Littérature française,  voyage

Le papillon de Siam – Maxence Fermine

9782226195920_1_75

J’ai passé un très agréable moment en compagnie de l’explorateur Henri Mouhot que Maxence Fermine met en scène ici depuis son enfance à Montbéliard jusqu’à sa fin précoce au fin fond du Laos (en 1861).

Le moins qu’on puisse dire c’est que cet auteur sait diablement bien raconter les histoires.

Après Le labyrinthe du temps, j’ai replongé avec plaisir dans son écriture. Parce que ça parle d’explorateur, de voyages mais aussi (et surtout) du Cambodge.

Maxence Fermine dresse ici le portrait d’un homme méconnu qui pourtant fut l’un des premiers à découvrir et faire connaitre en Europe les territoires d’Asie du Sud-est. Il a surtout été l’un des premiers à explorer Angkor et ce, alors qu’il recherchait sans relâche le fameux papillon de Siam. C’est une sacrée personnalité que nous dépeint ici l’auteur, pleine d’audace, de ténacité et persévérance mais aussi d’une bonne dose d’inconscience. Un personnage très attachant.

Pour en savoir plus sur cet homme hors du commun, mort à 35 ans de la fièvre jaune au Laos, rendez-vous ici.

Extraits de Voyages dans les royaumes de Siam du Cambodge et du Laos

Voici donc un court roman passionnant qui m’a permis de découvrir cet explorateur et de passer quelques temps à ses côtés.

Un livre qui plaira à tous ceux qui ont soif d’aventure !

 

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

15 Comments

Répondre à Victoria Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *