Livre graphique/BD

La théorie de la contorsion – Margaux Motin

 J’ai vu, j’ai lu et …

J’avais beaucoup rigolé à la lecture de J’aurais adoré être ethnologue, c’était frais, gai… Ca changeait des discours niais.

Et là, trop de redites, l’effet de surprise en moins.

Et surtout, l’impression que c’est une compilation des billets du blog, rien de bien nouveau et surtout de très structuré.

Une déception, même si biensur certains dessins font mouche.

Par contre, j’ai repéré ça et là, je sais, on me l’a dit, c’est du beau et du grand.

L’auteur est Emmanuel Guibert qui avait participé au projet Le photographe, ce géniallissime album. Définitivement un très gros coup de coeur.

Ici, il nous raconte sa rencontre avec Alan Ingram Cope, un GI américain qui nous livre les souvenirs de SA guerre (39-45).

Vous l’avez lu ?

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

22 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *