Littérature française

Le dernier roi d’Angkor – Jean-Luc Coatalem

Voici un livre dont j’attendais la sortie poche avec impatience. C’est un livre que j’ai souhaité lire car il évoque un lieu mythique, que je ne connais pas mais dont j’ai beaucoup entendu parler, j’ai nommé Angkor.

J’ai eu encore plus envie quand Estellecalim l’a lu.

L’auteur

Jean-Luc Coatalem est romancier, nouvelliste et essayiste, écrivain-voyageur, journaliste (Géo, Grands reportages). Il a notamment écrit La consolation des voyages que j’ai entamé. Le dernier roi d’Angkor est son dernier roman sorti en 2010. En savoir plus.

Le livre

Lucas, alors qu’il se sent un peu coincé dans sa vie – face à un échec amoureux – ressent le besoin de revenir sur son passé et de retrouver ce jeune garçon cambodgien que ses grands parents accueillaient lors des vacances pour le sortir de l’orphelinat où il grandissait et avec lequel il a partagé ses jeux d’enfant et qu’il voyait comme son frère aîné, Bouk. Disparu de sa vie, il continue de le hanter. Il décide de partir à recherche, en France et jusqu’au Cambodge, en passant par l’Inde.

Ce que j’en ai pensé

Ce livre nous parle de voyage réel et intérieur, je ne peux donc qu’apprécier. J’ai aimé cette quête, j’ai aimé les mots de l’auteur, très sensibles et pudiques. J’ai aimé quand il évoque ses souvenirs d’enfance, pleins de nostalgie.

J’ai finalement moins aimé la dernière partie située à Angkor que j’attendais avec impatience car il y décrit certains temples et surtout les recherches que mènent les archéologues de façon assez distanciée, et je crois au final qu’il faut y avoir été pour apprécier pleinement ces descriptions. Et puis je n’ai pas appris grand chose de plus que ce que je savais déjà, ayant avalé plusieurs (centaines de) documentaires sur ce site si mystérieux.

J’ai juste envie d’y aller … encore plus !

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

14 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *