Littérature française

Lâche(s) abandon(s)

Je devais lire Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier pour le club des lectrices, j’ai bien tenté sur papier et en numérique. Mais la version numérique était loin d’être satisfaisante (problème de mise en page) et mon exemplaire papier acheté en occasion était lui aussi pas terrible (il ne contenait même pas la fameuse préface où Gautier explique sa théorie de l’art pour l’art qu’il développe ensuite dans son livre)

Mais l’une des vraies raisons de mon abandon c’est que j’ai trouvé ça très long à démarrer (Mademoiselle de Maupin n’était pas encore apparue quand j’ai abandonné) et que cette lecture est arrivée à un moment où je n’avais pas le temps ni la concentration nécessaires.

Si les discussions pendant le club des lectrices m’ont bien montré l’intérêt du livre, j’avoue que cela ne pas pour autant donné envie de persévérer dans ma lecture, parce que c’est une période littéraire à laquelle j’ai du mal à m’intéresser aujourd’hui.

Les avis de George, Ilse, Sophie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Dans un genre totalement différent, j’ai entamé Et le ciel t’aidera de Sylvie Testud qu’on m’avait conseillé. Je n’avais jamais lu de livres d’elle que je connais plutôt comme actrice et que je trouve d’ailleurs tout à fait convaincante.

Mais ce livre-là m’a lassée, elle y parle de ses problèmes réels d’angoissée, paranoïaque. C’est un sujet qui me parle mais dans cette lecture, je n’ai pas réussi à m’intéresser à ses anecdotes, je me suis ennuyée (les phrases sont courtes, hachées, je n’ai pas accroché) et j’ai laissé cette lecture de côté en me disant que j’allais la terminer (car ça se lit vite, en tout cas plus vite que Mademoiselle de Maupin) mais voilà, il est là sur ma table de nuit, inachevé, et je n’ai aucune envie de le reprendre, je le déclare donc abandonné.

Les avis de Clara et l’ogresse plus emballées que moi.

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

8 Comments

  • Violette

    Moi aussi j’ai lâchement abandonné Théophile Gautier!
    Si avant je culpabilisais à mort de ne pas finir un livre, aujourd’hui je me dis que nous avons trop peu de temps à perdre, si on n’accroche pas rien ne sert de se forcer…
    (surtout quand je vois tous les livres qui m’attendent sur ma table de chevet)

  • valou

    quand ça veut pas, ça veut pas…inutile de lutter quand ça n’accroche pas, ça ne sert à rien de perdre son temps avec un roman alors que tant d’autres attendent sagement à côté !

  • ogressedeparis

    Je ne connais pas celui de Testud… Mais le Gautier… un classique pour mes études d’histoire de l’art pour la question du beau… Mais je comprend que ça puisse lasser…

    “Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien. Tout ce qui est utile est laid car c’est l’expression de quelques besoin et ceux de l’Homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infime nature.”

    Bon là apparemment ce livre ne t’a été ni utile ni beau!

  • Carole

    J’ai horreur d’abandonner un livre, j’ai l’impression de ne pas lui avoir consacré l’énergie et le temps nécessaire. Du coup, j’essaie de lire d’autres ouvrages de cet auteur, histoire de voir si vraiment j’accroche ou pas et de me donner bonne conscience, je dois être maso ! alors que Pennac a raison, on a le droit de ne pas aimer, d’aandonner, de revenir plus tard ou pas…
    J’ai lu deux romans plus anciens de Sylvie Testud, que je n’ai pas aimé. Un style sans réel intéret, des histoires qui ne m’ont pas emballée… Vu ton avis, je ne lirais pas celui-là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *