and More

Les blogs se prennent-ils trop au serieux ?

J’ai conscience que ce titre est une accroche racoleuse et creuse. (Faisons des rimes)

Parce que tout d’abord, il y a blogs et blogs. Les blogs professionnels, paroles d’expert, versus les blogs personnels (là encore je schématise beaucoup car les blogs personnels peuvent être si différents). Les premiers étant forcément sérieux – c’est d’ailleurs ce qu’on attend d’eux. A contrario, les blogs perso doivent-ils être forcément légers ?

J’écris sur ce blog “sérieusement” car déjà, c’est ma nature et puis parce que je vois cet espace comme une activité que je peux valoriser professionnellement (quand on recherche un emploi …). Cela veut-il dire que je me prends trop au sérieux ? Peut-être…

Il est vrai que lorsqu’on commence à écrire sur un blog, on ne sait pas à quoi s’attendre en terme de retour, donc c’est d’abord pour soi qu’on le fait et un blog est d’ailleurs à l’image que le blogueur souhaite se créer. Ensuite quand on se découvre un “lectorat”, on commence à se dire que ce qu’on écrit intéresse les gens et ça flatte l’égo forcément. Après, ça s’arrête là. Il faut avoir conscience que tout cela reste complètement “minoritaire”, une minuscule micro goutte d’eau dans l’immensité de l’information.

Néanmoins, le phénomène des blogs est bien là (on dénombrait plus de 156 millions de blogs début 2011). Je suis sûre que des études sur l’impact du web 2.0 sur la société sont déjà en cours car c’est un fait, la liberté offerte par internet de communiquer si largement a forcément des conséquence sur notre façon d’appréhender le monde et de “consommer” l’info.

Rien qu’à voir comment les révolutions du monde arabe se sont servies de ces outils pour communiquer et s’organiser…

Donc, tout cela est effectivement à prendre au sérieux car chaque blog participe à sa manière à ce phénomène. Pour moi c’est une question de responsabilité. C’est comme de penser que ce n’est pas grave de gâcher de l’eau à son échelle, sans en mesurer les conséquences.

Ces outils (du web 2.0) sont de formidables outils de communication (et donc de pouvoir), il faut surtout apprendre à bien s’en servir.

 

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

11 Comments

  • Quartier Livre

    J’aime bien la question que pose ton article. Je me suis déjà posée cette question pour mon propre blog (qui n’est pas un modèle de déconnade, je reconnais et qui ne dévoile qu’une partie de ce que je suis) mais faire les choses sérieusement comme tu le fais n’est pas forcément “se prendre au sérieux” ou “se la raconter”. Des nombreux blogs que j’ai lu (dans tous les domaines) ce qui m’ont donné le plus impression de se prendre au sérieux étaient des blogs sur des sujets légers… Comme tu le dis, on fait chacun selon sa nature et c’est très bien ainsi ;)

  • Asphodèle

    Je fais la nuance entre ce que tu nommes au début : blog professionnel et blog personnel. Dans un blog personnel, à mon avis chacun est libre d’y mettre autant qu’il veut de sa “personne” sans être pour autant sérieux si tel n’est pas le propos du blog. Non, le vrai problème à mon sens, mais je peux me tromper, c’est plutôt l’éthique, le respect, la déontologie. Un plagiat “sérieux” est encore pire qu’un non sérieux, des insultes ou des attaques personnelles peuvent aller loin si la personne derrière l’écran n’est pas solide. Mais faire “sérieusement” son travail que l’on ait un blog de cuisine, de mode ou de littérature est à mon sens la première condition de crédibilité, et en terme de “retour” on sait ce que ça donne.
    Bon, c’était ma réflexion sérieuse du jour, je vais vaquer à des choses plus légères ! :)

  • Marion

    Bonne question ! Pour ma part, je dirai qu’il faut se prendre un minimum au sérieux car tenir un blog demande de la rigueur (orthographe, articles intéressants, fréquence de publication…), même si c’est un blog perso. Mais je suis comme toi, mon blog est un atout majeur sur mon CV, j’y prends soin pour ça !

  • ogressedeparis

    je suis un peu dans la même perspective que toi. J’ai créé mon blog à la fois pour des raisons d’études et de carrière mais également pour les rencontres et le partage. J’espère ne pas trop me prendre au sérieux: même si cela demande un travail considérable chaque jour cela reste du loisir…

  • Ranx

    Moi, c’est un peu l’inverse. Mon blog se veut le paradis de la déconne… mais j’essaie de le faire assez sérieusement afin que le lecteur lambda n’ai pas l’impression d’être tombé sur le festival de la blague Carambar. C’est mon laboratoire d’écriture personnnel, j’y essaie des choses, essayant de voir si ça marche ou non.

    Bref, c’est quand même bien utile quand on aime écrire et que l’on veut s’améliorer.

    Par contre, quand je dis à mes amis que j’ai un blog, il y a toujours cet instant de flottement, comme si j’avais dit que je m’étais fait un tatouage sur mes parties intimes. On sourit, on rougit un peu et surtout, on passe rapidement à autre chose.

    • delphinesbooks

      C’est ça que j’aime dans les blogs, ils sont le reflet d’une partie de nous-mêmes, celles qu’on souhaite montrer et je te reconnais bien dans ton blog (et ton humour pas carambar)! C’est bizarre ça que de tenir un blog nous fasse passer pour des personnes “bizarres” (j’aime ce mot on dirait)…. (mes amis suivent assez peu ce blog aussi…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *