Bilans

Et hop le bilan du mois d’octobre

De jolis moments de lectures

Après un début de mois sans envie de lecture (retour d’un voyage fort dépaysant, retour à l’école…), j’ai finalement su me replonger dans les livres, avec plaisir.

Mes lectures d’octobre

  1. Dans la forêt du miroir, Alberto Manguel
  2. L’effet Larsen, Delphine Bertholon
  3. Bacalao, Nicolas Cano
  4. L’étrange disparition d’Esme Lennox, Maggie O’Farrell
  5. L’appel de la route, Sébastien Jallade
  6. Journal d’un irrégulier, Romain Gary
  7. L’histoire de l’amour , Nicole Krauss
  8. Pourquoi lire ? , Charles Dantzig

Ce que j’en retiens

Une jolie découverte, le premier roman de Nicolas Cano, Bacalao (c’est d’ailleurs le billet qui a été le plus consulté sur le blog ce mois-ci). Un grand plaisir à lire des inédits précieux de Romain Gary. Un autre moment de grand plaisir, la lecture de L’appel de la route de Sébastien Jallade. Et enfin, ravie d’avoir partagé les lectures de Dantzig.

& un tout nouveau blog !

Ca m’a pris du temps de tout rapatrier ici, mais moins que je pensais et je suis plutôt satisfaite du résultat.

Lectures à venir

  • On ne boit pas les rats-kangourous, Estelle Nollet
  • Adieu Gary Cooper, Romain Gary
  • La nuit sera calme, entretiens avec Romain Gary
  • Le boulevard périphérique, Henry Bachau
  • Tuer le temps, Nimzowitsch (un roman reçu par les nouvelles éditions de l’abat-jour, une expérience  : 499 pages en version numérique)

Après un début de mois sans envie de lecture (retour d’un voyage fort dépaysant, retour à l’école…), j’ai finalement su me replonger dans les livres, avec plaisir.

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *