brève

Quand je (re)lis des classiques

Mes dernières lectures un peu en demi teintes & le fait que je vais avoir moins de temps pour lire avec un nouveau job à partir du 2 novembre (pour suivre mes “aventures professionnelles”, c’est par), me donnent envie de retourner vers des lectures intemporelles : des vrais bons gros classiques, des grands auteurs…. D’autant que j’en ai assez peu lu au final.

Donc, mes prochaines lectures seront, pour les français, Théophile Gautier avec Mademoiselle de Maupin (pour le club des lectrices), Simone de Beauvoir (La force de l’âge c’est Hélène de littérature et chocolat qui m’a convaincue) et André Gide avec Les faux monnayeurs, parce que depuis Les nourritures terrestres, j’ai terriblement envie de relire cet auteur. Et puis Romain Gary évidemment, mais le quel, je n’ai pas décidé encore. (à ce propos, vous en êtes où du challenge ?)

Et le Grand Fitzgerald (autant je résiste à tous les challenges, mais quand Asphodèle en lance un sur lui et les auteurs de sa génération, je ne peux que m’incliner), je ne sais pas encore lequel lire, après ma grande découverte l’année dernière avec Tendre est la nuit et Gatsby le magnifique.

Et puis, et puis, je me dis qu’il va bien falloir que je m’attaque à Dostoïevski, depuis que j’ai lu que c’était l’auteur favori de Sandra du club des lectrices, je me dis que je suis toujours passée à côté de lui et qu’il faut que je lui demande conseil (help me !)

……………………..

Je ne résiste pas à ces vieilles éditions de poche

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

12 Comments

  • Estellecalim

    Les faux monnayeurs… J’ai essayé… plusieurs fois… je l’ai reposé… plusieurs fois !
    Mais il est toujours sur ma table de nuit. Un jour peut-être, j’arriverai à le finir, mais vraiment, je ne vois pas où il veut en venir. Peut-être que je devrais lire le profil du roman avant de m’y remettre :S

    • delphinesbooks

      Hum, tu ne m’encourages pas là :-)
      Bon, de toute façon, ce ne sera pas le premier dans la liste ! Mais il faut que j’essaye de me donner des objectifs

  • yuko

    OUi, Dostoïevski est un auteur fantastique ! Je suis contente que tu t’intéresse à ses superbes écrits ! Je te conseille “Crime et châtiment” qui est certainement l’un de mes livres préférés ou si tu veux commencer par un livre plus court “Un coeur faible”. Bonne lecture !

  • Céline

    Mademoiselle de Maupin … Un de mes coups de coeur adolescent ! J’ai adoré ce livre, si élégamment écrit et si sulfureux ! Et Mademoiselle de Maupin est un très beau personnage féminin !
    Je l’ai lu dans la vieille édition à 10 F que tu montres, avec le papier tout beige et granuleux qui se détache un peu …

    J’ai moins aimé Les faux-monnayeurs, que je trouve un peu glauque, mais qui reste un très beau roman d’amour.

  • Sandra

    oooohhh, je dois dire que c’est étrange de lire mon nom sur ton blog :-)…Et je suis ravie de te donner envie de découvrir Dostoïevski !! Alors, c’est très difficile de te conseiller, il ne faut pas que je me trompe pour te donner le goût de découvrir tous ces romans merveilleux..Tu le fais tellement bien pour Romain Gary !!

    Bon, je me lance !! Pour moi, il faut commencer par les Frères Karamazov. C’est avec Crime et Chatiment un des romans de Dostoievski qui a eu le plus de retentissement. Nietzche le préférait à tous les autres parce qu’il décrit l’âme humaine (ni plus, ni moins) à travers les différents frères. C’est très difficile de t’en dire plus sans dévoiler l’intrigue mais j’espère vraiment que tu vas retrouver ce que j’aime chez Dostoievski : la puissance de l’écriture, une interrogation permanente sur l’Homme et sur Dieu. Je dois dire aussi que ses descriptions de Saint Petersbourg me font jusqu’à aujourd’hui rêver de balades le long de la Neva emmitouflée de fourrure (je sais que c’est mal, je ne le ferais pas en vrai mais dans mes rêves, je peux, non ??).

  • Carole

    Je découvre la littérature classique ! Je viens de terminer “Fils unique” de Stéphane AUDEGUY qui narre la vie du frère de Jean-jacques ROUSSEAU, j’en ai profité pour m’acheter Les Confessions. ça fait toujours un peu peur les classiques… J’essaie de créer régulièrement des occasions pour en lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *