and More

Les 100 livres du XXème siècle

À partir d’une liste préalable de 200 titres établie par les libraires et journalistes, 17 000 Français ont voté pour répondre à la question « Quels livres sont restés dans votre mémoire ? »

Merci à The buried talent pour l’info

Critique de cette liste : pourquoi 200 œuvres seulement et seules des œuvres occidentales figurent ?

En attendant, c’est intéressant de voir dans cette liste ceux que j’ai lu et si, justement ils demeurent dans ma mémoire

Donc : ceux en rouge ont été lus et restent dans ma mémoire – ceux en bleus ont été lus mais ne demeurent pas vraiment dans ma mémoire.

1.L’Étranger –  Albert Camus (1942)
2. À la recherche du temps perdu – Marcel Proust (1913-1927)
3. Le Procès – Franz Kafka (1925)
4. Le Petit Prince – Antoine de Saint-Exupéry (1943)
5. La Condition humaine – André Malraux (1933)
6. Voyage au bout de la nuit – Louis-Ferdinand Céline (1932)
7. Les Raisins de la colère – John Steinbeck (1939) >> étonnant que ce ne soit pas Des souris et des hommes
8. Pour qui sonne le glas – Ernest Hemingway (1940)
9. Le Grand Meaulnes – Alain-Fournier (1913)
10. L’Écume des jours–  Boris Vian (1947) >> je préfère d’autres romans de Vian
11. Le Deuxième Sexe – Simone de Beauvoir (1949)
12. En attendant Godot – Samuel Beckett (1952)
13. L’Être et le Néant –  Jean-Paul Sartre (1943) >> je ne sais plus si je l’ai lu j’avoue, mais je me souviens bien de La nausée, Huis clos ou des mots
14. Le Nom de la rose – Umberto Eco (1980) >> bien essayé, jamais atteint le bout
15. L’Archipel du Goulag – Alexandre Soljenitsyne (1973)
16. Paroles – Jacques Prévert (1946)
17. Alcools –  Guillaume Apollinaire (1913)
18. Le Lotus bleu – Hergé (1936) >> j’ai bien du lire Tintin, mais je ne sais plus vraiment….
19. Journal – Anne Frank (1947)
20. Tristes Tropiques –  Claude Lévi-Strauss (1955)
21. Le Meilleur des mondes – Aldous Huxley (1932)
22. 1984 – George Orwell (1949)
23. Astérix le Gaulois – René Goscinny et Albert Uderzo (1959)
24. La Cantatrice chauve – Eugène Ionesco (1952)
25. Trois essais sur la théorie sexuelle-  Sigmund Freud (1905)
26. L’Œuvre au noir – Marguerite Yourcenar (1968)
27. Lolita – Vladimir Nabokov (1955)
28. Ulysse – James Joyce (1922)
29. Le Désert des Tartares – Dino Buzzati (1940)
30. Les Faux-monnayeurs –  André Gide (1925)
31. Le Hussard sur le toit – Jean Giono (1951)
32. Belle du Seigneur – Albert Cohen (1968)
33. Cent ans de solitude – Gabriel García Márquez (1967)
34. Le Bruit et la Fureur – William Faulkner (1929) >> commencé, pas terminé
35. Thérèse Desqueyroux – François Mauriac (1927)
36. Zazie dans le métro – Raymond Queneau (1959)
37. La Confusion des sentiments – Stefan Zweig (1927)
38.  Autant en emporte le vent – Margaret Mitchell (1936)
39.  L’Amant de lady Chatterley – D. H. Lawrence (1928)
40.  La Montagne magique – Thomas Mann (1924)
41.  Bonjour tristesse – Françoise Sagan (1954) >> pas celui que je préfère !
42.  Le Silence de la mer – Vercors (1942)
43.  La Vie mode d’emploi-  Georges Perec (1978)
44.  Le Chien des Baskerville – Arthur Conan Doyle (1901-1902)
45.  Sous le soleil de Satan – Georges Bernanos (1926)
46.  Gatsby le Magnifique –  Francis Scott Fitzgerald (1925) >> je l’ai lu l’année dernière, et je lui ai largement préféré Tendre est la nuit
47.  La Plaisanterie – Milan Kundera (1967)
48.  Le Mépris – Alberto Moravia (1954)
49.  Le Meurtre de Roger Ackroyd – Agatha Christie (1926) >> surement lu dans ma période Agatha Christie (= quand j’étais jeune)
50.  Nadja – André Breton (1928)
51.  Aurélien – Louis Aragon (1944)
52.  Le Soulier de satin – Paul Claudel (1929)
53.  Six personnages en quête d’auteur –  Luigi Pirandello (1921)
54.  La Résistible Ascension d’Arturo Ui – Bertolt Brecht (1959)
55 .Vendredi ou les Limbes du Pacifique – Michel Tournier (1967)
56.  La Guerre des mondes – H. G. Wells (1898)
57.  Si c’est un homme – Primo Levi (1947)
58.  Le Seigneur des anneaux – J. R. R. Tolkien (1954-1955)
59.  Les Vrilles de la vigne –  Colette (1908) >> je ne connais même pas ce titre de Colette…
60.  Capitale de la douleur – Paul Éluard (1926)
61.  Martin Eden – Jack London ( 1909)
62.  Corto Maltese-La Ballade de la mer salée – Hugo Pratt (1967)
63.  Le Degré zéro de l’écriture – Roland Barthes (1953)
64.  L’Honneur perdu de Katharina Blum – Heinrich Böll ( 1974) >> je crois l’avoir lu mais un doute subsiste
65.  Le Rivage des Syrtes –  Julien Gracq (1951)
66.  Les Mots et les Choses  -Michel Foucault (1966)
67.  Sur la route – Jack Kerouac (1957) >> oui, oui, oui, mais le rouleau original !
68.  Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson – Selma Lagerlöf (1906-1907)
69.  Une chambre à soi – Virginia Woolf (1929) >> étonnant ici aussi que ce ne soit pas un roman qui soit sélectionné…Un qui me reste donc à lire, je l’ai même commencé d’ailleurs !
70.  Chroniques martiennes  – Ray Bradbury (1950) >> et pourquoi pas Fahrenheit 451 ??
71.  Le Ravissement de Lol V. Stein – Marguerite Duras (1964)
72.  Le Procès-verbal – J. M. G. Le Clézio (1963)
73.  Tropismes – Nathalie Sarraute (1939)
74.  Journal, 1887-1910 – Jules Renard (1925)
75.  Lord Jim –  Joseph Conrad (1900)
76.  Écrits – Jacques Lacan (1966)
77.  Le Théâtre et son double – Antonin Artaud (1938)
78.  Manhattan Transfer – John Dos Passos (1925)
79.  Fictions – Jorge Luis Borges (1944) >> en cours, je peine…
80.  Moravagine – Blaise Cendrars (1926)
81.  Le Général de l’armée morte – Ismail Kadare (1963)
82.  Le Choix de Sophie – William Styron (1979)
83.  Romancero gitano – Federico García Lorca ( 1928)
84.  Pietr-le-Letton – Georges Simenon (1931)
85.  Notre-Dame-des-Fleurs – Jean Genet (1944)
86.  L’Homme sans qualités – Robert Musil (1930-1932)
87.  Fureur et mystère – René Char (1948)
88. L’Attrape-cœurs – J. D. Salinger (1951)
89.  Pas d’orchidée pour miss Blandish  -James Hadley Chase (1939)
90. Blake et Mortimer – Edgar P. Jacobs (1950)
91.  Les Cahiers de Malte Laurids Brigge – Rainer Maria Rilke ( 1910)
92.  La Modification-  Michel Butor (1957) >> je crois l’avoir lu, mais j’ai un doute…
93.  Les Origines du totalitarisme – Hannah Arendt (1951)
94.  Le Maître et Marguerite – Mikhaïl Boulgakov (1967) >> jamais terminé
95.  La Crucifixion en rose – Henry Miller (1949-1960) >> pourquoi celui-ci que je ne connais même pas ?
96.  Le Grand Sommeil – Raymond Chandler (1939)
97.  Amers – Saint-John Perse ( 1957)
98.  Gaston – André Franquin (1957)
99.  Au-dessous du volcan – Malcolm Lowry (1947)
100.  Les Enfants de minuit – Salman Rushdie – (1981)

————————————————————————————————————-

Au final, ça fait 30 livres lus dans cette liste et 11 dont je me souviens et qui comptent pour moi. Et aucun livre où je me dis “il faut absolument que je le lise” à part Primo Levi. Oui, il faudra.

Mais surtout aucun Romain Gary dans cette liste, comment est-ce possible ?

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

29 Comments

  • Asphodèle

    Je trouve cette liste quelque peu “défraîchie”, il manque vraiment des auteurs marquants et tout aussi talentueux, à commencer par Gary ! Peut-être se sont-ils basés sur les livres les plus vendus ? Sur 33 que j’ai listés, seuls cinq me restent en mémoire, c’est dire…

  • zarline

    Ouah, où je me rends compte que j’ai encore des sacrées lacunes. J’ai dû en lire pas plus de 10 sur la liste mais j’en ai plusieurs dans ma PAL donc il y a encore un espoir pour moi ;-) Et tout à fait d’accord pour Gary, c’est un scandaaaaaale!

  • Sophielondon

    J’en ai lu au moins 15, dont j’ai un bon souvenir pour la plupart. Je ne pense pas avoir vu de Zola ou d’Henri Troyat, auteurs dont j’ai dévoré les romans. Quid de Maupassant et autres auteurs importants pour moi?

    Je ne suis pas étonnée concernant Romain Gary, je ne l’ai découvert qu’en lisant ton blog et ne l’ai pas encore lu (c’est prévu). Mais je ne pense pas qu’il ait été mentionné par mes profs à l’école, car j’aurai acheté des livres de lui si cela avait été le cas. En fait, l’univers de mes profs de français (fin des années 80/années 90) était très restreint quand j’y pense.

  • louison

    On a pas tous les mêmes références en matière de lectures et ce n’est pas un classement qui doit nous faire croire que nous ne sommes pas cultivés. Je dirais que c’est bien aussi de ne pas avoir lu les mêmes choses que tout le monde. C’est ce qui fait notre richesse non?

    Merci pour l’ajout sur hellocoton

  • nathalie

    Bonjour, je découvre le blog et la liste… que je trouve effectivement très occidentale et très XXe siècle il y a peu d’auteurs vivants (Eco, Uderzo, Le CLezio, Kundera, Rushdie, dommage que Lévi-Strauss et Salinger soient morts depuis très peu de temps) et avant le XXe siècle il y a Wells et c’est tout, on dirait. Courte vue et sans mémoire. Bon, mais je ne devrais pas critiquer car j’ai lu 49 titres et il y en a une dizaines qui attendent dans ma bibliothèque, donc ça me correspond pas mal…

  • Eiluned

    Liste intéressante mais comme toute liste bien incomplète… J’en ai lu une vingtaine (et ça m’amuse de voir à quel point mes lectures sont variées du coup…).
    J’ai compilé des listes semblables il y a déjà quelque temps, du genre livres qu’il faut avoir lus, et je me suis fait un challenge personnel, je ne sais pas si j’arriverais au bout, mais on fait de belles découvertes parfois !

  • depocheenpoche

    Je suis vraiment très loin d’avoir lu autant de livres que toi de cette liste puisque je viens d’en comptabiliser que 4 ; c’est la honte. Je m’aperçois que j’ai de grosses lacunes et que beaucoup de livres me font pourtant envie dans cette très longue liste !!

  • leslivresdegeorgesandetmoi

    Bonsoir belle Delphine, je suis de retour avec une tonne de livres dans mes bagages !
    J’adore ce genre de liste : 30/100, peu mieux faire ! bises !

  • Onassis

    La crucifixion en rose (Henry Miller), c’est la trilogie Sexus, Plexua, Nexus – pas un livre en soir – c’est peut-être pourquoi vous ne le connaissez pas…sinon, oui, l’absence de Gary est un scandale – Mais des listes, ça vaut ce que ça vaut – le même exercice en cinéma me laisse souvent sur ma soif. Ça dépend qui les fait ces listes :)

  • bertfromsang

    les listes, voilà qui est toujours un peu couillon…
    quelques impressions, au hasard:
    -les absences de pierre guyotat (“tombeau pour 500000 soldats”, voire “éden éden éden”), ou de louis calaferte (“septentrion”) sont étonnantes…
    -histoires de trilogies: “le procès” de franz k, j’acquiesce, mais avec “le château” et “l’amérique”… et pour ce qui est de beckett, “molloy/malone meurt/l’innommable” voilà qui reste, de loin, supérieur à la pièce citée en 12e position.
    – la présence du “mépris” doit beaucoup à sa relecture cinématographique et godardesque…
    – “la modification”, aisé souvenir: premier roman rédigé à la deuxième personne du pluriel.
    – “le chien des baskerville” & “le meurtre de roger ackroyd”: à chaque fois, elle est indispensable, la relecture de pierre bayard…
    – “fictions” borgesiennes… à la peine ? “funes ou la mémoire” est inouï… quant au “thème du traître et du héros”, l’adaptation cinématographique réalisée par bertolucci (“la stratégie de l’araignée”) est tout à fait digne d’intérêt…
    – à l”amers” de saint-john perse, j’aurais préféré l”éros énergumène” de denis roche…
    – sinon, ils auraient pu en être, rapport à ce classement: raymond federman, rené crevel, annie le brun, gabrielle wittkop , henri michaux, ou georges hyvernaud…
    – faulkner: avec icelui, il faut persévérer…”sanctuaire” why not ?
    – “aujourd’hui, maman est morte. ou peut-être hier, je ne sais pas.” l’incipit du favori… hé bé !

Répondre à Delphinesbooks Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *