le Maître et Marguerite de Boulgakov, sans succès non plus.

Vous aussi, vous avez des blocages comme ça ?

Sinon, en littérature russe, vous me conseillerez quoi pour essayer de dépasser ce blocage ?

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

27 Comments

  • keisha

    Haha, quels aveux!^_^ Mais nous avons tous nos blocages, parfois durables, parfois occasionnels.
    Euh Proust, tu n’as pas essayé Un amour de Swann? Une partie de son gros roman qui peut se lire à part. Ou bien carrément démarrer Du côté de chez Swann.Mais savoir que c’est une lecture de longue haleine.
    Pour avoir abandonné l’Idiot, je peux te donner un autre parcours perso. Tolstoi, donc. J’ai lu Maitre et serviteur, c’est court. Ensuite tu peux tenter Anna Karénine ou Guerre et paix, là franchement cela se lit très très bien (bon, c’est long…)
    Voilà les conseils, mais après tout il y a tant à lire qu’il vaut mieux aller vers ce qu’on sait aimer (mais tout de même on passe à côté de gros bonheurs…)
    Bonnes lectures tout de même!
    Pour ma part j’ai souvent du mal avec les auteurs français contemporains…

  • chocoladdict

    ah tu me rassures j’ai jamais réussi non plus Proust ! et pour la littérature russe, je ne vais pas pouvoir t’aider non plus mais si je devais m’y mettre je commencerais par Anna Karénine

  • Dominique

    Bienvenue au club ! Je lis depuis ….ans et bien malgré des essais répétés (au moins 3 sérieux) je n’ai jamais pu lire Ulysse de Joyce, encensé comme un chef d’oeuvre , j’ai même poussé le courage jusqu’à lire des critiques très intelligents sur le bouquin, oui mais voilà rien à faire, il est dans ma bibliothèque depuis 30 ans (ouille déjà ) et il est comme neuf ……….
    Mais on survit très bien à ça, alors Proust c’est magnifique, si si, quand on aime, mais au nom de quoi est on obligé d’aimé ?

  • Anouchka

    Pour ma part, impossible de lire Céline…
    Pour ce qui est de la littérature russe, tu devrais lire des nouvelles courtes, c’est toujours plus facile. Par exemple “La dame de pique” d’Alexandre Pouchkine ou des nouvelles de Gogol comme “Le nez”. C’est très frais, ça se lit vite, tu ne devrais pas faire de blocage !

  • Estellecalim

    Moi pareil ! Et je ne parviens pas non plus à lire Les liaisons dangereuses et Belle du seigneur. J’ai aussi commencé Les faux monnayeurs et je crois que je vais le lire en 5 ou 6 fois (au moins).
    Honte à moi, je sais, mais c’est comme ça ! XD

  • La Parisienne

    Ah que je te comprends ! mais dans ces cas, faut pas insister ! ;-)
    Moi je bloque sur les auteurs du 19e s. plus particulièrement ! Question auteur russe, mon père avait insisté pour que je lise le joueur de Dostoiesvsky (meme pas sure de l’orthographe, tant pis ! avec toutes mes excuses !) et c’est le seul et unique que j’ai lu… et jusqu’au bout ! mais ça ne m’a jamais donné envie d’en savoir plus !

  • mazel

    pour moi c’est Colette… et je ne sais toujours pas pourquoi…

    un conseil sur la littérature russe ?
    “La Corde et la Pierre” des frères Vaïner … un livre interdit très longtemps en Russie…

    bises

  • Violette

    Ah la la! Dans mon dernier article j’avoue que j’emmène Proust dans ma valise pour la première fois de ma vie… J’ai un peu peur du résultat.
    Quant à la littérature russe, je n’ai lu qu’Anna Karenine.
    Est-ce de ma faute à moi si je préfère les américains?

  • Océane

    J’aime bien Proust, je le lis comme on lit une performance, et puis bon, j’ai quelques souvenirs agréables, de cattleyas :)
    J’ai des blocages assez ciblés, genre beigbeider, Gavalda, Nothomb, Barberry, Levy, Musso : j’en ai lu au moins un pour chacun d’entre eux, et cela a suffit à me dégouter. Parfois je me reforce à essayer, pour comprendre leur succès, et ça ne passe pas…

  • george44

    Mazel, comme c’est curieux! Colette est pour moi une littérature “ouverte”; elle s’offre au lecteur avec une générosité immense.
    Je suis en train de lire “Billets de théâtre” de Colette, qui compile tous ses articles de journaux sur les pièces qu’elle allait voir. en une pirouette de phrase, elle nous éclaire sur la valeur de ce qu’elle a sentie…

  • george44

    Océane, ne te force pas, et ne perds pas ton temps. Tu ne réussira pas à comprendre, parce que si tu n’accroches pas à ce genre de lecture, c’est que tu demandes bien plus, et on ne peut que t’en féliciter.
    Moi aussi Gavalda m’est tombée des mains…

  • Cess

    J’ai commencé Proust par Un amour de Swann et par des lectures d’extraits. Cela m’a aidé à me lancer. Mais des blocages j’en ai aussi: L’Assomoir de Zola. Impossible de passer le moment du grand repas. Mais dans l’ensemble, je me force même si cela bloque.

  • Marianne Desroziers

    Ca arrive à tout le monde ce genre de mésaventure : soit ce n’est pas le bon moment pour lire ce livre, soit ce n’est pas le livre le plus abordable de l’auteur, soit encore l’auteur est mauvais (Gavalda, Nothomb, Musso…). Bref, moi j’ai lâché l’affaire pour “Ulysse” de Joyce et plusieurs livres de Pynchon. Pour les russes je te conseille de commencer par “Carnets du sous-sol” de Dostoievski ou n’importe quel livre de Marina Tsvetaeva (poésie, correspondance, journal). “Anna Karénine” est un très grand livre mais assez long, et d’une écriture classique : à toi de voir. J’ai eu toute la “Recherche” en un volume pour mon anniv’ mais ça attendra après le concours (je n’ai lu que “Un amour de Swann”). La lecture doit être un plaisir mais ça demande aussi des efforts parfois: compliqué !

  • george44

    Moi aussi, Ulysse, commencé moultes fois.
    En dessous du volcan de Malcom Lowry.
    L’Homme sans qualité de musil.
    Par contre, j’ai lu récemment: Voyage au bout de la nuit. J’ai bien accroché et beaucoup aimé. J’ai enchaîné par une bio de Céline.
    Les “classiques”, Proust, Dostoïevski, Tolstoï, Stendhal, je les ai lus très jeune.J’étais très avide de littérature, et plus le livre était gros, plus ça me plaisait.
    Je ne sais pas si à 65 ans, je pourrais relire la Recherche…

  • L'Ogresse

    Jamais lu Proust non plus (la faute a mes cours de Francais au lycee !). Je bloque sur Chateaubriand (pour la meme raison) mais par contre j’aime beaucoup la litterature russe, essaye Dostoievski…

  • Aurel

    Delphine, si tu veux débloquer la littérature russe, je te conseille de commencer par du court, par exemple Premier Amour, de Tourgueniev, et Tchékhov, la Cerisaie, ou les Trois Soeurs… J’espère que ca te plaira!

  • Grimmy

    Proust, quand on est cloué au lit par une vilaine bronchite, ça passe très bien (j’en ai même encore l’effet madeleine tellement c’était bon). Depuis, il m’attend toujours sur mes étagères (heureusement pour mes bronches, ceci dit).
    Sinon, pour la littérature russe, je te conseillerais les Nouvelles de St Petersbourg de Gogol. Je les avais étudiées et c’était vraiment chouette.

  • Delphine

    @ tout le monde : je vois que ça fait réagir du monde mes “aveux”. Je vois les livres comme une rencontre, il y a certaines rencontres qui ne se font pas (ou pas tout de suite).
    J’ai fini la lecture de “Sur la lecture”, pas envie pour le moment de me continuer Proust, mais j’ai noté les références des auteurs russes. merci !

  • Karine:)

    Je n’ai jamais réussi à lire Proust aussi. J’ai fait 60 pages de La recherche… 10 fois. Et je ne suis jamais allée au delà. Mais bon, faudrait que je réessaie, ça date.

    La littérature russe, j’adore, par contre! Contrairement à plusieurs je trouve que Tolstoï se lit très bien et la nouvelle de Lermontov dans les folios 2 euros peut être une bonne intro, même si c’est super court.

    Mon blocage à moi, c’est Ulysse de Joyce. J’ai tenté, retenté et là, j’en ai une peur bleue!

Répondre à Estellecalim Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *