Documentaires et essais,  Littérature française

Romain Gary – A la traversée des frontières

J’ai découvert qu’il y avait un “Découvertes” de Gallimard dédié à Romain Gary grâce à la BU de Nanterre !

Aussitôt vu aussitôt emprunté et presque aussitôt lu.

En fait, j’ai survolé le texte plutôt que lu en intégralité. En effet, je commence à bien connaître la vie de cet auteur et ici le format du livre avec la place importante laissée à l’iconographie fait que le texte est court et l’histoire de Gary plutôt résumée.

Ce que j’ai par contre découvert avec ce livre c’est des photos que je n’avais jamais vu, de très belles et d’autres très pixellisées, ça m’a d’ailleurs étonnée de la part de Gallimard. Certaines photos sont très émouvantes (notamment celles avec Jean Seberg et avec son fils et puis des photos de Gary en jeune homme aussi ou en aviateur).

Et puis des extraits de lettres, de manuscrits…

Encore une occasion de se replonger dans la vie hors norme du Grand Gary.

A lire l’article de boojum, un entretien très intéressant de l’auteur Jean-François Hangouet.

Réécouter les émissions Les nouveaux chemins de la connaissance consacrées à Romain Gary sur France Culture (l’auteur y intervient).

A propos de l’auteur : Jean-François Hangouët, ingénieur cartographe, est le fondateur, en 1997, de l’association Les Mille Gary (Inventaire et promotion de l’oeuvre de Romain Gary), et le rédacteur en chef de son bulletin Le Plaid. Il a co-organisé avec les universités plusieurs colloques et co-édité plusieurs ouvrages sur Romain Gary (Signé Émile Ajar à La Chasse au Snark, Le Cahier Romain Gary aux éditions de L’Herne).

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

One Comment

  • Asphodèle

    j’ai tout noté !!! mais je suis dans les correspondances de FiTzgerald avec sa fille et je deviens gaga de plus en plus ! C’est extraordinaire ce que l’on apprend et comment de simples lettres sont parfois des chefs-d’oeuvre… je ne vais pas tarder à me pencher sur les bios (pour Gary aussi), on décrypte beaucoup mieux l’oeuvre de ces génies , leur grain de folie qui en ont fait des génies justement..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *