Littérature américaine,  Mes indispensables

[Depuis mes archives] Sur la route, le rouleau original de Kerouac

Comme je n’ai pas préparé de billets d’avance, je vous ai fait une sélection d’anciens billets à redécouvrir

J’ai enfin lu ce livre mythique dans la version originale non « cuttée » qui vient d’être éditée, et ça valait la peine d’attendre : c’est une histoire folle que ce livre et un grand moment.

L’auteur

Jack Kerouac est né en 1922 et mort en 1969 aux USA. Il est connu pour son style rythmé et immédiat qu’il nomme « prose spontanée ». Ses œuvres narrent de manière romancée ses voyages à travers les États-Unis.

Ses écrits reflètent cette volonté de se libérer des conventions sociales étouffantes de son époque et de donner un sens à son existence. Un sens qu’il a cherché dans la drogue, dans l’alcool, dans la religion et la spiritualité, et dans une frénésie de voyages.

ands espaces, à l’épopée vers l’ouest, à la découverte de mondes nouveaux.

 

Ce livre écrit en 3 semaines, sur un seul « rouleau » de papier de près de 40 mètres de long (symbolisant la route), sans chapitres ni même paragraphes, a été pour la première fois édité en 1957 mais dans une version complètement épurée et remaniée
Aujourd’hui, c’est la première fois que le texte original est publié. (cf dessous l’histoire de l’édition de ce livre)*
Nouvel obs et de libé là

* L’histoire de Sur la route
1940 : Where the road begins (nouvelle)
1947 : année du premier voyage. Kerouac commence à accumuler des carnets
et cahiers de notes pour écrire un roman de la route.
23 aout 1948 : il annonce pour la première fois le titre du livre Sur la route
13 juin 1949 : Kerouac annonce qu’il écrit le vrai début de Sur la route.
Aout 1949 : Kerouac annonce qu’il écrit un nouveau Sur la route.
Il fera la même annonce en novembre 1949.
Aout 1950 : il écrit un premier manuscrit plus personnel intitulé Gone on the road. Les éditeurs lui conseillent de revoir son texte.
Décembre 1950 : Kerouac écrit un texte de cinq pages, autobiographique, intitulé Souls on the road.
Entre fin 1950 et le printemps 1951, ses lectures lui font opter pour un style linéaire et oral.
2-22 avril 1951 : rédaction de On the road sur le rouleau de téléscripteur.
22 mai 1951 : Kerouac annonce que le rouleau est prêt.
Juillet 1953 : il annonce qu’il travaille à une nouvelle version de Sur la route à partir d’un manuscrit de 347 pages.
Novembre 1953 : les éditions Viking refusent le second manuscrit de 297 pages.
Entre 1954 et 1955 Kerouac décide de renommer son texte Beat generation.
1955 : Kerouac annonce qu’il acceptera tous les changements pour faire publier son texte
Juillet 1956 : une partie de Sur la route paraît dans la Paris review.
Septembre 1956 : Les éditions Viking acceptent le texte sous le titre On the road sous conditions.
5 septembre 1957 : Parution.

Une interview de l’écrivain, en français (avec l’accent québécois en prime, le français était sa langue maternelle)

et une autre vidéo de Kerouc lisant On the road

Ceci est un billet programmé, y’a personne jusqu’à fin septembre (et oui)

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

One Comment

  • Asphodèle

    Je me souviens de ce beau billet ! Toujours pas lu d’ailleurs… merci de nous le rappeler, l’interview est succulente, avec son accent canadien à couper au couteau ! C’est vrai qu’on se fait des idées fausses (parfois) sur cette beat generation… Finalement, il est mort deux ans après, à 47 ans…Il n’a pas eu le temps de nous écrire autre chose ?

Répondre à Asphodèle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *