Mes indispensables,  Musique

Yann Tiersen en live (Elysée Montmartre)

Crédit : Vinciane Vergueten

Assister à un concert de Yann Tiersen est toujours la promesse d’un moment à part, hors du temps, un moment plein de poésie et de mélancolie. Triste et gai à la fois, sombre et lumineux, tout en nuance et contraste.

Il se produisait lundi 22 novembre à l’Elysée Montmartre pour jouer son dernier album Dust lane.

Ils étaient 12 sur scène autour d’un des choristes (6) qui ressemble à Jésus (et ses apôtres). Ca change des concerts où il se produisait parfois seul.  2 batteries, 2 guitares, une basse… ça donne un son résolument rock à l’image de son dernier album.

L’Elysée Montmartre n’est pas forcément le lieu idéal pour un concert de Tiersen (le son, la visibilité), rien à voir avec les précédents concert à l’Olympia. Je n’ai pas retrouvé la magie des premières fois, mais c’était tout de même très bien, habité… avec un Yann Tiersen très concentré, limite autiste, mais ça on a l’habitude.

Et puis quand il joue du violon avec toute sa force et sa virtuosité, la magie opère de nouveau. Règne un silence quasi religieux, les poils se dressent et c’est juste terriblement beau.

Le dernier album de Tiersen est une réussite totale, un album d’une émotion inouïe, j’ai foncé le remettre dans les oreilles dès le concert terminé.

————————-

En écoute, Amy, le premier titre de l’album

 

—- Edit :

Et enfin une vidéo du concert

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

3 Comments

Répondre à Delphinesbooks Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *